COVID-19 : un ancien diplomate sénégalais salue le soutien de la Chine

Mardi 31 Mars 2020 - 16:15

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Le président de l’association des maires du Sénégal (AMS), Aliou Sall, a salué lundi le soutien de la Chine à d’autres pays dans la riposte contre le nouveau coronavirus après avoir réussi à contenir la pandémie dans son territoire.

« Je dois saluer l'attitude du Sénégal mais aussi celle d'autres pays comme la Chine », a déclaré cet ancien diplomate qui avait servi les années passées à l'ambassade du Sénégal à Beijing.

« Après des efforts innombrables pour vaincre l'épidémie dans leur propre pays, les Chinois ont déployé beaucoup de moyens en guise de solidarité avec d'autres pays du monde », a-t-il indiqué.

Aliou Sall, actuel maire de Guédiawaye, une ville de la grande banlieue de Dakar, s’exprimait lors d’un entretien accordé à Xinhua.

« Cette crise doit annoncer une nouvelle ère de l'économie mondiale, basée cette fois-ci non pas seulement sur les échanges financiers, mais sur l'économie réelle. Et de ce point de vue, l'Afrique a des atouts », a-t-il estimé.

Pour lui, l’Afrique reste le premier continent en termes de matières premières, le continent qui a le plus grand poids démographique et en cela, « l’avenir semble se dessiner radieux pour l’Afrique ».

« Nous avons tous nos atouts. Il faudrait qu'on pèse davantage sur la scène mondiale en faisant en sorte que l'économie mondiale soit dominée par plus de justice, plus de prise en compte de l'économie réelle et moins de place à la force de la finance internationale », a poursuivi Aliou Sall.

En outre, il a prédit qu’un nouveau monde s’est déjà dessiné avec la propagation du coronavirus sur toute la planète.

« Le COVID-19 confirme en réalité ce qu'un certains nombres de pays ont toujours réclamé, c'est-à-dire plus de solidarité, plus d'internationalisme puisque cette épidémie a démontré à suffisance qu'aucun pays, pris à lui tout seul, ne pourrait s'en sortir sans les autres », a souligné Aliou Sall.

Par ailleurs, il reste convaincu que « l'internationalisme est l’avenir de ce monde ».

Yvette Reine Nzaba

Notification: 

Non