Art-Culture-Média


Art-Culture-Média
Samedi 7 Septembre 2013 - 15:45

Les deux artistes ont interprété ensemble le titre « Je dis oui ». Le clip de la chanson a été tourné à Kinshasa au mois de juillet dernier. Il sera sur le marché dans les tout prochains jours. La chanteuse américaine a déclaré sur jamaicanmusic.com avoir une grande passion pour la culture africaine en général et la musique en particulier. C’est ainsi qu’elle a notamment collaboré avec Barbara Kanam, l’artiste Muss de la Côté d’ivoire ainsiqu’ avec les DJ sud-africains Euphonik et Fresh. 


Art-Culture-Média
Samedi 7 Septembre 2013 - 15:45

L’artiste  est en studio à Paris pour enregistrer cet album qui commémore les 50 ans de sa carrière musicale. En outre, l’artiste compte livrer des productions musicales en Angola, au Congo-Brazza et en  RDC, pays où il a évolué durant  sa carrière. Né à Kinshasa, en RDC en 1945, Sam Mangwana a débuté sa carrière musicale à l’âge de dix-huit ans plus. Il a évolué successivement dans African Jazz, de Joseph Kabasele « Grand Kallé », les grands Maquisards et le T.P. OK Jazz de Franco Luambo Makiadi.


Art-Culture-Média
Samedi 7 Septembre 2013 - 9:01

Pour la première fois à Brazzaville, dans le genre one man-show dont il a le secret, l’humoriste Fortuné Bateza présente cette pièce écrite originale à l’Institut français

Mais que contient à nouveau sa besace ? Après Verre cassé d’Alain Mabanckou en 2010 à Paris, La Danse du nombril de Paterne Boungou en mars de cette même année, cette fois le comédien rire-assuré nous plonge en une heure dans le monologue d’un Africain peu ordinaire. Il pense tout haut que même cinquante ans après les indépendances, l’Afrique reste en marge des grands progrès scientifiques. La preuve, selon lui, est le fait que l’Afrique est actuellement toujours dépendante de l’Europe, ce malgré les discours brillants des hommes politiques africains qui se détournent des vraies questions.

Cet Africain, un homme ordinaire dont la vie au quotidien est faite de mille ficelles, ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 7 Septembre 2013 - 9:01

Belle Djambala est le titre du poème du sénateur Prosper Abbas Ickoula, qu’il a publié dans un document intitulé Congo Indépendance : cinquante-troisième anniversaire, huitième édition de la municipalisation accélérée

Sénateur depuis le 11 juillet 2002, le sénateur Prosper Abbas Ickoula a commencé à écrire sur la municipalisation accélérée depuis sa première édition, lorsque le président de la République déclarait en 2003 dans son message de fin d’année engager le pays dans des travaux de modernisation et d’urbanisation non seulement à Brazzaville et Pointe-Noire, mais dans tout le pays.

C’est ainsi qu’il a écrit un texte sur cette première expérience, Kouilou, département cobaye pour la municipalisation accélérée. Il a fait la même chose pour Impfondo, Dolisie, les trois municipalisations accélérées de Brazzaville, le département de la ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 7 Septembre 2013 - 8:58

La Maison culturelle Biso na biso a choisi l’album de l’instrumental des succès des années 1981. Ce n’est pas un disque conçu comme les autres parce qu’il met avant tout en exergue des chansons à succès d’auteurs congolais mais reprises par le synthé de Freddy Kébano

On retrouve ainsi Missengué de Pierre Mountouari, L’argent appelle l’argent de Pamelo Mounk’a, Nsona de Youlou Mabiala, et Osala ngai nini de Lambert Kabako des Bantous de la capitale.

Par cette conception analogue mais originale, Freddy Kébano, le célèbre arrangeur musical, compositeur et par-dessus tout musicien (appellation qu’il préfère parce qu’il compose de la musique), l’explique par le souhait à l’époque de réunir des chansons du hit-parade pour les foyers : « De nos jours, on entend des musiques de toutes sortes et à n’importe quelle heure. Dans ce disque, il est ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 7 Septembre 2013 - 9:00

Le concours de beauté de la Jeune impératrice élégante et intelligente (Jiel) a sacré samedi dernier Dominique Ngolo Miss Jiel 2013

Du haut de son 1,76 mètre, Dominique Ngolo a conquis le jury. Sa perspicacité à dénicher la parfaite candidate correspondant aux critères préétablis a fait l’unanimité sur Dominique. Ce concours de beauté veut que la jeune impératrice défende et défile avec le costume du métier de son choix. Dominique, elle, étudiante en première année de droit, a expliqué qu’elle souhaitait devenir magistrate parce que, en plus de la noblesse de la fonction, elle souhaite combattre et repousser la fraude dans le pays. « À tous les niveaux, nous constatons qu’ il faut corrompre avant d’obtenir un quelconque service, dans l’administration publique comme entre amis. Ce fléau prend de l’ampleur et j’aimerais pouvoir changer les choses. ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 7 Septembre 2013 - 8:55

Les musiciens congolais de Black Bazar ont fait danser les convives du mariage princier qui a illuminé la principauté de Monaco le week-end dernier. Andréa Casiraghi, neveu du prince Albert de Monaco et deuxième dans l'ordre de succession au trône monégasque, et son épouse, la riche héritière colombienne Tatiana Santo Domingo ont choisi la formation musicale pour réaliser une prestation au cours du bal donné en leur honneur devant un parterre d'invités prestigieux

Le groupe Black Bazar au complet devant le Casino de Monte-Carlo avant leur prestation avec Hawa de Les Ambianceuses et Caroline Blache-Mabanckou leur manager.Au chant Ballou Canta de Pointe-Noire, Pim's Lomena des deux Congo et Roi David de Kinshasa représentaient Black Bazar ce soir-là pour un concert privé devant la famille princière qui fêtait l'union du fils aîné de Caroline de Hanovre, Andrea Casiraghi, et de Tatiana. La formation a brillamment illustré la rumba congolaise avec le légendaire Popolipo à la guitare solo, l'incontournable Michel Lumana ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 5 Septembre 2013 - 18:15

En sa qualité de président du comité de suivi de la municipalisation accélérée du département des Plateaux, André Obami Itou a reçu ce 5 septembre, dans la salle des banquets du Palais des congrès, Miss indépendance 2013, Victoire Magina Owassa-Gnangha

André Obami Itou a tenu à présenter de vive voix, ses félicitations au comité Miss indépendance et tout particulièrement aux lauréates dont il a loué le courage. En tant que fils du pays et natif du département des Plateaux, le président du Sénat s’est engagé à accompagner la miss durant son mandat (août 2013 - août 2014) dans la réalisation de ses projets. En effet, Victoire Magina Owassa-Gnangha s’est engagée lors de cette élection, à monter une structure devant soutenir les jeunes filles mères dans le domaine de la couture.

Ferréol Constant Patrick Gassakys, président de l’association ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Jeudi 5 Septembre 2013 - 18:15

L’avant-première du long métrage qui en dit long sur la vie artistique du jeune prodige congolais entre 2011 et 2012 est programmée le 21 septembre au Zebracinema à Hasselt, en Belgique.

Joint par Les Dépêches de Brazzaville à partir de Paris, le jeune chanteur lyrique aujourd’hui âgé d’à peine 24 ans a annoncé : « Je livrerai un concert avant la projection du documentaire au cinéma ». Il nous a de même confirmé une projection initiale du film le 6 avril dernier au Théâtre royal flamand, le KVS. Nous tenons de l’artiste que cet évènement premier « était une grande réussite ». Retenons que la sortie de Rêve Kakudji est prévue pour le 2 octobre prochain.

Long métrage d’une heure trois minutes, la réalisation de Ibbe Daniels et Koen Vidal fait un arrêt sur image sur Serge Kakudji qu’ils suivent entre Paris, Madrid, Turin, Kinshasa et ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Samedi 7 Septembre 2013 - 8:56

Située dans le premier arrondissement de Brazzaville au rond-point de Bifouiti, la galerie Konongo exploite avec finesse la sculpture traditionnelle et contemporaine

Les œuvres exposées dans l’atelier représentent la diversité ethnique du Congo et la vie quotidienne en Afrique. Toutes les réalisations sont des créations Konongo des artistes formés par le concepteur, Benoît Konongo. En dehors des mythiques statues dont elle a le secret, la galerie Konongo fabrique aussi des chaises longues (chaises à palabre), tabourets, tablettes, plateaux, etc. Certaines œuvres laissées par le concepteur font 2 mètres de hauteur telle que la "statue du roi et de la reine" fabriquée en bois de fer. L’une de ces pièces pèse plus de 100 kg.

                                        Un art héréditaire

La sculpture Konongo se transmet de ... Lire la suite

Pages