Société


Société
Samedi 2 Avril 2016 - 16:42

Il n’est pas rare  de constater à travers les principales artères de la ville océane  les motos à trois roues prendre petit à petit le relais  des pousses-pousses  en vue de transporter de la marchandise, les personnes  ou les ordures ménagers.

«Je  verse  chaque jour  un montant estimé entre  10.000 et 15000Francs CFA chez mon patron, propriétaire de la moto, mon salaire  varie conformément à mes recettes journalières,  et le coût du transport par client est fixé en fonction de la distance effectuée par ce dernier », a expliqué Franck Loubaki Mboumba, conducteur de moto.      

Ainsi,  pour Anne Marie Koussima, «Bien que le coût de la location d’une moto tricycle soit un peu plus élevé par rapport au pousse-pousse, cette moto tricycle  est plus rapide et plus efficace pour le transport, il  permet  aux commerçants et autres usagers de ... Lire la suite


Société
Samedi 2 Avril 2016 - 17:13

 L'action envers cette vieille dame albinos de 99 ans permet non seulement de l’honorer mais aussi de contredire tous les préjugés selon lesquels les albinos ne vivent pas longtemps.

Maman Marie Oyeka Embongo, Mwimba Texas et l'honorable Kiaku Mayamba/Photo AdiacUne forte délégation de l’ONG des albinos, la Fondation Mwimba Texas (FMT), conduite par son président, le catcheur albinos Alphonse Mwimba Makiese Texas, s’est rendue, le 31 mars, à N’djili, au domicile de Maman Marie Oyeka Embongo, une albinos de 99 ans. Cette visite que la pluie qui s’est abattue dans la matinée de la cette journée n’a pas pu annuler, comporte, selon le président de la FMT, une double signification. Elle permet à cette ONG de rendre hommage à cette dame albinos presque centenaire et vise également à annihiler, dans l’imagerie populaire, les préjugés selon lesquels les albinos ne vivent pas longtemps. « Par rapport à la mission de notre ONG, de ... Lire la suite


Société
Samedi 2 Avril 2016 - 12:11

Fumée et odeurs chaque jour et ce, depuis plus de 2 ans, voilà ce à quoi les riverains de la bretelle en construction entre Moukondo et le Lycée Thomas-Sankara, dans les arrondissements 7 Mfilou et 9 Djiri, sont confrontés surtout après chaque pluie

A l’origine de cette fumée et de ces odeurs récurrentes, figure le feu de détritus qui ravage en sourdine les déchets déversés à longueur de journée par des ramasseurs d’ordures ménagères par manque de décharge publique à Brazzaville. Ce feu pose des problèmes notables en matière sanitaire, puisque la combustion de végétaux émet des polluants tels que des particules fines ou des gaz toxiques ou cancérigènes.

« Vous ne pouvez laisser les portes ouvertes, étant donné que nos maisons ne sont pas toujours bien bâties, même si vous les fermez la fumée s’infiltre. Je vais au travail presque chaque jour et les ... Lire la suite


Société
Samedi 2 Avril 2016 - 10:52

Au cœur du marché intendance à Brazzaville, le musée du patrimoine culturel des autochtones Aka a ouvert ses portes sous la direction de Sorel Eta, ethnologue de la forêt selon ses propos. Un espace qui reçoit régulièrement élèves, étudiants, et touristes et où, l’on peut admirer via des photographies, ouvrages et vidéos l’histoire et le quotidien des peuples Aka. Une façon pour Sorel de promouvoir non seulement la culture Aka, mais aussi  et surtout le  dialogue des cultures. Rencontre.

Les Dépêches de Brazzaville ( L.D.B) : A quand remonte ta rencontre avec le peuple Aka ? Et pourquoi avoir décidé d’arrêter tes études universitaires ?

Sorel Eta (S.E) : C’est en 1995, que je rencontre le peuple Aka et sa culture. Je venais d’avoir mon bac et j’avais décidé de ne pas poursuivre les études universitaires. Ce qui a fortement déplu à mon père ... Lire la suite


Société
Samedi 2 Avril 2016 - 10:56

La soixantaine révolue, Blandine Annette Sita préside aux destinées de l’Association Femme Plus du Congo. Depuis plus de dix ans, cette femme  séropositive se bat à trouver des financements pour aider les femmes atteinte du VIH/Sida,membres de sa structure en  créant pour elles des activités génératrices de revenus afin de leur  permettre de se prendre en charge. Toutefois, son action d’autonomiser les femmes  est butée par le phénomène de  stigmatisation et le manque de projets. Malgrè ces difficultés, Blandine Anette Sita est déterminée  à atteindre son objectif.

Très dynamique, Blandine Annette Sita est une  femme séropositive. Après avoir découvert son état sérologique  en 1998 et suivi plusieurs formations pour  lutter contre cette maladie, elle a décidé  d’engager  sa lutte  contre cette maladie à travers le ... Lire la suite


Société
Jeudi 31 Mars 2016 - 19:26

Depuis quarante-neuf mois, la RDC n’a enregistré aucun cas de polio virus sauvage. Ce qui a fait que le pays soit  déclaré ‘’pays sans polio’’. Cette performance dans la lutte contre cette maladie invalidante de l’enfant ne veut pas dire que la RDC doit mettre un terme à la vaccination des enfants contre la polio.

 

Pour éradiquer totalement la polio, le ministère de la Santé publique avec l’appui de ses partenaires est engagé à organiser des campagnes de vaccination de masse pour atteindre tous les enfants de moins de 5 ans, cible de la maladie, parce que seule la vaccination permet d’éradiquer cette maladie qui n’a pas de traitement curatif.

 C’est dans ce cadre que le gouvernement envisage l’organisation du deuxième tour de vaccination des enfants contre la polio à travers le pays durant ce mois d’avril. ce deuxième tour des journées ... Lire la suite


Société
Jeudi 31 Mars 2016 - 17:45

En vue de la mise en œuvre du cadre de concertation des acteurs sur la prise en charge des enfants et jeunes de la rue de la ville océane, le directeur départemental des droits de l’homme et des libertés fondamentales de Pointe-Noire, président du groupe n°5 chargé du schéma d’alerte a expliqué, au cours d'un entretien avec Les Dépêches de Brazzaville, les procédures en cas de violence sur les enfants et jeunes de la rue.

 

 

Dans le cadre de l’amélioration de la prise en charge des enfants et jeunes de la rue de Pointe-Noire, le Réseau des intervenants sur le phénomène des enfants en rupture familiale et les acteurs publics avait signé, en avril 2014 à Pointe-Noire, la convention constitutive du cadre de concertation des acteurs de la lutte contre l’exclusion sociale des enfants en difficulté. Mise en place pour une durée de trois ans, cette concertation ... Lire la suite


Société
Mercredi 30 Mars 2016 - 20:10

«La quasi-totalité du réseau routier a été endommagé par les pluies diluviennes que connaît le département de Pointe-Noire depuis octobre dernier, cette situation déplorable, met tout le monde mal à l’aise », avait reconnu, Roland Bouiti Viaudo, président du Conseil départemental et municipal de Pointe-Noire, lors de la quatrième session ordinaire dite budgétaire tenue il y a un mois.

Aujourd’hui, la ville océane a vu sa démographie grandir, des parcs autos naissent du jour au jour et l’automobile s’est imposée comme le principal moyen de déplacement. Malheureusement, dans cette ville, l’état des routes n’est pas exempt des critiques. Dans certains endroits, les routes se creusent en formant des nids de poule causant ainsi des désagréments aux usagers. L'état des routes est un sujet qui revient régulièrement dans les débats des Ponténegrins. La ... Lire la suite


Société
Mercredi 30 Mars 2016 - 20:15

Réalisées en faveur de la journée internationale de la femme par la Fondation Jean-Félix-Tchicaya (FJFT), les journées portes ouvertes de la femme, qui ont connu leur 3e édition cette année, se sont déroulées les 12 et 26 mars dans la capitale économique. Les assises ont réuni les femmes de la ville océane, de Tchiamba Nzassi et du Kouilou et ont abouti à des déclarations et recommandations adressées au prochain gouvernement en vue de l’amélioration de la situation de la femme au Congo.

 

L’activité a connu la présence de plusieurs directrices départementales de Pointe-Noire et du Kouilou. Les membres de la FJTF, les femmes intellectuelles, désœuvrées, commerçantes et autres ont pendant deux jours échangé, dénombré et fustigé les injustices sociales dont elles sont victimes avec leurs enfants, sans oublier sur le plan  professionnel, socioéconomique, ... Lire la suite


Société
Mercredi 30 Mars 2016 - 20:07

Le directeur départemental de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’Alphabétisation du département Pointe-Noire, Jean-Baptiste Sitou, l’a déclaré à l’occasion d’une interview qu’il a accordée le 30 mars à son cabinet de travail.

Selon l’orateur et conformément a un communiqué de presse du 28 mars de l’année en cours de sa hiérarchie,  il n y a aucune raison  qui doit justifier la non-reprise effective des cours par les élèves et  enseignants évoluant dans le département de Pointe-Noire.  «Ce communiqué de large diffusion stipule qu’en rapport à la note rectificative n°0091/MEPSAJEC-CAB/DEC du 16 février 2016 relative à la rentrée scolaire du troisième trimestre 2016 après les congés de pâques, fixée au mardi 29 mars 2016, le directeur départemental de l’enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation de ... Lire la suite

Pages