Santé humaine : l’impact néfaste des micro-plastiques

Jeudi 14 Novembre 2019 - 20:30

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Les magasins de beauté avec leurs étagères pleines de produits promettent de résoudre tous les problèmes que vous n’aviez pas réalisé avoir. Vos cheveux sont-ils trop gras ou trop secs ? Pas de problème, il y a un shampooing pour ça. Vous avez la peau squameuse ? Détendez-vous et prenez cet exfoliant, il fera l’affaire. Votre peau est décolorée ? C’est rien, utilisez ce fond de teint correcteur ou jetez un coup d’œil à ce fard à joues.

Qui ne s’est jamais perdu dans le choix des produits ? Mais, au delà, les consommateurs pressés que nous sommes, nous ne prenons très souvent pas le temps d’examiner l’impact environnemental de ces produits de beauté.

Beaucoup de personnes ne se rendent pas compte à quel point le plastique est caché dans leur habitude de beauté et leurs soins personnels. Jetez un coup d’œil à votre salle de bain. À première vue, selon votre lieu de résidence et vos habitudes d’achat, vous remarquerez peut-être le plastique utilisé pour emballer votre shampooing, votre maquillage, votre gel douche et presque tous vos produits d’hygiène corporelle et de beauté. Au deuxième coup d’œil, commencez à prêter attention aux produits en plastique que vous avez toujours utilisés sans tenir compte de leur empreinte plastique : votre brosse à dents, votre rasoir, vos lingettes jetables pour le visage et vos cotons-tiges. Si vous regardez de plus près encore, vous remarquerez peut-être que les minuscules billes de votre gommage pour le visage ou le corps sont en plastique et que votre fard à paupières préféré contient également des paillettes en plastique. Mais tout le plastique n’est pas visible à l’œil nu. Alors que les micro-plastiques constituent tout morceau de plastique de moins de 5 mm de diamètre, les micro-billes sont un type de micro-plastique d’un diamètre inférieur à 1 mm. Encore plus petits sont les nano-plastiques, qui sont si petits qu'ils peuvent traverser la peau.

Les micro-plastiques sont ajoutés intentionnellement à toutes sortes de produits et ne se limitent pas aux exfoliants. Les produits qui contiennent des polymères plastiques sont les déodorants, shampooings, gel douches, rouges à lèvres, teintures capillaire, crèmes à raser, crèmes solaire, produits anti-moustiques, crèmes antirides, crèmes hydratantes, laque pour les cheveux, masques pour le visage, produits de soins pour bébé, ombre à paupières, mascara et autres. Dans certains cas, ces produits contiennent plus de 90 % de plastique.

Les ingrédients plastiques sont largement répandus car ils peuvent être ajoutés pour les fonctions suivantes : hydratation de la peau, exfoliants, abrasifs, paillettes, polissage des dents, régulateurs de viscosité pour faire circuler les produits, émulsifiants, filmogènes, agents opacifiants, liants absorbants liquides, agents gonflants et autres. Les micro-plastiques contenus dans les produits d’hygiène corporelle et de beauté peuvent s’écouler facilement dans l’évier au fur et à mesure que vous les utilisez. Comme ces particules sont excessivement petites, les eaux usées ne peuvent pas être traitées par filtration et le micro-plastique peut aisément pénétrer dans les fleuves et les mers. Comme les micro-plastiques ne sont pas biodégradables, lorsqu’ils se retrouvent dans les océans, ils attirent les toxines et les bactéries d’origine hydrique qui adhèrent à leur surface brillante et ressemblent à celles des aliments. Les poissons, les amphibiens, les insectes, les larves et les animaux marins peuvent alors les ingérer. Les plastiques peuvent bloquer leur tube digestif ou pénétrer dans la chaîne alimentaire et finir dans nos assiettes. L’impact des micro-plastiques sur la santé humaine n’est pas entièrement connu et d’autres recherches sont nécessaires pour comprendre leurs effets sur notre corps.

 

Boris Kharl Ebaka

Notification: 

Non