Politique


Politique
Jeudi 15 Mai 2014 - 15:59

La Société nationale des chemins de fer du Congo envisage également de restructurer la police ferroviaire mais aussi de recruter de nouveaux machinistes en perspective de l’arrivée de nouvelles locomotives.

On en sait un peu plus sur les circonstances ayant conduit au terrible accident ferroviaire du 22 avril dernier qui a vu un train de la Société nationale des chemins de fer du Congo (SNCC) dérailler près de Kamina, précisément à Katongola à quelque 600 km de Lubumbashi (sud-est de la RDC). Le lourd bilan de ce drame (plus de cent trente-six victimes et près de deux cents blessés) a conduit le gouvernement à initier une commission d’enquête afin d’établir les responsabilités. Cette enquête a fini par donner ses résultats. Il ressort des investigations faites sur le site que l’erreur humaine serait à la base de cet accident, de même que pour celui ... Lire la suite


Politique
Mercredi 14 Mai 2014 - 19:41

Du 26 au 27 mai, les présidents des Assemblées nationales des pays d’Afrique francophone se réuniront à Brazzaville dans le cadre de la 22e session de l’Assemblée régionale Afrique

Au cours de ces assises, les participants procéderont, entre autres, à la modification du Règlement de l’Assemblée régionale Afrique conformément aux décisions de la sixième conférence des présidents d’Assemblée et de sections, réunis à Bujumbura, au Burundi, les 3 et 4 avril dernier.

L’information sur ces assises du 26 mai a été donnée par le président de l’Assemblée nationale, Justin Koumba, à l’occasion de la clôture de la deuxième session extraordinaire de l’Assemblée nationale, le 14 mai à Brazzaville.

Les participants auront également à échanger les vues sur les thèmes : « Constitution post-transitions et gouvernance démocratique en Afrique ... Lire la suite


Politique
Mercredi 14 Mai 2014 - 18:15

La communauté internationale semble s’intéresser particulièrement au processus électoral auquel elle apporte des contributions de diverses formes.

La communauté internationale s’est engagée à accompagner la RDC dans l’organisation des élections transparentes, crédibles et apaisées. Depuis quelques semaines, elle ne cesse de donner des signaux positifs marquant son adhésion à la démarche de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) et de l’ensemble du peuple congolais qui aspire à des élections tenues selon les standards internationaux.

La visite du secrétaire d’Etat américain, John Kerry, à Kinshasa, les nombreuses déclarations des personnalités belges enregistrées au cours de la semaine dernière sur les élections et la récente visite du représentant spécial du secrétaire général des Nations unies en RDC, Martin Kobler, au siège ... Lire la suite


Politique
Mercredi 14 Mai 2014 - 16:33

À l’occasion de sa sortie officielle le 13 mai à Brazzaville, la nouvelle plateforme politique « Sauvons le Congo », qui regroupe plusieurs partis, parmi lesquels l’Union pour le progrès (UP) et le Rassemblement des jeunes patriotes (RJP), a lancé un appel aux autorités du pays afin qu’elles respectent les règles régissant l'état de droit

Cinq orateurs ont pris la parole à cet effet pour expliquer au public les dispositions intangibles contenues dans la Constitution du 20 janvier 2002, qui, selon ce collectif, ne doivent faire l’objet d’aucune révision.

Prenant la parole en premier, Dorothée Mobonda (UP) les a présentées ainsi que celles de l’article 42. Dans son exposé, elle a d’abord rappelé que, selon la doctrine générale admise, dans un état de droit, la puissance publique ne peut agir que sur la base et dans la limite des règles qui ... Lire la suite


Politique
Mardi 13 Mai 2014 - 19:28

Le secrétaire permanent et  porte-parole Willy Makiashi invite les militants du Palu à la vigilance en ce moment où le parti est en train d’afficher des signes évidents de vitalité avec la redynamisation de ses activités à la base.             

Comme cela est de coutume en RDC, tous ceux qui, pour une raison ou une autre, quittent un parti politique, ont tendance à créer leurs propres structures. Si cela fait partie de la règle du jeu, il est inconcevable que ces nouveaux leaders puissent se démarquer aussi facilement de l’idéologie politique qu’ils ont défendue bec et ongle des années durant pour embrasser une autre. Dans un pays comme la RDC où l’on peut passer d’une idéologie politique à une autre sans transition et où les pensées politiques ne sont pas figées comme ailleurs, les acteurs politiques ne cessent d’étonner par leur ... Lire la suite


Politique
Mardi 13 Mai 2014 - 19:15

À l’issue d’une rencontre le 13 mai à Brazzaville, avec le Parti congolais du travail (PCT), l’Union pour la République (UN) n’a pu émettre un point de vue général sur le processus de mise en œuvre de la concertation politique de Dolisie. Pour cause : les points inscrits à l’ordre du jour n’ont pas été achevés faute de temps.

Suivant les recommandations de la concertation politique de Dolisie, un seul point a essentiellement été détaillé, à savoir, le recensement administratif spécial. D’autres sujets seront débattus lors de la séance prochaine, car ont-ils assuré, ce débat se poursuivra afin d’aboutir aux conclusions. En effet, les deux parties ont passé en revue la mise en œuvre des recommandations de Dolisie.

« En tant qu’opposition républicaine, nous avons pour credo la concertation, qui pour nous est le seul moyen permettant ... Lire la suite


Politique
Mardi 13 Mai 2014 - 18:37

Son parti, le Courant des démocrates rénovateurs (CDER) soutient, par ailleurs, la pétition initiée par l’opposition en vue d’obtenir le départ de l’abbé Apollinaire Malumalu de la présidence de la Ceni.

Dans une correspondance adressée à ses pairs de l’opposition, précisément aux présidents des partis politiques de l’opposition, Jean-Lucien Bussa plaide pour la Constitution d’un front des démocrates unis. Cette plate-forme aura pour objectif essentiel de contrer tout risque d’instabilité politique qui découlerait de la perturbation du processus constitutionnelle en RD-Congo. En fait, la lettre du président du CDER vise à conscientiser la famille de l’opposition congolaise sur les risques de sortir du cycle électoral en cours avec, à la clé, une révision constitutionnelle tendant à chambouler tous les acquis glanés depuis les pourparlers de Sun ... Lire la suite


Politique
Mardi 13 Mai 2014 - 18:14

Les élus du peuple sollicitent également un encadrement logistique et social efficient des compatriotes expulsés dans les sites d’hébergement.  

 

La mission d’information de l’Assemblée nationale diligentée à Brazzaville pour s’enquérir à la source des contours de la problématique des expulsés de la RDC a rendu public son rapport au cours de la plénière du 12 mai à l’hémicycle du Palais du peuple. Cette mission, qui fait suite à la question d’actualité du député Patrick Muyaya, était tenue d’éclairer la lanterne de la représentation nationale sur les faits ayant marqué l’opération « Mbata ya Bakoko » et de proposer des recommandations idoines. D’après le récit fait par le rapporteur de la commission, il ressort que les députés nationaux de la RDC ont effectivement traversé le pool en date du 2 mai et ont eu une séance de travail ... Lire la suite


Politique
Mardi 13 Mai 2014 - 14:15

En sa qualité du président du comité de suivi de la municipalisation accélérée de la Lekoumou, le ministre Thierry Lézin-Moungalla a échangé avec la presse, après le lancement, par le chef de l’État, des travaux de cette vaste opération de modernisation du Congo. Il a mis également à profit cet entretien pour donner son point de vue sur le débat du changement de la constitution

Les Dépêches de Brazzaville : Quels sont vos sentiments après le lancement des travaux de  la municipalisation de la Lékoumou par le chef de l’État ?
Thierry Lézin-Moungalla : C’est une satisfaction immense que les choses se soient bien passées. Ce n’est jamais facile de recevoir le premier magistrat dans son département d’origine, donc il y avait une appréhension  de l’ensemble des cadres de la contrée sur la réussite de cet accueil. Les populations étaient ... Lire la suite


Politique
Lundi 12 Mai 2014 - 17:29

Le plan d’actions sera soumis aux présidents des groupes thématiques sectoriels au sein du gouvernement au cours de l’étape de prévalidation qui sera suivie de celle de validation.

Pendant cinq jours, des experts venus du Mécanisme national de suivi (MNS), du gouvernement et des organismes partenaires au développement de la RDC ont réfléchi afin de doter le pays des instruments qui permettent au gouvernement, de s’assurer que l’ensemble des engagements pris dans le cadre de l’Accord d’Addis-Abeba sont mis en œuvre par qui et dans quel rythme. C’est un pari gagné pour le MNS dont le coordonateur, François Muamba Tshishimbi, s’était déjà dit optimiste, quant à l’issue de ces travaux qui portaient l’espoir de tout un peuple.

Pour François Muamba, qui a salué l’élaboration des critères de suivi de la mise en œuvre de ces engagements par les ... Lire la suite

Pages