Projet de développement des compétences pour l’employabilité : la Banque mondiale entend amplifier le programme

Jeudi 3 Décembre 2020 - 16:42

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le directeur des opérations de la Banque mondiale (BM), Abdoulaye Seck, a, à l’issue de l’entretien qu’il a eu avec le ministre de l’Enseignement technique et professionnel, Nicéphore Fylla de Saint-Eudes, promis de booster les activités du Projet de développement des compétences pour l’employabilité (PDCE).

Au cours de leurs échanges, les deux personnalités ont fait le point de la coopération entre la République du Congo et la BM sur tout ce qui concerne la formation professionnelle, l’emploi des jeunes, bref le capital humain.

 « Nous avons discuté de l’avenir du PDCE notamment comment nous pouvons l’amplifier. Nous espérons que le conseil d’administration qui se tiendra très prochainement approuvera le dossier relatif au financement additionnel pour ce programme », a indiqué le directeur des opérations de la BM.

Abdoulaye Seck a été informé, en outre, des contraintes et défis du secteur de la formation professionnelle et de l’emploi liés à l’insuffisance d’infrastructures pour délivrer des formations adaptées aux besoins du marché de l’emploi d’un côté mais aussi au poids démographique des jeunes sans emploi.

Financé par la Banque mondiale depuis 2014, le PDCE a pour objectifs de promouvoir l’acquisition et le renforcement des compétences à l’emploi et à l’entrepreneuriat pour les jeunes vulnérables vivant dans les zones urbaines, afin d’améliorer leur insertion sur le marché du travail.

L’offre de formation que développe le PDCE porte sur la coiffure, la couture, l’hôtellerie, la pâtisserie, l’électricité, la mécanique automobile, la soudure et la menuiserie. Toutes ces formations permettent aux jeunes d’avoir une formation qualifiante qui leur ouvre les portes du marché de l’emploi et de la micro-entreprise. 

En dehors de la République du Congo, Abdoulaye Seck est également directeur des opérations de la BM pour le Gabon, le Cameroun, la République centrafricaine et la Guinée équatoriale.

Lopelle Mboussa Gassia

Légendes et crédits photo : 

Le ministre de l'Enseignement technique et professionnel lors de l'entretien avec la délégation de la BM

Notification: 

Non