Opinion

  • Éditorial

Promotion

Jeudi 19 Mai 2022 - 16:03

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Après avoir inventé la boxe des pharaons rénovée, le Congo pourra marquer l’histoire du sport mondial s’il se donne les moyens d’en assurer la promotion. Contrairement à la quasi-totalité des disciplines pratiquées au pays, cet art martial est visiblement le seul qui a dépassé ses frontières pour s’imposer au- delà.

Cette découverte congolaise est inspirée de la technique de combat poings-pieds qu’utilisait l’Egypte antique lorsqu’elle partait en guerre. L’œuvre de la rénovation visant à interpréter pendant une décennie les dessins ainsi que les documents iconographiques gravés sur les murs des pyramides a déterminé les règles de jeu de ce sport en l’adaptant désormais aux normes olympiques. Devenue un élément du patrimoine congolais, la boxe des pharaons rénovée a pris, en effet, son envol après son inscription au programme des Jeux africains de Brazzaville en 2015 comme sport de démonstration.

La mission revient maintenant au Congo de faire en sorte que la visibilité de cet art martial soit effective car tous les pays possédant un sport renouvelé ont l’obligation de le promouvoir. Or, la promotion d’une discipline sportive est avant tout un projet politique. A en croire les spécialistes, un sport ne peut évoluer sans les moyens et le soutien des pouvoirs publics.

La boxe des pharaons rénovée a remporté son premier grand test le 19 mars de cette année à Marly, en France, lors du festival des arts martiaux. Il ne lui reste désormais qu’à gagner la bataille de figurer dans les programmes des grands rendez-vous sportifs comme les Jeux de la Francophonie de Kinshasa en 2023 pour obtenir une reconnaissance internationale. Pour y arriver, il faudra attirer davantage de pratiquants. Et l’opération de séduction passera par l’organisation à Oyo, dans la Cuvette, de la deuxième édition de l’Open du Bassin du Congo reportée dont la nouvelle date reste à déterminer.

Les Dépêches de Brazzaville.

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 11/8/2022 | Combat
▶ 11/8/2022 | Audacieuses !
▶ 10/8/2022 | Le bout du tunnel
▶ 9/8/2022 | Exemple
▶ 8/8/2022 | Apatridie
▶ 6/8/2022 | Béances
▶ 4/8/2022 | Récurrence
▶ 4/8/2022 | Tenir bon
▶ 4/8/2022 | « Renards de surface »
▶ 2/8/2022 | Mémorial