Art-Culture-Média


Art-Culture-Média
Jeudi 13 Mars 2014 - 17:00

Le Pr. Justin Omolela Selemani offre sa lecture de l’action des groupes armés du Maniema tenu pour le procédé choisi par le peuple pour opposer résistance au geste cupide de l’envahisseur visant à piller les richesses naturelles du pays.

La couverture de Les Maï-maï du Maniema : Engagement politique et résistance populaireLe propos démonstratif du chargé de missions du cabinet du président de l’Assemblée nationale, Aubin Minaku Ndjalandoko, contenu dans les 242 pages de son ouvrage met aussi en évidence le comportement des Maï-maï. En effet, dans Les Maï-maï du Maniema : Engagement politique et résistance populaire, il est aussi question de l’attitude affichée « vis-à-vis d’eux-mêmes et de l’État pour qui ils combattaient ». Ce faisant, le docteur en Sciences politiques jette dès lors un regard critique sur leur engagement politique dans cette démarche visant la défense de leur patrie.

L’auteur se focalise sur le mouvement de ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 15 Mars 2014 - 3:52

Le musée du Quai-Branly à Paris met en lumière le destin de Nancy Cunard à travers une exposition consacrée à son ouvrage, Negro Anthology, paru en 1934

Nancy Cunard est une icône moderne. Une muse qui inspira les photographes Man Ray ou Cecil Beaton, les peintres Wyndham Lewis et Eugene MacCown. Elle était aussi l’amie des surréalistes René Crevel ou Louis Aragon, l’éditrice de Samuel Beckett, une voyageuse, une militante, une affranchie, une scandaleuse.

Nancy Cunard est née en 1896, d’un riche Anglais et d’une héritière américaine. Elle a grandi avec la haute bourgeoisie londonienne du début du XXe siècle puis s’est installée à Paris en 1920 après un divorce et la mort de son amant tombé pendant les combats de la Première Guerre mondiale.

À Paris, Nancy Cunard fréquente les cercles intellectuels des Années folles et s’investit dans la ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 15 Mars 2014 - 3:45

Il a rythmé l’été par son association avec le duo Daft Punk sur le titre Get Lucky. Pharrell Williams réveille l’hiver avec Happy, la chanson la plus virale et la plus inspirante du moment

Le 21 novembre 2013, le rappeur et producteur américain d’origine béninoise Pharrell Williams sort son single Happy, avant-goût de l’album Girl présenté le 3 mars. Pour accompagner son hit, l’artiste lance le site 24hoursofhappy.com hébergeant un clip vidéo de 24 heures réalisé par le collectif We are from L.A. On y voit le chanteur entreprendre une chorégraphie simple, entouré  d’amateurs et de personnalités comme Jamie Foxx ou Steve Carell.

Dès la semaine suivant la sortie de cette vidéo, des dizaines d’inconnus ont repris le concept sous forme de lip dub (clip promo) pour rendre hommage à leur ville. Montréal, Abu Dabi, New York, Sao Paulo, Paris… la contagion ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Mercredi 12 Mars 2014 - 18:15

Écrit au passé simple et à la première personne du singulier, Les mystères du monde pénitencier de Célestin Tanda est un récit de 93 pages et de 16 chapitres, publié aux éditions L’Harmattan-Congo en novembre 2013

Pour avoir décroché son téléphone et accepté la proposition d’un ami, Pierre Mungumby se retrouve dans un poste de police. Faute d’argent pour s’offrir une liberté conditionnelle difficilement négociée par son avocat, Mungumby est transféré à la prison de Sun City. Brimade, discipline et foi en Dieu sont les maîtres mots qui décrivent le mieux son premier passage en prison.

Les mystères du monde pénitencier de Célestin Tanda commencent par un avant-propos que l’auteur considère plutôt comme un prologue. Dans cet ouvrage, il est plus préoccupé par la narration de l’histoire que par l’esthétique des mots. Le débit est rapide, si ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Mercredi 12 Mars 2014 - 16:35

Entendu comme un appel à sauver l’ancien conservatoire national de musique et art dramatique, le moyen métrage L’Institut national des arts de Kinshasa, demain… connaîtra une première projection publique gratuite dans l'espace culturel situé non loin de Socimat ce vendredi 14 mars à 18 heures.

La vidéaste Amal Kharrat, réalisatrice du documentaire de 55 minutes a, en guise d’invitation à l’avant-première, expliqué sa démarche et parlé de façon sommaire de son contenu partant d’une petite anecdote autour de son film. Au point de presse du 11 mars dans la salle du Centre d’études et de diffusion des Arts (Cédar) de l’Institut national des arts (INA), on l’a entendu affirmer qu’il y a trois ans sur invitation du directeur général de l’INA André Yoka Lye, elle avait participé à des ateliers de scénographie et de réalisation de cinéma. Tout est ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 15 Mars 2014 - 3:55

Elle a réalisé deux documentaires en 2010 : De quoi avons-nous peur ? qui a reçu en janvier dernier le prix du meilleur documentaire au festival Tazama, festival du cinéma féminin au Congo-Brazzaville ; et On n'oublie pas, on pardonne qui a reçu le prix du public au festival Ciné-Sud de Cozes 2011, en France. Elle a également été sélectionnée la même année au Fespaco en compétion officielle.

Journaliste de terrain, elle gère au quotidien l'activité culturelle, ce qui lui a permis de collaborer avec trois festivals de la place en tant que chargée de communication. Passionnée de culture, elle anime un blog, Basango-ya-brazza.blog4ever.com, ou elle met en lumière les activités culturelles de la place et les initiatives féminines qui méritent un petit coup de pouce pour faire valoir leurs entreprises. En outre, depuis 2010 Annette est chef du service culturel à La ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Mercredi 12 Mars 2014 - 16:15

Jean-Claude Kodia, chorégraphe et pédagogue en danse contemporaine, proposera Au delà de tes pas se créent des traces, présenté par la compagnie Plante planétaire, puis son solo Corps lié au son d’abstrait

 

La pièce Au delà de tes pas se créent des traces est une création de 2012. Elle nous a révélé le chorégraphe : il parle de la colonisation, de la mondialisation et les cris de larmes des peuples. Jean-Claude Kodia présentera son solo Corps lié au son d’abstrait, un véritable trait d’union entre le corps et le son.

Le chorégraphe pratique la danse depuis plus de vingt ans. Il a commencé à exercer cette passion très jeune. « Ce métier, je ne l’ai pas appris à l’école, c’est une vocation. J’ai toujours expliqué qu’un artiste, on le forme pas, il est comme un génie, il sait d’où il vient, où il va, parce qu’un génie chaque fois ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Mercredi 12 Mars 2014 - 17:00

L’artiste prend part au festival « Lezarts Urbains » qui va se dérouler du 12 au 29 mars à Bruxelles.

Angel Kaba se définit comme une «  artiste  pluridisciplinaire amoureuse du métissage des arts et cultures en général ». Chorégraphe, danseuse, coach et professeur, elle est  née à Bruxelles d’une mère martiniquaise et d’un père congolais. Artiste dans l’âme, elle pratique la danse classique dès l’âge de 6 ans et pratiquera cette discipline pendant 13 ans. Angel Kaba étudie également durant 5 ans le solfège, le chant et le théâtre à l'académie de musique de Bruxelles.  Graduée en Marketing, elle se lance dans la production en 2006 et  monte sa première comédie musicale intitulée « Le rêve d'Elya ». Elle a également monté et dirige sa propre compagnie artistique « Contre-Tendance », spécialisée dans la danse, le chant et le ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Mercredi 12 Mars 2014 - 15:00

La communauté des rastas du Kouilou va livrer, le samedi 22 mars, un grand concert de reggae au bar Le Continental, situé à Mpaka, dans le sixième arrondissement de Pointe-Noire

Le Reggae est une musique de cœur et d’inspiration, mais aussi mythique, voire mystique. « La musique est la religion, et la religion, la musique. Le reggae est une communication, la communication la plus douce », disait Bob Marley de son vivant.

Le but de ce concert est d’attirer un large public. Ainsi à travers ce rendez-vous culturel, la communauté des rastas du Kouilou va mettre en œuvre les mots de Bob Marley en véhiculant des messages de paix et d’amour. Car être rasta, c’est d’abord croire en Dieu et suivre ses préceptes, comme le chantait Bob Marley dans One love, plaidoyer pour l’unité dans l’amour du Seigneur .

Pour la petite histoire, le Jamaïcain Marcus Garvey, ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Mercredi 12 Mars 2014 - 19:33

La double programmation du 15 mars prévue simultanément sous la Petite Halle et la salle polyvalente de l’Institut français (IF) de 11h00 à 13h00 est organisée  respectivement autour du conteur Makitakov ainsi que des poétesses Bestine Kazadi et Jocelyne Kajangu.

La matinée du samedi promet d’être particulièrement animée pour les petits et grands à l’IF. La littérature est au centre des deux activités d’entrée libre du jour qui se tiendront à l’occasion de la Journée mondiale du conte. Les enfants sont invités au programme jeunesse à l’affiche dans la Petite Halle. En vedette, le conteur Makitakov qui n’est plus inconnu pour les habitués de cette rencontre désormais inscrite dans l’agenda de l’IF avec pour objectif d’initier la jeunesse aux contes africains. En cette circonstance solennelle, l’artiste se fera fort de captiver sa jeune ... Lire la suite

Pages