Faune : le WWF engage les communautés locales à la gestion des clairières du village Zouoba

Samedi 13 Avril 2019 - 18:00

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La cellule communautaire, accompagnée de l’équipe du biomonitoring du Fonds mondial pour la nature (WWF), a facilité, 12 avril dans le département de la Sangha, la mise en place d’un comité de surveillance communautaire de la clairière.

L’initiative a permis de former le comité constitué de sept membres dont deux autochtones et une femme, aux techniques de suivi de la faune à l’utilisation du GPS et de la boussole. Les communautés auront ainsi une autonomie dans la réalisation des activités de suivi de clairières.

Le stage de formation théorique a été complétée par la phase pratique avec le suivi des clairières de Mékoubelé1 et 2 ainsi que celle de Belengué, toutes trois contenues dans le finage du village Zouoba.

L’expérience pilote est développée dans ce village sur l'axe Ngbala –Sembé, dont le terroir villageois regorge des clairières très fréquentées par la grande faune, notamment les éléphants et les grands singes.

L’implication des communautés locales à la gestion des clairières au village Zouoba intègre les initiatives de gestion durable de l’espace Tridom interzone Congo qui regorge une diversité d’espèces fauniques et floristiques.

La gestion inclusive de la biodiversité dans cette zone, à travers le programme d’appui à la conservation communautaire des ressources naturelles, développe avec les communautés les activités génératrices de revenus, notamment le suivi et la surveillance des clairières avec le principe de paiement pour services environnementaux. Le projet apporte un appui technique et logistique pour la réalisation de ces activités.

Précisons qu’une clairière est un lieu ouvert dans une zone boisée (forêt, bois) où la lumière du soleil arrive jusqu'au sol. Elle est un élément de l'écosystème forestier et peut être une source de produits autres que le bois. Elle est caractérisée par des microclimats différents de ceux de la forêt périphérique et par une végétation et des espèces d'oiseaux (exemple engoulevent) ou d'invertébrés typiques des lisières ou de milieux ouverts.

Fortuné Ibara

Légendes et crédits photo : 

Une vue d'une clairière au village Moukoubélé, dans la Sangha/Adiac

Notification: 

Non