Santé publique : Averda sensibilise ses agents au VIH-Sida et aux IST

Mardi 1 Décembre 2020 - 18:21

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

À l’occasion de la commémoration de la Journée internationale du sida, le 1er décembre, la société de gestion des déchets, Averda, a organisé une campagne d’information en vue de sensibiliser son personnel évoluant à Brazzaville au VIH-Sida et aux Infections sexuellement transmissibles (IST).

La campagne de sensibilisation se fait dans l’enceinte de la direction générale de la société sur le thème : « Tôt c’est mieux ». Différents stands y sont installés pour accueillir l’ensemble du personnel de Averda évoluant à Brazzaville. Pendant trois jours, les professionnels de santé mis à leur disposition vont notamment  les édifier, avec plus de détails, sur le VIH/sida et les IST. Dans le fond, la sensibilisation portera essentiellement sur les modes de transmission de ces maladies, leurs symptômes respectifs ainsi que sur les mesures de prévention.

« Nous avons installé plusieurs stands ici à la direction générale. Chacun de ces stands concerne un aspect de la pathologie du VIH/sida et des infections sexuellement transmissibles. Étant donné que chaque maladie a ses propres signes cliniques, ses modes de transmission ainsi que ses mesures préventives », a précisé le Dr Patience Kitoko Nsona.

Après avoir été sensibilisés, a renchéri le docteur, les agents désireux de connaître leur statut sérologique se feront dépister gratuitement. Et les résultats des tests effectués leur seront transmis dans la plus grande discrétion.

« Si le test se révèle positif, l’agent sera conduit ou orienté en toute discrétion dans les services habilités », a indiqué le Dr Patience Kitoko Nsona.

Pour sa part, la coordonnatrice de projet, Mme Sirine Chehaidi, a souligné que la sensibilisation s’étendra progressivement à Pointe-Noire où la société Averda est également implantée. Elle a fait savoir que cette opération était initiée pour permettre aux agents de la société d’être suffisamment informés sur le VIH-Sida et les IST.

Firmin Oyé

Légendes et crédits photo : 

Un agent d'Averda (à droite) en train d'être sensibilisé/Photo Adiac

Notification: 

Non