Département des Plateaux: des blessés venant de RDC affluent à Makotimpoko

Lundi 17 Décembre 2018 - 18:45

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Depuis le 16 décembre, la localité de Makotimpoko, en République du Congo, voit arriver des centaines de ressortissants de la République démocratique du Congo (RDC), parmi lesquels de nombreux blessés.

De source informée, un conflit communautaire a éclaté à Yumbi, village relevant de la ville de Bolobo, dans la province du Bandudu, entre Batende et Banunu. En l’occurrence, un chef coutumier Banunu aurait trouvé la mort à Kinshasa puis le corps transporté à Yumbi pour les obsèques. Les Batende, considérant que ce dernier ne doit pas être inhumé sur leurs terres, ont opposé une fin de non-recevoir aux autorités locales qui recommandaient d’organiser les funérailles sur place.

Les incompréhensions entre les deux communautés ont dégénéré en conflit ouvert et l’on déplore des morts de part et d’autre avec, apprend-on, un ascendant des Batende sur les Banunu, lesquels seraient les plus nombreux à traverser le fleuve Congo pour trouver refuge à Makotimpoko tout en face.

Les autorités sous-préfectorales procèdent à l’enregistrement des réfugiés qui approchent le millier et continuent d’arriver, indique la même source. Avec des moyens limités, elles ne pourraient pas prodiguer des soins aux blessés ni contenir les refugiés, la situation est en plus rendue difficile du fait des inondations qui affectent Makotimpoko et ses environs en ces temps de crues.

Dimanche prochain auront lieu les élections générales en RDC, dans un climat redouté comme le montre la méfiance entre les différents acteurs. En revanche, le conflit dont il est question à Yumbi ne serait pas lié au processus électoral en cours, précise la source. 

 

 

Les Dépêches de Brazzaville

Notification: 

Non