Afrique-Monde


Afrique-Monde
Lundi 17 Mai 2021 - 13:24

Les pays occidentaux et certains Etats, dont la Chine et la Russie, s’accusent mutuellement de saper l’ordre international fondé sur les règles et auquel les deux parties s’opposent des visions différentes. Un désaccord ayant conduit les puissances du G7 à renforcer leur partenariat, en vue d’apporter des réponses communes aux « menaces mondiales ». Le club des riches a, de ce fait, adopté des approches conjointes en matière de politique étrangère, en particulier à l’égard de Pékin et de Moscou.

Les questions qui font que les deux parties s’opposent ces derniers temps dans certaines rencontres internationales portent, entre autres, sur: la liberté d’expression; les droits de l’homme; la démocratie; le commerce international, bref, le multilatéralisme. Tant l’Union européenne que ses alliés dénoncent « les mauvaises pratiques » orchestrées ... Lire la suite


Afrique-Monde
Samedi 15 Mai 2021 - 12:45

Le président français, Emmanuel Macron, s’entretiendra le 18 mai, à Paris, avec plusieurs chefs d’Etat africains, de hauts responsables européens ainsi qu'une dizaine de représentants d'organisations internationales.

Selon la présidence française, l’objectif du sommet est de mettre en place un important soutien financier aux pays africains, notamment à travers des droits de tirage spéciaux accordés par le Fonds monétaire international (FMI), et de poser les bases d’un nouveau cycle de croissance sur le continent. La question de l’annulation de la dette des pays africains sera aussi abordée.

Parmi les pays représentés en présentiel figurent la République du Congo, l'Angola, le Burkina Faso, la République démocratique du Congo, la Côte d'Ivoire, l'Egypte, l'Ethiopie, le Ghana, le Mali, la Mauritanie, le Mozambique, le Nigeria, le Rwanda, le Sénégal, le ... Lire la suite


Afrique-Monde
Samedi 15 Mai 2021 - 9:30

Le président congolais prendra part à Paris, en France, à l'invitation de son homologue Emmanuel Macron, au sommet sur le financement des économies africaines. Au total 18 chefs d'État et de  gouvernement se réuniront dans la capitale française, le 18 mai, au Grand Palais Éphémère.

La veille, en soirée, leur hôte les recevra à dîner au Palais de l'Élysée.

Le président de la République qui quittera Brazzaville dimanche 16 mai, en compagnie de son épouse, Antoinette Sassou N'Guesso, se rend aujourd'hui à Kinshasa en République démocratique du Congo pour une visite de travail auprès du président Félix Tshisekedi.

D'après la fiche technique publiée par l'ambassadeur du Congo en France, Rodolphe Adada, en marge du sommet des chefs d'État et de gouvernement, les  premières dames participeront aux activités organisées par Brigitte Macron.


Afrique-Monde
Samedi 15 Mai 2021 - 7:53

Le président congolais prendra part à Paris, en France, à l'invitation de son homologue Emmanuel Macron, au sommet sur le financement des économies africaines.

Au total 18 chefs d'État et de  gouvernement se réuniront dans la capitale française, le 18 mai, au Grand Palais Éphémère. La veille, en soirée, leur hôte les recevra à dîner au Palais de l'Élysée.

Le président de la République quitte Brazzaville ce jour, samedi 15 mai, en compagnie de son épouse, Antoinette Sassou N'Guesso.

D'après la fiche technique publiée par l'ambassadeur du Congo en France, Rodolphe Adada, en marge du sommet des chefs d'État et de gouvernement, les  premières dames participeront aux activités organisées par Brigitte Macron.
 


Afrique-Monde
Samedi 15 Mai 2021 - 11:30

A l’occasion de la 74e session de l’Assemblée mondiale de la santé et de la Journée mondiale de l’Afrique, la Fondation Brazzaville organisera le 25 mai une table ronde, en ligne,  sur la pandémie et les risques croissants des produits pharmaceutiques de qualité inférieure dans le continent qui est un problème de santé. 

A cette occasion, les panelistes venus de tous les horizons vont débattre sur plusieurs thèmes, notamment « Médicaments falsifiés et de qualité inférieure en Afrique : les leçons tirées de l’état d’urgence de la covid-19 », « Trafic des médicaments falsifiés : réduire les activités criminelles et soutenir l’Etat de droit ». 


Afrique-Monde
Vendredi 14 Mai 2021 - 19:15

Le chef de l’Etat congolais et son homologue togolais ont appelé le 14 mai à Brazzaville à une transition inclusive au Tchad, tout en exprimant leur attachement à la paix et à l’unité dans ce pays. Les deux chefs d’Etat se sont exprimés à la faveur d’une visite du président Faure Essozimna Gnassingbé à Brazzaville. Selon un communiqué publié à l’issue de cette visite, les deux chefs d’Etat « ont souhaité une transition inclusive, pacifique et apaisée avec l’appui de l’Union africaine, de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale, du G5 Sahel et des autres partenaires bilatéraux et multilatéraux ».


Afrique-Monde
Samedi 15 Mai 2021 - 13:07

La décision a été prise au sommet de l’Etat. Le Palais de l’Elysée a décidé de reporter au mois d’octobre le sommet Afrique-France qui devait avoir lieu du 8 au 10 juillet, à Montpellier. Les 7,8 et 9 octobre seraient les nouvelles dates retenues. En cause, des difficultés liées à la pandémie de Covid-19, selon la municipalité de la ville de Montpellier.

La France fait savoir que des « contraintes de déplacements fixées au niveau international seront insuffisamment levées cet été pour permettre la venue des centaines d’invités du continent africain. Sans leur présence massive, l’événement perdrait une grande partie de son sens ». Malheureusement, « les jauges estimées à ce jour pour les manifestations publiques, culturelles ou sportives ne permettraient pas d'associer largement les habitants de la Métropole à ce grand moment de partage et de ... Lire la suite


Afrique-Monde
Jeudi 13 Mai 2021 - 14:17

Le médiateur de la crise malienne, Goodluck Jonathan, a mené du 9 au 12 mai, à Bamako, une mission d'évaluation de la transition ouverte après le coup d’Etat perpétré en août 2020.

Selon le médiateur de la Communauté des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao) dans la crise malienne, « les autorités maliennes risquaient de devoir fixer des priorités étant donné le peu de temps qui leur reste pour mener à bien une transition censée ramener les civils au pouvoir début 2022. »

« Un aspect crucial qui devrait guider un gouvernement qui dispose de très peu de temps, c'est la gestion de ce qui est idéal et de ce qui est faisable dans le délai imparti », a dit devant la presse à Bamako Goodluck Jonathan.

Les militaires et les autorités de transition, installées en septembre-octobre se sont engagés à rendre au bout de dix-huit mois le pouvoir à des civils ... Lire la suite


Afrique-Monde
Jeudi 13 Mai 2021 - 11:00

Le Parlement marocain vient d'adopter l’accord d’établissement du bureau de lutte contre le terrorisme (UNOCT), faisant du royaume chérifien le pivot de la lutte antiterroriste dans toute sa région et dans tout le continent africain.

La chambre des représentants a adopté une convention internationale signée entre le Maroc et l’ONU. Elle porte sur l’établissement à Rabat d’un bureau du programme de lutte contre le terrorisme et la formation en Afrique relevant du bureau des Nations unies de lutte contre le terrorisme. La mission de ce bureau est d’appuyer les efforts de l’ONU pour la lutte contre le terrorisme, à travers le programme onusien qui vise à soutenir les États dans leur lutte antiterroriste.

Parmi ses multiples missions, ce bureau offrira des formations sur la lutte antiterroriste, le maintien de l'ordre, la gestion de la sécurité aux frontières, ... Lire la suite


Afrique-Monde
Jeudi 13 Mai 2021 - 12:30

Le variant découvert en Inde a été découvert dans 44 autres pays, selon l'OMS, et les appels à l'aide pour des vaccins se multiplient dans le monde.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a détecté le variant B.1.617 à l'origine de l'explosion du nombre de cas de covid-19 en Inde dans au moins 44 autres pays du monde, a annoncé l’organisation mercredi. Après ce pays, c'est en Grande-Bretagne que le plus grand nombre de cas de contaminations au variant B.1.617 a été détecté.

Un variant apparu pour la première fois en octobre et classé cette semaine par l'OMS comme préoccupant. Il est l'une des raisons - mais pas la seule - qui explique l'explosion de la pandémie en Inde (1,3 milliard d'habitants), deuxième pays le plus infecté au monde après les États-Unis, avec près de 23 millions de cas détectés.

La nouvelle vague a submergé les grandes villes, mais ... Lire la suite

Pages