Économie


Économie
Samedi 19 Juin 2021 - 15:00

Pour cette plate-forme d’ONG œuvrant dans le secteur de l’électricité, la convention entre le gouvernement congolais et Fortescue Future Industries est un contrat conclu en violation des lois congolaises sur la passation des marchés publics, des partenariats publics-privés (PPP) ainsi que celle relative au secteur de l’électricité. Et d’alerter que signer cet accord, « c’est vendre le plus grand potentiel hydroélectrique de la RDC à l’aveuglette ».

 

« Est-ce que les motivations présentées par le chef de l’Etat suffisent-elles pour conclure un marché qui déroge aux lois de la République ? ». C’est la grande question que la Coalition des organisations de la société civile pour le suivi des réformes et de l’action publique (Corap) s’est posée, après la conférence de presse tenue le 12 juin à Goma, au cours de laquelle Félix-Antoine ... Lire la suite


Économie
Samedi 19 Juin 2021 - 13:45

Le Fonds d’impulsion de garantie et d’accompagnement (Figa) des très Petites, petites et moyennes entreprises (PME) et de l’artisanat  a signé le 18 juin à Brazzaville, avec huit banques de la place, une convention d’octroi de garantie de financement en présence de la ministre de tutelle, Jacqueline Lydia Mikolo, et le ministre délégué au Budget, Ludovic Ngatse.

Les structures bancaires ayant signé avec le Figa, la convention d’octroi de garantie pour le financement des activités des très petites, petites et moyennes entreprises ne sont autres que la BGFI Bank, la Banque commerciale internationale, la Banque postale, Crédit du Congo, La congolaise des banques, la Banque sino-congolaise pour l’Afrique et UBA.

Le Figa, instrument public d’appui aux entreprises, jouera sa partition sur trois composantes, a expliqué son directeur général, Armel Fridelin ... Lire la suite


Économie
Samedi 19 Juin 2021 - 12:06

À l’issue d’un atelier de formation et d’information sur la décennie de l’agriculture familiale au Congo, les participants ont mis en place le 17 juin à Brazzaville, une task force visant à amener les pouvoirs publics ainsi que les partenaires à mobiliser les moyens nécessaires pour promouvoir ce sous-secteur.

Ce comité est composé des représentants de plusieurs structures, parmi lesquelles la concertation nationale des organisations paysannes et des producteurs agricoles du Congo (Cnop-Congo), le conseil de la concertation des Ong de développement (Ccod), les Ong, les producteurs agricoles et la presse.

Organisé par la Cnop-Congo, cet atelier a permis d’informer les acteurs sur le processus de la décennie de l’agriculture familiale et l’élaboration d’une feuille de route, d’améliorer la connaissance des acteurs sur la décennie des Nations unies sur ... Lire la suite


Économie
Samedi 19 Juin 2021 - 11:09

Les membres du bureau exécutif de l’organisation Maroc-Afrik culture et développement section Congo (OMA-Congo) ont été présentés, le 18 juin à Brazzaville, lors de l’assemblée générale constitutive de cette structure.

En présence du chargé d’affaire extraordinaire et plénipotentiaire de l’ambassade du Maroc au Congo, Abdellatif Seddafi, le président exécutif d’OMA-Congo, Pierre-Michel Nguimbi a expliqué le contexte de création de l’organisation Maroc-Afrika culture et développement, particulièrement la section Congo.

Selon lui, cette organisation qui est présente au Burkina Fao, en Côte d’Ivoire, au Ghana, en Guinée Bissau, au Mali, au Sénégal, au Niger, au Cameroun, en Angola, au Burundi, au Gabon, en Guinée Equatoriale, au Rwanda, au Sao-Tomé et en République démocratique du Congo. Elle est attachée aux valeurs morales, éthiques et ... Lire la suite


Économie
Samedi 19 Juin 2021 - 11:59

Une quinzaine d’organisations de la société civile (OSC) vient de rendre publiques des recommandations sur le futur des Accords de partenariat volontaire (APV), afin d’améliorer la gouvernance forestière et la vérification de la légalité du bois.

Les APV sont des accords commerciaux bilatéraux juridiquement contraignants signés entre l’Union européenne et six pays forestiers, dont la République du Congo. Ces accords définissent les engagements et les actions que les signataires doivent prendre pour lutter contre l’abattage illégal, ainsi que les mesures visant à accroître la participation des acteurs de la société civile, à renforcer les droits fonciers et à lutter contre la corruption.

Le gouvernement congolais a signé en mai 2010 l’APV sur l’application des lois forestières, la gouvernance et les échanges commerciaux (FLEGT). C’est en juillet 2012 ... Lire la suite


Économie
Jeudi 17 Juin 2021 - 17:17

Les vendeurs des vêtements saisonniers, souvent très prisés en période de fraîcheur, peinent à écouler leurs articles à Brazzaville. Commerçants et clients pointent du doigt la vague de chaleur qui perdure au-delà de la saison sèche.

Au marché Poto-Poto, dans l'arrondissement 3, l’ambiance est timide par rapport aux années précédentes. En plus de la morosité économique ayant déjà affecté leurs chiffres d’affaires, les grossistes et détaillants de la friperie doivent faire face au changement des habitudes en lien avec la mauvaise saison. Sur les étalages visités le long de l’avenue de la Paix et dans le marché, peu de clients se ruent sur les vêtements saisonniers ou pull-overs.

Ali Mahamat est gérant de deux magasins de fripes à Poto-Poto et au marché Moungali. Ce grossiste affirme que contrairement aux saisons précédentes, à la même période, sa ... Lire la suite


Économie
Jeudi 17 Juin 2021 - 16:00

La Société agricole de raffinage industriel du sucre du Congo (Saris-Congo) entend donner la possibilité aux petites et moyennes entreprises (PME) de sous-traiter certaines activités de production. Elle l'a fait savoir le 16 juin à Brazzaville lors d'un échange avec la ministre en charge des PME, Jacqueline Lydia Mikolo.

« Dans la fabrication, allant de la culture de la canne à sucre au produit fini, plusieurs métiers sont concernés. Ainsi, nous avons opté pour la politique d’externalisation qui consiste à libérer les petites activités à des sous-traitants », a expliqué le directeur général adjoint de Saris-Congo, Damase Ondongo.

Les petits métiers dont il s’agit nécessitent la présence des micro entreprises qui font partie de la dynamique des PME. Selon Damase Ondongo, pour candidater la sous-traitance, ces petites entreprises doivent remplir un certain ... Lire la suite


Économie
Jeudi 17 Juin 2021 - 16:45

La situation sociale et financière est critique au niveau du Bureau de contrôle du bâtiment et des travaux publics (BCBTP). Lors d'une visite de la structure le 16 juin par le ministre de l’Aménagement du territoire, des Infrastructures et de l’Entretien routier, Jean Jacques Bouya, les agents du BCBTP ont confié qu’ils trainaient plus de 20 mois de salaires impayés.

Le ministre Jean Jacques Bouya a visité les quatre directions générales et autres structures placées sous sa tutelle. Dans l’ensemble, il a relevé des problèmes structurels, financiers et logistiques.

Au niveau du BCBTP, structure publique d’expertise, d’études des chaussées et de contrôle technique en bâtiment et travaux publics, le ministre de l'Aménagement du territoire a noté une situation sociale et financière préoccupante. Il n’a pas dévoilé la situation réelle qui y prévaut, ... Lire la suite


Économie
Mercredi 16 Juin 2021 - 18:07

Le poste frontalier de Mpondwe/Kasindi, dans le Nord-Kivu, a servi de cadre, le 16 juin, à la cérémonie inaugurale du grand chantier de rénovation et de construction de routes devant relier la RDC et l’Ouganda.

Le président de la République démocratique du Congo (RDC), Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, et son homologue ougandais, Yoweri Kaguta Museveni, ont lancé ce vaste chantier censé désenclaver les villes frontalières situées de part et d’autre, entre la RDC et l’Ouganda.

Cette cérémonie se situe dans le prolongement des accords qu’une délégation congolaise composée du vice-Premier ministre, Christophe Lutundula Apala, et du ministre d’Etat, ministre des  Infrastructures et Travaux publics,  Alexis Gisaro Muvunyi, avait signé, le  27 mai, avec la partie ougandaise. Lesdits accords portaient sur la construction de routes bitumées sur trois axes ... Lire la suite


Économie
Mercredi 16 Juin 2021 - 17:00

Lancés depuis 2013, les travaux de construction de la route d’intégration censée relier les capitales du Congo et du Gabon ne sont pas totalement achevés, notamment au niveau des tronçons Ndéndé-Dolisie. La partie gabonaise vient de solliciter un prêt de 90 milliards FCFA auprès de la Banque africaine de développement (BAD) pour finaliser quelques ouvrages.

La question de la finition des travaux sur le corridor d’intégration régionale a été évoquée dans le récent rapport du Programme des réformes économiques et financières de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique (Pref-Cémac). Les gouvernements des deux pays, la République du Congo et la République gabonaise, sont invités à tout mettre en œuvre pour achever les travaux. D'après les experts, la finition de cette route va booster les échanges commerciaux entre les deux pays et la ... Lire la suite

Pages