Banque mondiale : le département Afrique doté de deux postes de vice-président

Mercredi 8 Juillet 2020 - 17:30

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Dans l’optique de la mise en œuvre de sa nouvelle stratégie, destinée à mieux concentrer son action sur l’obtention des progrès dans les différents pays, la Banque mondiale a résolu de réorganiser son département Afrique en le scindant en deux postes de vice-président. L’annonce a été faite le 6 juin. ​

Les deux postes concernent, l’Afrique de l’ouest, centrale, de l’est et australe. Ce changement témoigne, selon un communiqué de la Banque mondiale, le ferme engagement de cette institution en faveur de l’Afrique.

Le département régional de la Banque mondiale était dirigé depuis 2018 par Hafez Ghanem, qui devient aujourd’hui vice-président pour l’Afrique de l’Est et australe.

« L’engagement de la Banque mondiale en Afrique croît de jour en jour et je me réjouis de travailler aux côtés d’Ousmane Diagana pour apporter encore plus de ressources aux populations qui en ont le plus besoin. Nous avons désormais deux vice-présidences, mais l’Afrique est une à nos yeux et nous continuerons de partager nos enseignements, notre expérience et nos idées à travers le continent tout entier », a déclaré Hafez Ghanem avant d’ajouter que la création d’une nouvelle vice-présidence s’inscrit dans la continuité des efforts déployés par le groupe de la Banque mondiale pour aligner en permanence ses ressources sur les domaines prioritaires. Elle permettra de soutenir davantage les réformes et les politiques requises pour réaliser une croissance durable et diversifiée en vue de faire reculer la pauvreté et améliorer les conditions de vie des populations en Afrique.

« C'est pour moi un honneur de diriger l’action de la Banque mondiale en Afrique de l’ouest et du centre, avec le souci de l’innovation, du résultat et de la transformation. Je suis convaincu qu’en travaillant en concertation avec Hafez Ghanem nous pouvons faire mieux, et nous allons faire plus, pour veiller en priorité aux intérêts des pays et des populations et trouver ensemble des solutions aux problèmes de développement actuels du continent en utilisant, notamment tous les moyens dont nous disposons », a indiqué  le vice-président pour l’Afrique de l’ouest et du centre, Ousmane Diagana.

Par ailleurs, pour Hafez Ghanem qui aura la responsabilité de l’Afrique de l’est et australe, il dirigera les relations de la Banque mondiale avec vingt-six pays et supervisera le portefeuille de plus de deux cent quatre-vingt projets, pour un engagement total supérieur à quarante-neuf milliards de dollars. Auparavant vice-président pour l’Afrique, il a mené les efforts déployés par la Banque mondiale pour favoriser une croissance inclusive et contribuer à la réduction de la pauvreté en finançant des projets visant à développer le capital humain, soutenir l’essor du secteur privé, accroître la productivité agricole, améliorer l’accès aux infrastructures, renforcer la résilience au changement climatique et promouvoir l’intégration régionale.

Rock Ngassakys

Notification: 

Non