Art-Culture-Média


Art-Culture-Média
Vendredi 3 Janvier 2014 - 19:24

Tazama veut dire voir, apercevoir, constater, sentir, observer en swahili. C’est le nom d’un nouveau festival de cinéma dirigé par Claudia Haïdara Yoka. Pour cette première édition, qui débutera le 6 janvier à l’Institut français, les revenus seront versés à une fondation de lutte contre le cancer en vue de construire une pédagothèque. Des femmes cinéastes de renommée sont venues de dix pays d’Afrique pour célébrer à Brazzaville le septième art dans toute sa diversité

Les Dépêches de Brazzaville (LDB) : Comment le projet du Festival Tazama est-il né ?

Claudia Haïdara Yoka (CHY) : Tazama est un festival de cinéma de la femme africaine. Il est né d’une quête personnelle, car j’ai fait la promesse à ma mère qui est née le 12 janvier de fêter ses 70 ans avec faste. Malheureusement, elle n’a pas vécu jusqu’à cet âge, mais elle disait ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 4 Janvier 2014 - 6:15

En ce début d’année 2014 où le tintamarre des vœux du Nouvel An ne cesse d’embouteiller notre quotidien, il paraît utile de se poser un instant et de donner la parole à celles et à ceux qui s’engagent au service de notre société par leur talent mais aussi par le don de soi. Tous, pour la plupart, ont marqué l’année qui s’est écoulée, et l’on ne manquera pas d’apprécier leur actualité en 2014.

Nous avons eu envie d’une immersion dans le monde « merveilleux » du chanteur de Kinshasa, Fally Ipupa. « Sensationnel », il l’a été l’an dernier après l’arrivé de son double album Power Kosa Leka. Cette année, tout porte à croire qu’il le sera aussi avec un autre album ouvert au monde. Le voilà désormais parmi ces rares artistes de la sous-région à avoir signé chez Universal Music. Sur les traces de ses amis sportifs, il a lui aussi créé ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 4 Janvier 2014 - 6:16

Brazzaville abrite à partir de ce lundi 6 jusqu’au 12 janvier, le festival de films des réalisatrices africaines Tazama

Cette première édition a été portée par ClapCongo, une association créée en août 2002 par Claudia Haïdara-Yoka dans l’objectif d’œuvrer pour la relance du cinéma congolais. Toutefois, ce grand événement de début d’année est placé également dans la lutte contre le cancer. Les fonds récoltés serviront justement à apporter un soutien dans ce domaine, une réalité qui touche de près le continent africain, et en particulier le Congo.

Tazama entend mettre à contribution le talent des femmes africaines reconnues à travers le continent et même d’ailleurs. Ainsi, à ce festival plusieurs pays se rencontreront au cours de cette première édition : Maroc, Nigeria, RDC, Centrafrique, Gabon, Cameroun, Kenya, Côte d’Ivoire, Burkina-Faso, ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Vendredi 3 Janvier 2014 - 18:45

Après sa présentation officielle au cours d’une conférence de presse à Salvador de Bahia, au Brésil, puis à Lisbonne, au Portuga,l et Madrid, en Espagne, ce maxi single de quatre titres contenant un CD et un DVD sera présenté officiellement à la presse par son auteur, Djoson Philosophe, le mardi 7 janvier à la terrasse du Musée-Galerie du Bassin du Congo

Djoson Philosophe a monté quatre clips vidéo de l’album The winner dans des styles différents. Il y a donc une rumba typique Ondemba, très chaude, et du « générique » mélangé à du coupé-décalé.

Le patron de Super Nkolo Mboka pense que tous ses clips sont bons. C’est par exemple le cas de Ba Love qu’il a tourné dans la rue, au milieu des voitures et des commerces, pour montrer que les bons clips ne sont pas toujours ceux qui sont faits dans le luxe.

Pour la promotion de son album, Djoson Philosophe ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Vendredi 3 Janvier 2014 - 16:17

Le Festival des musiques et des arts se tiendra du 1er au 5 mars prochain au stade Tata Loboko, situé dans le troisième arrondissement de Pointe-Noire, Tié-Tié. Médard Mbongo, directeur de la maison MB Production et promoteur de l’évènement, l’a annoncé la semaine dernière lors d’une conférence de presse organisée pour la circonstance, en présence du maire de l'arrondissement, Guy Edmond Loemba

La deuxième édition du Festival des musiques et des arts accueillera comme invités de marque Oxy-Oxygène d’Universal Zangul, la sœur Marie, Richelle Elisé de Cotonou, les groupe Les Prestigieux de Dolisie et Pain chaud de Nkayi.

Ce festival s’est donné la mission de valoriser l’identité culturelle congolaise dans le domaine de la musique. La première édition, qui s’est déroulée du 5 au 8 janvier 2013, a connu un écho international.

Cette manifestation ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 4 Janvier 2014 - 6:21

S’il y a des artistes-musiciens qui font actuellement la fierté de la musique africaine en général et de la RD-Congo en particulier, Fally Ipupa en fait partie. Cet artiste talentueux, toujours entre deux vols pour aller rafler des trophées ou répondre à ses contrats, était de passage à Brazzaville pour un concert organisé par la maison Eye Mysterious que manage Romi Oyo. Dans un entretien exclusif avec Les Dépêches de Brazzaville, Fally Ipupa a parlé du concert de Brazzaville, de son prochain album et de sa fondation

Les Dépêches de Brazzaville : Comment se porte votre groupe ainsi que votre album Power ?
Fally Ipupa : Le groupe se porte très bien ainsi que notre album sur le marché du disque.

Vous êtiez en tournée musicale qui s’est achevé fin 2013 à Brazzaville, et vous avez livré votre premier concert de 2014 à Brazzaville. Quel répertoire avez-vous ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 4 Janvier 2014 - 6:22

Le karateka Jacques Koyo fait son entrée dans le monde du spectacle à la fin des années 1980 avec la danse engondza

On l’appelle « Chairman » ou même « le Génie du siècle » ! Jacques Koyo s’est imposé dans le patrimoine culturel congolais par la danse. Car, plus que les paroles, ce sont les pas d’engonza qui vont porter le musicien au firmament de sa gloire. Au point que même Koffi Olomide va s’y mettre dans les années 1990. Le célèbre chanteur de l’autre rive ira présenter  l’engondza avec succès garanti dans les grandes salles de spectacles d’Europe. À Paris, précisément, le Zénith et l’Olympia découvriront, porté par d’autres, le folklore du Congo-Brazzaville.

Que le folklore typique de chez nous s’allie à la rumba, ce créneau a déjà été exploré avec lumière à l’exemple du muntouachi de Tshala Mwana. Comme il sait le faire, ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 4 Janvier 2014 - 6:30

Adapté par Dorient Kaly, le roman Monsieur Ki de l’écrivain ivoirien Koffi Kwahulé a été porté sur les planches par Abdon Fortuné Koumbha dans une interprétation de Sorel Boulingui, le 27 décembre 2013 au Centre de formation en art dramatique de Brazzaville

Sur un plateau d’environ quinze mètres, une heure durant, Sorel Boulingui a campé les quatre voix suivantes : le masque, le nouveau locataire, l’ancien locataire et la concierge de l’immeuble situé près de la rue de la Roquette à Paris. Le  comédien de 32 ans, entré dans le culte de la scène voilà seize ans grâce aux comédiens et metteurs en scène Jules Koukou et Abdon Fortuné Koumbha, a émerveillé les spectateurs par  son monologue. Ce texte, construit comme une sorte d’aller-retour d’un étudiant entre son village africain du nom de Djimi dont les croyances et les superstitions en sont les ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 4 Janvier 2014 - 6:25

En 1991, Ismaël Lô collabore avec Ibrahima Sylla en faisant produire le disque Ismaël Lô sous le label Jambaar Production, genèse de Syllart Production. Séduite par ce disque, la maison de production Barclays vint trouver le musicien pour lui proposer d’enregistrer à nouveau le même album, une porte ouverte à la renommée internationale

Encouragé par Sylla, Lô accepte et le premier album s’agrandit. Et c’était bien là le credo d’Ibrahima Sylla, voir grandir ses poulains, quitte à les voir s’envoler vers d’autres horizons. Si Ismaël Lô est aujourd’hui l’un des plus grands musiciens de la musique moderne africaine, le flair imparable du maestro Sylla y est pour beaucoup.

De leur collaboration est né un artiste que l’on surnomme aujourd’hui « le Bob Dylan africain », chef de file d’une grande famille de musiciens du continent. On retrouve entre ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 4 Janvier 2014 - 6:26

Happy Kwanzaa ! Happy Kwanzaa! Happy Kwanzaa ! lisait-on le 26 décembre sur la page Facebook de l’acteur américain Jamie Fox. Peu de temps auparavant, la reine du RnB, Beyoncé, publiait sur sa page Trumblr une image la montrant vêtue d’un boubou coloré comme pour marquer le lancement de la célébration de la fête afro-américaine Kwanzaa, dont l’objectif est d’honorer l’héritage africain et l’identité noire

Sur le continent, le mot Kwanza renvoie à la monnaie angolaise. Très peu de Noirs d’Afrique et de la Caraïbe connaissent en effet l’existence de cette fête afro-américaine créée en 1966 par le militant Maulana Karenga pour marquer sa révolte « contre l’omniprésence de la culture blanche, eurocentrée jusque dans sa célébration de Noël », écrit Corine Lesnes dans un article du Monde. Wikipédia révèle les origines linguistiques bantoues ... Lire la suite

Pages