Vie associative : Remy Yema Nkoah élu président de la JCI-Djiri responsable

Mardi 1 Décembre 2020 - 15:36

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le nouveau président de la Jeune chambre internationale (JCI)-Djiri responsable a été désigné, le week-end à Brazzaville, par les pairs de cette organisation de la société civile et compte œuvrer davantage pour le leadership transformationnel.

Le nouveau président de la JCI-Djiri responsable remplace à ce poste Maxence Ondongo, appelé à d'autres responsabilités au sein de la même organisation. L’actuel président de la JCI-Djiri responsable est secondé par Flora Soho Gakosso.

« Le leadership transformationnel ne peut pas fonctionner sans le leadership contributif, mené en 2020 par le président sortant. Nous allons œuvrer pour qu’il ait plus de jeunes au sein de cette organisation pour qu’ils aient un changement positif. Il y a beaucoup de projets pour les jeunes à mettre en œuvre c’est ainsi que nous sollicitons leurs adhésions massives », a indiqué Remy Yema Nkoah.     

Séance tenante, les membres de la JCI-Djiri responsable ont adopté à l’unanimité au cours de leur assemblée générale élective les rapports : moral et financier 2020 ainsi que d’autres documents importants.

« L’organisation, c’est une vie de continuité. Mon remplaçant fera plus ce que je n’ai pas pu faire. Notre combat est qu’il ait plus de jeunes citoyens actifs », a reconnu Maxence Ondongo, président sortant de la JCI-Djiri responsable.

Signalons que la Jeune Chambre Internationale, communément appelée JCI, est une organisation internationale non gouvernementale à but non lucratif de jeunes entre dix-huit et quarante ans. Il compte des membres dans environ cent vingt-quatre pays et des organisations régionales ou nationales dans la plupart d'entre eux.

Fortuné Ibara

Légendes et crédits photo : 

Passation des consignes entre les présidents sortant et entrant/Adiac

Notification: 

Non