Opinion

  • Éditorial

Réalisme

Mercredi 29 Décembre 2021 - 16:54

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Le moins que l’on puisse dire, ou plutôt écrire, après avoir écouté avec la plus grande attention le Message que le président de la République a adressé hier à la Nation congolaise, est bien que le réalisme, au sens précis du terme, inspire plus que jamais l’action engagée par la plus haute autorité de l’Etat depuis sa réélection pour cinq ans, il y a neuf mois. Nous ne saurions donc trop conseiller à celles et ceux qui lisent ce numéro des Dépêches de Brazzaville de lire avec la plus grande attention ce message dont nous publions l’intégralité dans nos colonnes.

Analysant de façon aussi claire que précise les problèmes de toute nature auxquels la nation congolaise se trouve confrontée, Denis Sassou N’Guesso confirme, en effet, que le présent quinquennat devra permettre de les résoudre et, par conséquent, de répondre de façon positive aux craintes, aux inquiétudes, aux doutes d’une population qui doit franchir pour vivre mieux les multiples obstacles individuels et collectifs dressés sur sa route. Avec, en perspective, la garantie que le présent quinquennat garantira aux générations présentes et à venir de grands progrès dans le domaine économique, social, éducatif, culturel.

Le message ainsi envoyé aux citoyennes et aux citoyens congolais est aussi net que précis, mais il l’est plus encore pour les principaux acteurs de la vie publique : les membres du nouveau gouvernement, bien sûr, mais aussi et surtout les hauts responsables des différentes administrations, les élus nationaux et locaux, les chefs d’entreprises petites et grandes dont dépend pour une large part la relance de l’économie nationale, les syndicats qui représentent le monde du travail, les enseignants du primaire à l’université, les militaires et les agents de la sécurité civile, bref le peuple congolais tout entier.

S’il confirme le fait que les négociations avec les différentes institutions de la gouvernance mondiale et les grandes puissances de la planète avancent dans le bon sens, ce qui permettra d’accélérer le rebond en avant attendu, le Message présidentiel dit de façon claire que chacun d’entre nous doit prendre la juste mesure de ses responsabilités dans le redressement de son pays. Il lance un appel général à la mobilisation qui relaie et amplifie fortement celui qui fut lancé tout au long de la campagne électorale dont Denis Sassou N’Guesso est sorti vainqueur.

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 23/5/2022 | Professionnalisation
▶ 21/5/2022 | Intégration
▶ 19/5/2022 | A quel coût ?
▶ 19/5/2022 | Promotion
▶ 17/5/2022 | Déguisement
▶ 16/5/2022 | Monnaie électronique
▶ 14/5/2022 | Seconde zone
▶ 13/5/2022 | Routes
▶ 12/5/2022 | Coureurs
▶ 11/5/2022 | Mathématiques