Opinion

  • Éditorial

Maturité

Jeudi 16 Décembre 2021 - 18:51

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


L’Histoire, la grande Histoire, retiendra le fait que durement frappé par la crise économique et financière provoquée par la pandémie du coronavirus, le Congo, notre Congo, n’a pas baissé les bras. Qu’il a, bien au contraire, mobilisé ses forces, toutes ses forces, afin de résoudre les problèmes auxquels il se trouvait confronté comme tous les pays de par le vaste monde.

En témoignent les multiples actions menées depuis sa formation, il y a six mois, par le premier gouvernement du nouveau quinquennat présidentiel dont nous rendons compte chaque jour dans les colonnes de ce quotidien. Une activité, un dynamisme qui n’est pas sans rappeler ceux qui ont marqué la relève de notre nation au sortir des guerres civiles de la fin du siècle précédent.

Alors que s’achève l’année 2021, il n’est pas inutile de souligner que ces douze mois ont vu la nation congolaise resserrer ses rangs pour franchir les multiples obstacles dressés sur sa route, mener à bien, dans le calme et la sérénité, l’élection présidentielle, se doter d’un gouvernement tout à la fois jeune et dynamique, poursuivre sans désemparer la construction des grandes infrastructures dont dépend pour une large part son avenir collectif, affirmer sa présence sur la scène diplomatique africaine et mondiale, contribuer à la recherche de solutions pacifiques aux conflits qui menacent l’intégrité de plusieurs de ses voisins, jouer un rôle essentiel dans la protection de la nature dont dépend l’avenir de l’humanité.

De ce qui précède, ressort l’évidence que voici : loin de se disloquer sous les coups de butoir de la crise qui frappe le monde entier, la nation congolaise reste plus que jamais unie, décidée à poursuivre sa route sur la voie du développement. Et comme elle détient des ressources naturelles aussi vastes que diverses, elle a tous les atouts dans la main pour le faire. Une réalité, soit dite en passant, qui explique pourquoi les Grands de ce monde l’accompagnent dans sa marche en avant.

Faisons donc en sorte que l’année 2022 renforce la stabilité intérieure de notre pays et que, dans le contexte positif ainsi créé, les échéances électorales à venir confirment sa maturité politique. Nous avons tout à y gagner individuellement et collectivement.

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 18/1/2022 | Absurde !
▶ 17/1/2022 | Violences
▶ 15/1/2022 | Reconduction 2
▶ 13/1/2022 | Maintenance
▶ 12/1/2022 | Pied de grue...
▶ 11/1/2022 | Fossé
▶ 10/1/2022 | Soutien
▶ 8/1/2022 | Offre de service
▶ 6/1/2022 | Voix
▶ 6/1/2022 | Reconduction 1