Brazzaville (Brazzaville)


Brazzaville (Brazzaville)
Vendredi 17 Novembre 2017 - 13:45

Une décennie s'est écoulée, depuis que Dieu a rappelé à lui, l’ancien secrétaire général du Parti congolais du travail (PCT) et ancien président du Sénat, le 17 novembre 2007 à Paris, en France.

Les membres et sympathisants du PCT, avec à leur tête le secrétaire général du parti et président du Sénat, Pierre Ngolo, ont déposé, ce 17 novembre, une gerbe de fleurs sur la tombe de l’illustre disparu, au Mausolée Marien-Ngouabi de Brazzaville.

La direction politique du parti a placé cet évènement sur le thème : « Ambroise Edouard Noumazalay, un stratège politique aux grandes capacités d’écoute ». En effet, pour Anatole Kondo, fidèle collaborateur de l’illustre disparu et membre du PCT, Noumazalay a été une école de vie et d’apprentissage de l’administration pour la plupart des personnes qui ont travaillé sous lui.

« Nous lui devons la ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Vendredi 17 Novembre 2017 - 14:56

Au terme d'un conseil d'administration, tenu le 16 novembre dans la capitale, le budget exercice 2018 du port autonome de Brazzaville et ports secondaires (PABPS) a été adopté en recettes à la somme de 2.022 890.000 de francs CFA et en dépenses à 1.845.550.000 de francs CFA.

Ce budget permettra notamment d’informatiser le PABPS, de relancer son centre informatique fermé il y a plus de trois ans. Les activités liées à l’exploitation seront aussi informatisées, dans le but de disposer des données statistiques fiables puis des résultats financiers le plus rapidement possible.

 « En attendant la reprise de l’activité économique qui par essence est toujours graduelle, il nous faut faire mieux avec peu. Le budget adopté se veut volontariste. Il convient pour chaque action de gestion, de donner la priorité à ce qui est indispensable à l’entreprise », a indiqué ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Jeudi 16 Novembre 2017 - 20:17

Le président du Mouvement électoraliste et écologique pour l'émergence du Congo (Meeec), Rodrigue Koumou, a rapporté à notre rédaction que l'averse  de la nuit du 15 au 16 novembre a occasionné plusieurs dégâts matériels et humains dans les quartiers périphériques.

Les dégâts humains sont notifiés dans les quartiers Jacques-Opagault zone 908 et à Matari zone 14 qui enregistrent respectivement la mort d’une fille de seize ans engloutie par le sable ainsi que celle d'une personne âgée de plus de cinquante ans sur qui s’est écroulé le mur d’une parcelle voisine. 

Outre ces dommages, les eaux de la pluie ont inondé de nombreuses maisons et occasionné le déplacement de plusieurs familles habitant le long de la rivière Tsiémé.  

« Les grandes maisons riveraines à la rivière Tsiémé sont inondées. Les familles sont en détresse. Trop de tracasseries ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Jeudi 16 Novembre 2017 - 19:45

De jeunes entrepreneurs et représentants de l’administration publique en charge des questions entrepreneuriales et fiscales ont échangé, le 16 novembre à Brazzaville, sur les mesures d’accompagnement de l’Etat au développement de l’entrepreneuriat.

 

 

 

La rencontre a inauguré le lancement dans le pays, précisément à Brazzaville, des activités de la « Semaine mondiale de l’entrepreneuriat » qui s’achèvent le 19 novembre. Une centaine de jeunes entrepreneurs et ceux qui aspirent s’engager dans la création d’entreprises ont eu ainsi l’occasion de limer leur passion grâce à des communications riches en informations. S’il est vrai que la diversification de l’économie nationale, à l’heure où les signaux économiques bavent du rouge, doit passer par l’initiative privée, l’entrepreneur doit être formé, inspiré et « mentoré ».  ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Jeudi 16 Novembre 2017 - 17:00

L'appel a été lancé  par treize organisations de la société civile, membres de la campagne Tournons la page, le 16 novembre à Brazzaville, après avoir proposé un plan de sortie de la situation que vit le département.

 

 

Les propositions reformulées dans la feuille de route sont reparties en cinq catégories : les préalables, le cadre de concertation, le rôle des acteurs, les finalités et le calendrier.

 « La communauté internationale se doit d’aider la République du Congo, financièrement, à faire face aux contraintes budgétaires liées à la résolution du conflit. Les organisations de la société civile et les organisations non gouvernementales spécialisées devraient être co-responsables avec l’Etat, des processus sociaux, humanitaires et judiciaires », a indiqué Roch Euloge Nzobo, du Cercle des droits de l’homme et de développement (CDHD).

... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Jeudi 16 Novembre 2017 - 18:36

Le Premier ministre, chef du gouvernement, Clément Mouamba a présenté aux députés le 16 novembre à Brazzaville, le programme d’action de l'exécutif s’étalant sur cinq ans (2018-2022) et axé principalement sur la formation et la diversification de l’économie.

 S’agissant de la formation, a-t-il indiqué, il importe de donner la priorité au capital humain renforcé en volume et en qualité, touchant tous les sous-secteurs du système éducatif, de l’éducation de base à l’enseignement supérieur, en passant par la formation qualifiante et professionnelle.

Les efforts engagés avec les partenaires seront poursuivis, a-t-il ajouté, pour la mise en œuvre des programmes de formation par la mobilisation des organismes et agences spécialisés dans les métiers de l’artisanat, du bois, du tourisme, de l’hygiène, de l’environnement, du bâtiment et du génie ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Jeudi 16 Novembre 2017 - 16:15

S’adressant le 16 novembre à la tribune de la conférence de Bonn, en Allemagne, le chef de l’Etat congolais a énuméré les efforts de son pays en matière de gestion durable des écosystèmes forestiers et de lutte contre le changement climatique.

« L’adhésion du Congo au processus REDD+ traduit notre volonté constante de préserver nos forêts au bénéfice de l’humanité tout entière », a-t-il déclaré.

Denis Sassou N’Guesso a également évoqué la mise en place au Congo d’un programme de réduction des émissions liées à la déforestation et la dégradation des forêts. « Ce programme, a-t-il précisé, permettra à la République du Congo de réduire les émissions d’environ 10 millions de tonnes équivalent carbone sur 5 ans ».

Le Congo est leader en Afrique centrale dans le domaine de la certification des forêts. Le pays dispose de plus de 2,5 ... Lire la suite

Pages