Brazzaville (Brazzaville)


Brazzaville (Brazzaville)
Samedi 22 Juillet 2017 - 17:33

L’annonce a été faite par le manager exécutif de cet événement, Médard Milandou, devenu référentiel en Afrique, au cours d’une conférence de presse organisée le 19 juillet dernier au ministère des Affaires étrangères, de la coopération et des Congolais de l’étranger

C’est à l’issue de la réunion du premier jury tenue en matinée du 19 juillet, que 25 artistes et groupes musicaux de tout genre ont été nominés, à raison de 05 par catégorie. L’occasion a été également indiquée pour Médard Milandou de dresser le bilan des neuf (09) précédentes éditions.

A propos, le manager exécutif des Tam-tams d’or a indiqué qu’en neuf (9) ans, plus de 500 artistes et œuvres ont été nominés par un jury composé de journalistes culturels qui scrutent l’information. Une centaine d’entre eux ont été couronnés. C’est une satisfaction, ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Samedi 22 Juillet 2017 - 16:45

Le ministre de l’Intérieur et de la décentralisation, Raymond Zéphirin Mboulou a publié le 21 juillet, les résultats des élections législatives organisées le 16 juillet dernier.

Quatre-vingt-treize députés sont élus au premier tour et quatre-vingt-quatorze sont en ballotage dans tous les départements du Congo. Notons que dans huit circonscriptions du département du Pool et à Kingoué (Bouenza), des élections partielles seront organisées, à cause de la situation d’insécurité qui y prévaut.

 Le lundi 24 juillet, les populations iront aux urnes à Kellé, dans la Cuvette Ouest, où l’élection n’a pu avoir lieu à cause des actes de vandalisme perpétrés par les représentants de certains candidats.

Sur un total de vingt ministres ayant pris part à ces consultations électorales, trois d’entre eux n’ont pas été élus. Il s’agit d’Emile Ouesso : ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Samedi 22 Juillet 2017 - 14:15

Le cabinet d’ingénierie financière Ciftim se propose d’organiser une activité sur le redressement des sociétés en difficulté basées en République du Congo, a-t-on appris auprès de Jean-Kernaise Mavoungou, directeur associé de ladite structure.

« Notre mission consiste à présenter une activité sur la manière de relancer l’économie congolaise, après la rude crise économique et financière due à la baisse des prix des matières premières, en particulier du baril de pétrole, sur le marché international », a-t-il dit.

Et de poursuivre : « Il est question de voir comment le Congo peut relancer l’activité économique, venir en aide aux entreprises en difficulté. Il s’agira pour le gouvernement de mettre en place un véritable plan Marshall, afin de venir au secours aux entreprises, dont l’activité est bloquée par manque de financement ».

Survenue dans ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Samedi 22 Juillet 2017 - 14:00

Soucieux de la situation qui prévaut dans son pays, le président burundais, Pierre Nkurunziza, a résolu de relancer le projet d’accord de sortie de crise, initié par la médiation de l’ancien président tanzanien, Benjamin Mkapa. Pour ce faire, il s’est rendu le 20 juillet en Tanzanie pour prendre connaissance du contenu de ce projet.

Au cours de cette visite, axée sur la préparation d’une nouvelle tentative de relance du dialogue interburundais, le président Pierre Nkurunziza a également rencontré à Ngara, notamment dans le nord-ouest de la Tanzanie, le président John Magufuli.    

Ce projet de sortie de crise comprend quelques recommandations clés à savoir : la reconnaissance du mandat de Pierre Nkurunziza jusqu’en 2020; l’application de l’accord d’Arusha et le respect de la Constitution pour les élections de 2020; l’ouverture de l’espaces de ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Samedi 22 Juillet 2017 - 13:44

Face au contexte macroéconomique difficile marqué dans la sous-région d’Afrique centrale par l’impact négatif de la chute des cours du pétrole, la Commission bancaire de l’Afrique centrale (Cobac) a appelé les banques en activité dans la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cémac) à une prudence dans la prise des risques éventuels.

À l’occasion de la 9ème réunion annuelle de concertation avec la profession bancaire et financière, le président de la Cobac, Abbas Mahamat Tolli, en même temps gouverneur de la Banque centrale, a attiré l’attention des responsables des 52 banques, soit 11 groupes, installées dans la Cémac, au strict respect des réformes instituées depuis quelque temps par l’institution qu’il préside.

« Plus qu’une nécessité, le respect des normes de la Cobac constituent le meilleur gage de ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Samedi 22 Juillet 2017 - 12:15

Dans la nuit du 20 au 21 juillet, aux environs de 22 heures, un groupe de bandits armés non identifiés, habillés en tenue militaire, a fait irruption dans le domicile de Chris Antoine Walembaud, situé à Mayanga, à Madibou dans le 8ème arrondissement. Il s'est mis à saccager des biens et emporter d'autres. Aucun bilan humain n’a été enregistré.

 

 

 

« Vers 22 heures, alors que mon mari n’était pas encore rentré, j’ai entendu des tirs à l’arme automatique dans la parcelle, puis à la porte centrale de la maison. Quelques minutes après, trois hommes armés cagoulés, habillés en tenue de police avec gilets pare-balles ont fait irruption dans ma maison », raconte Micheline Walembaud, épouse de Chris Antoine Walembaud.

Avant d’entrer dans la maison, ces gangsters ont réussi à capturer deux éléments de la garde, postés à l’entrée de la parcelle. Ils ... Lire la suite


Brazzaville (Brazzaville)
Vendredi 21 Juillet 2017 - 17:48

Le texte adopté vendredi grâce à la large majorité de députés du Mouvement pour la libération de l’Angola (MPLA), le parti au pouvoir, limite les pouvoirs militaires et sécuritaires du futur président de la République qui sera issu des élections générales du mois prochain pour remplacer Jose Eduardo dos Santos

Cette nouvelle loi reconduit pour huit ans les dirigeants de l’armée, des services de renseignement et de la police, mais elle empêche le futur président de procéder à de nouvelles nominations. Le texte encadre strictement les conditions de départ des responsables et fait allusion à la condamnation pour un crime ou le dépassement de la limite d’âge, mais pas le bon vouloir du chef de l’Etat.

Aussitôt après son adoption, l’opposition a réagi en accusant le président Jose Eduardo dos Santos de vouloir laisser un pouvoir militaire à sa main avant ... Lire la suite

Pages