Opinion

  • Éditorial

Emballement

Vendredi 8 Janvier 2021 - 11:34

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Sur le front de la mobilisation liée aux échéances électorales à venir, les états-majors politiques sont en ordre de bataille. L'Opposition et la Majorité se rassemblent en divers lieux du pays et donnent le ton de ce que sera à peu près la compétition pour la prochaine présidentielle.

La concentration politique de Madingou ayant balisé le chemin vers ce rendez-vous majeur de la démocratie congolaise, il reste aux candidats déclarés et ceux qui le feront un peu plus tard, de se préparer à affronter la campagne électorale. Il leur reste encore un peu de temps pour peaufiner leurs projets politiques ; du temps pour les partager à leurs potentiels électeurs.

S'ils tiennent à maximiser leurs chances de succès, le travail qui incombera à leurs équipes en amont sera de susciter plus d'adhésions aux opérations préélectorales. Parmi celles-ci l'enrôlement tient une place de choix. Il serait aussi utile que les acteurs politiques prennent fait et cause pour une valorisation du jeu démocratique tel qu'il permette à chacun de s'exprimer librement sur l'ensemble du territoire national.

La campagne électorale c'est en effet avant tout le contact avec les forces vives de la nation aux quatre coins du pays.

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 21/1/2021 | Allez les Rouges!
▶ 20/1/2021 | Espérons …
▶ 18/1/2021 | Ajouts sur la liste
▶ 15/1/2021 | Modèle ?
▶ 14/1/2021 | Prises de parole
▶ 13/1/2021 | Restauration
▶ 12/1/2021 | Modération
▶ 10/1/2021 | Logique !
▶ 8/1/2021 | Emballement
▶ 7/1/2021 | Discrimination