Opinion

  • Éditorial

Mokeko

Mardi 23 Mai 2023 - 15:13

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


La Sangha a accueilli sa première zone agricole protégée (ZAP), implantée sur les terres fertiles de la localité de Mokeko, à quelques kilomètres de Ouesso, le chef-lieu du département. Une belle opportunité pour les producteurs locaux qui tourneront désormais le dos aux techniques rudimentaires au profit de nouvelles pratiques portées par la mécanisation de l’agriculture.

Installée en plein cœur de la forêt équatoriale, la ZAP de Mokeko présente des avantages: elle va permettre d’étendre les espaces cultivables, d’améliorer la qualité de la production et les rendements, de mettre un terme à l’usage des techniques agricoles nocives pour l’environnement comme l’agriculture itinérante sur brûlis.

Les districts de Sembé, Souanké et bien d’autres de la contrée vont également être dotés de leurs propres ZAP. La pisciculture, les cultures vivrières comme le manioc, le maïs et le soja ; l’élevage porcin et de volaille font partie des activités qui seront développées dans la Sangha en tenant compte des atouts naturels et des spécificités des zones.

La ZAP de Mokeko est épargnée, de par sa situation géographique, des difficultés liées à l’évacuation de la production vers les grands centres de consommation grâce notamment aux facilités offertes par les axes routiers Brazzaville-Ouesso et Ketta-Djoum (Cameroun). Elle pourra aussi tirer profit du projet de construction du tronçon routier Ouesso-Impfondo-Bangui en Centrafrique.

Les paysans sont appelés à bondir sur l’opportunité en constituant des groupements afin de mettre en valeur les nombreuses potentialités agropastorales de la région. La réussite d’une pareille entreprise exige cependant un accompagnement soutenu des pouvoirs publics.   

 

 

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 28/5/2024 | De bonne guerre
▶ 25/5/2024 | Kinshasa secouée
▶ 23/5/2024 | Danger permanent
▶ 23/5/2024 | Urgence !
▶ 20/5/2024 | Jeunesse battante
▶ 16/5/2024 | Déferlement
▶ 15/5/2024 | Réponse
▶ 14/5/2024 | Conflit d’intérêts
▶ 13/5/2024 | Surcharge !
▶ 11/5/2024 | Passer à l'acte