Bassin du Congo : Brazzaville va abriter une rencontre sur la préservation des forêts

Mardi 4 Février 2020 - 17:35

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le directeur exécutif du Fonds vert pour le climat, Yannick Glemarec, a annoncé le 3 février, à l’issue d’un entretien avec le président Denis Sassou N’Guesso, la tenue dans la capitale congolaise, d’un atelier sur la préservation des forêts du Bassin du Congo.

« Nous avons discuté de plusieurs pistes de coopération parmi lesquelles l’organisation d’un atelier de dialogue sectoriel à Brazzaville. Cette rencontre réunira tous les pays de la sous-région pour identifier les projets prioritaires qui pourraient être soumis au Fonds vert pour le climat », a-t-il déclaré.

Après avoir souligné la nécessité de conserver les écosystèmes forestiers d’Afrique centrale, Yannick Glemarec, a estimé que le Fonds vert pour le climat, le Fonds bleu pour le Bassin du Congo et d’autres fonds, devraient, œuvrer en faveur de la préservation des tourbières de la forêt congolaise.

Le Fonds vert pour le climat a été créé en 2010. C’est un mécanisme financier onusien rattaché à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques. Il vise à transférer des fonds des pays les plus avancés à ceux les plus vulnérables pour mettre en place des projets de lutte contre les effets des changements climatiques.   

La Rédaction

Légendes et crédits photo : 

Le directeur exécutif du Fonds vert pour le climat, Yannick Glemarec/Adiac

Notification: 

Non