Opinion

  • Éditorial

Paix sur la Terre !

Jeudi 1 Avril 2021 - 19:38

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


A la veille du week-end qui célébrera la résurrection du Christ partout dans le monde où les Chrétiens sont présents, il n’est pas inutile de rappeler que le message envoyé à l’humanité par Jésus, le fils de Dieu et de la Vierge Marie, fut d’abord et avant tout un message de paix, de fraternité, de tolérance, de respect. Un message qui ne s’adressait pas seulement à ses disciples, à ses fidèles mais à l’humanité tout entière et qui s’impose aujourd’hui plus que jamais dans un monde où la violence, le fanatisme, la négation de l’autre sont, hélas !, de plus en plus présents.

 

Que l’on croit ou non en l’Etre suprême qui vécut parmi les hommes il y a deux mille ans, puis fut crucifié sur la Croix du Golgotha au terme d’une terrible agonie, l’appel que celui-ci ne cessa de lancer tout au long de sa courte existence doit être entendu, relayé aujourd’hui plus encore qu’hier. Par celles et ceux qui croient en lui, bien sûr, et qui sont nombreux de par le vaste monde, mais aussi par celles et ceux qui croient en d’autres divinités, qui pratiquent d’autres religions ou même qui pensent que l’autre monde n’existe pas et que, de ce fait, la vie s’arrête lorsque la mort physique impose sa loi d’airain à l’être vulnérable, fragile et donc mortel que nous sommes.

 

Dans un temps comme celui que nous vivons où les avancées matérielles, techniques, scientifiques, économiques marquant le début de ce troisième millénaire n’engendrent  pas seulement des progrès sociaux, mais provoquent simultanément de nouvelles et terribles tensions entre les peuples dont l’actualité quotidienne nous donne la triste mesure rien, à notre avis du moins, n’est plus important que d’écouter, d’entendre l’appel à la paix que lança le Christ tout au long de sa courte existence. Cet appel témoigne, en effet, de la capacité de l’homme à surmonter la violence naturelle qu’il porte en lui et à aider son prochain.

 

Bien au-delà de la religion, de la croyance en Dieu, au Paradis, au Purgatoire et à l’Enfer il doit donc être entendu par l’humanité tout entière, si du moins celle-ci veut poursuivre la marche en avant qu’elle a entreprise il y a des centaines de milliers, des millions d’années et qui l’a conduite là où elle se trouve maintenant.

 

 

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 10/5/2021 | Nature
▶ 8/5/2021 | Poubelles!
▶ 6/5/2021 | Nouvelle page
▶ 6/5/2021 | Musicalité
▶ 5/5/2021 | Diplomatie
▶ 3/5/2021 | Accablant !
▶ 1/5/2021 | Médiation
▶ 29/4/2021 | Web-série
▶ 29/4/2021 | Défi
▶ 29/4/2021 | Détente