Opinion

  • Éditorial

Ils sont éternels

Mardi 24 Mai 2022 - 18:00

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Comme s’égrainent les boules du chapelet entre les doigts, les musiciens du mythique orchestre les Bantous de la capitale quittent la terre des hommes les uns après les autres. Le dernier en date est Siméon Malonga dit « Ricky », l’un des grands drummers du groupe, décédé le 1er mai à Brazzaville à l’âge de 80 ans.

Fondés le 15 août 1959, les Bantous de la capitale ont marqué  l’histoire du Congo post indépendance. Feus Edouard Ganga dit « Edo », Jean-Serge Essou « Trois S », Lambert Kabako, Célestin Kouka « Celio », Nino Malapet, Daniel Loubelo « de la Une »..., ils ont composé des chansons anthologiques dont les thématiques demeurent encore actuelles. Mais qui va combler ce vide immense ?

Au moment où la rumba vient d’être inscrite au patrimoine immatériel de l’Unesco, la disparition de cette génération d’artistes-musiciens uniques constitue une perte énorme dans ce style de musique mémorable dont le maintien au tableau mondial demeure un impératif.

L’art est éternel et les artistes sont des génies, dit une maxime qui convient bien aux célébrités des Bantous de la capitale telles que feus Franck Nkodia, l’un des meilleurs à la trompette; Mère Angèle, l’une des grandes danseuses du groupe; Jean Elenga  « Elyngton », bassiste hors pair; Alphonse Taloulou alias « Alphonso », grand guitariste; Gerry-Gérard Biyela, etc.

Les mélomanes gardent de bons souvenirs des temps de gloire des Bantous de la capitale. Les chroniqueurs musicaux leur ont dédié des ouvrages entiers. La République leur a décerné des diplômes de mérite et d’honneur. Quel patrimoine !

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 6/7/2022 | « Mercenaires »
▶ 5/7/2022 | Naïveté
▶ 4/7/2022 | Jeunes
▶ 4/7/2022 | Entr'acte
▶ 30/6/2022 | Culture
▶ 29/6/2022 | Enjeu
▶ 28/6/2022 | Retour
▶ 27/6/2022 | Pont route-rail
▶ 25/6/2022 | Indexés
▶ 24/6/2022 | Se mobiliser