Société


Société
Mardi 5 Avril 2016 - 20:15

Le symposium organisé par le ministère de la Santé publique avec l’appui de l’UNFPA a été animé par d’éminents professeurs venus de l’Europe qui ont développé différents sujets concernant la problématique de la prise en charge des fistules obstétricales. Le cadre choisi était l’hôtel kempisky.

Selon la représentante de l’UNFPA, Diene Keita, l’organisation de ce symposium organisé par le ministère de la Santé publique avec l’appui du Fonds de Nations unies pour la population s’inscrit dans le cadre de la campagne de réparation des fistules obstétricales qu’organise le ministère de la Santé publique  en partenariat avec le Fonds des Nations unies pour la population  depuis le 27 mars jusqu’au 15 avril 2016 à Kinshasa, Goma et Lubumbashi.

Parlant des statistiques des fistules obstétricales dans le monde, la représentante de l’UNFPA fait ... Lire la suite


Société
Mardi 5 Avril 2016 - 19:45

Juriste spécialiste en droit pénal international, Vanessa Metou a fait cette remarque le 2 avril dernier à l’occasion de la conférence-débat organisée sur le thème : « Jeunesse congolaise et citoyenneté active » par le cabinet d’analyse Géoéconomique, géostratégique et géopolitique.

Présentant sa communication devant des étudiants de la Faculté de droit de l’université Marien-Ngouabi, de l’Université internationale de Brazzaville (UIB) et de bien d’autres invités, tous enthousiasmés, la conférencière a indiqué que ce thème est parti d’un constat qui révèle que la jeunesse était souvent désengagée. C’est ainsi que Vanessa Metou a rappelé aux participants l’importance d’être un citoyen actif ; les bienfaits d’une citoyenneté active ; ses valeurs et ses retombées positives dans  une société comme le Congo.

« Dans ... Lire la suite


Société
Mardi 5 Avril 2016 - 18:05

Le gouvernement de la RDC et ses partenaires viennent d’adopter le plan national de développement sanitaire PNDS 2016-2020. Une séance de travail a été organisée dernièrement au ministère de la Santé publique pour procéder à cette validation. 

 

Les directeurs centraux, ceux des programmes, et les partenaires réunis au sein du groupe interbailleur du secteur de la santé ont, avec le ministre de la Santé, le Dr Félix Kabange Numbi, évalué les principaux problèmes auxquels le ministère de la Santé publique est appelé à faire face. Il s’agit notamment des problèmes des prestations des services et des soins de santé, des ressources et équipements, des ressources humaines de santé, les problèmes liés aux médicaments, vaccins et intrants spécifiques. Les questions relatives au financement et ceux de la gouvernance de la santé ont également été ... Lire la suite


Société
Mardi 5 Avril 2016 - 18:45

Cette collecte, qui se fait en partenariat avec le Centre national de transfusion sanguine (CNTS), a débuté le 5 avril en présence de Loemba Niambi Pascal, président de ladite fondation, accompagné de plusieurs donneurs bénévoles, de membres de la fondation et de diverses autorités civiles et militaires du département de Pointe-Noire, elle durera quelques mois.

Selon le président de la fondation, les principaux objectifs fixés par sa structure sont : offrir environ 2000 poches de sang minimum par mois au CNTS existant à Brazzaville et jusqu'à  d'autres départements du pays, notamment ceux du nord et ceux du sud, mettre fin aux donneurs familiaux, sources de conflits et de tracasseries, se battre en vue de s’acheminer progressivement vers la gratuité de la poche de sang au Congo, avoir un nombre important des donneurs, œuvrer en faveur des sans emplois, créer des ... Lire la suite


Société
Mardi 5 Avril 2016 - 19:15

Bien avant la panique qui s’était produite le 4 avril dans la ville océane causée par l’agissement déplorable des « Kuluna », certains Ponténégrins parlaient déjà bien avant du comportement combien inquiétant de ces jeunes délinquants. Baptisés par « bébés noirs », ces groupes sont composés de délinquants, de jeunes mineurs et de jeunes adultes qui sèment la terreur dans certains quartiers de la ville océane.

Les Ponténégrins se disent que ces bandits ne sont pas tombés du ciel, car ils vivent dans des quartiers. Et dans ces mêmes quartiers vivent aussi les chefs de blocs et de quartiers. Ces derniers temps, ces jeunes mineurs hors-la-loi passent le plus souvent tout leur temps aux abords des rails vers 18 heures et jusqu’aux heures tardives, c’est-à-dire dans les quartiers où les rails traversent de part en part la ville pour terroriser la ... Lire la suite


Société
Mardi 5 Avril 2016 - 16:50

Envahit quasiment par l’herbe, cet établissement d’enseignement général, situé dans le 6e arrondissement de Brazzaville, notamment en diagonal de l’hôpital de base Talangaï, a reçu le 5 avril la visite des jeunes des quartiers 64 et 65

Munis de machettes et de houes, ces jeunes regroupés au sein de la plateforme « Bana Talangaï », que dirige Gildas Andzouana, ont retroussé leurs manches en dépit de l’emplacement de l’école Fleuve Congo, située dans une zone marécageuse. « Nous avons commencé par l’école primaire Fleuve Congo parce que c’est l’unique établissement public que nous avons dans nos deux quartiers. Depuis sa réhabilitation en 2012, après avoir été endommagée par les explosions du 4-Mars de la même année, cette école est négligée du point de vue de l’assainissement », a expliqué Gildas Andzouana qui a participé lui aussi ... Lire la suite


Société
Lundi 4 Avril 2016 - 19:24

Ce partenariat vise à renforcer les capacités en recherche clinique et épidémiologique en RDC, au sein de l’Alliance pour la recherche clinique et épidémiologique clinique en République démocratique du Congo (Arceau-RDC).

L’Hôpital Biamba Marie Mutombo (HBMM), l’École de santé publique de Kinshasa (ESP-KIN) et l’Institut tropical Suisse et de Santé publique Suisse (Swiss TPH) renouvelé, le 4 avril à Kinshasa, leur Accord visant à renforcer les capacités en recherche clinique et épidémiologique en RDC. Cette alliance renouvelée avec les partenaires d’origine a été élargie, en ajoutant l’Unité de pharmacologie clinique et pharmacovigilance de l’Université de Kinshasa (UPC-PV).

En renouvelant leur accord, les partenaires ont démontré que cette alliance a non seulement l’intention de continuer les travaux sur le paludisme mais également ... Lire la suite


Société
Lundi 4 Avril 2016 - 18:12

Le ministre de la Santé publique, le Dr Félix Kabange Numbi, a présenté le 4 avril au Sénat le projet de loi portant création de l’ordre des chirurgiens-dentistes en RDC. Il a plaidé pour que les élus puissent l’adopter pour pouvoir réglementer cette profession.

 Ce projet de loi comprend quatre-vingt-sept articles, répartis en cinq titres. Le titre 1 est relatif à la création, à la définition des concepts, aux missions de l’ordre national des chirurgiens-dentistes et à l’inscription. Le titre II décrit l’organisation de l’ordre et son fonctionnement. Quant au titre III, il est consacré aux normes de la déontologie des chirurgiens-dentistes, les droits et devoirs envers les malades, envers la collectivité et envers les confrères et les incompatibilités. Le titre IV renvoie à la discipline et aux sanctions. Le titre V organise, par trois dispositions ... Lire la suite


Société
Lundi 4 Avril 2016 - 18:00

Le 4 avril à 3 heures du matin, les populations vivant dans les quartiers sud de Brazzaville se sont réveillées au son des rafales. Des tirs nourris d’armes partis de Mayanga ont retenti à Bifouiti, Bacongo, Makélékélé, Kinsoundi, Diata, etc.

Selon les premières informations, il s’agirait d’une attaque visant un poste de police au quartier Mayanga. Les ninjas, ex-milice de Bernard Kolelas puis repris par Frederick Binsamu connu sous le nom de pasteur Ntumi, seraient les auteurs de cette attaque. Difficile pour ces miliciens de progresser au regard du puissant arsenal militaire déployé dans la zone.

Ces tirs d’armes ont provoqué un mouvement de panique dans ces quartiers et poussé des milliers de personnes d’aller trouver refuge dans les quartiers nord de la capitale où règne la quiétude. Aussi des églises situées dans ces quartiers ont-elles été vite ... Lire la suite


Société
Lundi 4 Avril 2016 - 17:46

Le 4 avril aux environs de 10 heures, une panique a perturbé les citoyens de la ville océane à travers des informations de toute sorte données par des jeunes pillards qui demandaient aux commerçants de fermer car la guerre venait de commencer à Brazzaville. À travers une communication, Roland Bouiti Viaudo, député-maire de la ville, a tenu à rassurer la population.

 

La psychose est partie depuis le 29 mars où certaines informations de sources non officielles demandaient aux Congolais d’observer la journée ville morte. Et de plus en plus dans certains quartiers de la ville, certains débats non républicains sont engagés ici et là, alimentés par des rumeurs de toute sorte.

Le matin du 4 avril, un groupe de délinquants, appelé "bébés noirs" ou Kuluna ont tenté d’agresser des éléments de la force publique vers le commissariat de Tié-Tié 2, ils étaient munis ... Lire la suite

Pages