Politique


Politique
Mercredi 29 Juillet 2020 - 12:59

Ces personnalités ont fait part au président de la République des propositions de réformes à engager à la centrale électorale ainsi que dans le processus électoral tout entier, avant  les élections prévues pour 2023.

Le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi, s’est entretenu, le 28 juillet dans la soirée, avec groupe d’élus nationaux et quelques membres de la société civile sur le processus électoral dans le pays. Réunis au sein du collectif des « signataires de l’appel du 11 juillet 2020 pour un consensus sur le processus électoral », ces Congolais ont fait part au chef de l’Etat des propositions de réformes à engager à la centrale électorale ainsi que dans le processus tout entier, avant  les élections prévues pour 2023. Pour ce groupe, le consensus reste la voie la mieux indiquée pour régler la crise politique actuelle liée à ... Lire la suite


Politique
Mercredi 29 Juillet 2020 - 13:23

Après la déclaration du commissaire provincial de la ville de Kinshasa, le général Sylvano Kasongo a enjoint les éléments de la police d’interpeller toute personne n’ayant pas porté correctement le cache-nez. Et les Kinois n’ont pas manqué de réagir à cette injonction.

Dans la foulée des réactions, nombre de Kinois apprécient à sa juste valeur l’initiative de la police se référant aux cas de plusieurs pays, notamment les grandes puissances, qui ont confiné à nouveau  et ce, après seulement quelques mois de confinement. « Oui, il faut que les gestes barrières puissent être respectés, car la maladie n’est pas partie, elle est encore parmi nous. Plusieurs autres pays bien organisés avaient déconfiné et maintenant ils sont en train de confiner à nouveau leurs populations », commentent plusieurs Kinois.

Par ailleurs, certains ont condamné la ... Lire la suite


Politique
Mardi 28 Juillet 2020 - 17:09

Réuni en plénière le 28 juillet à Brazzaville, le Sénat a approuvé la prorogation de l’état d’urgence sanitaire de vingt jours à compter du 30 juillet.

Selon le rapport de la Commission affaires juridiques et administratives (CAJA) du Sénat, depuis le 6 juillet 2020, le nombre de personnes déclarées contaminées après tests a plus que doublé en passant de 1550 à 3117.

A l’exception du département du Kouilou, le rapport note que le coronavirus (Covid-19) ne circule presque pas à l’intérieur du pays. La maladie semble s’installer à Brazzaville et Pointe-Noire où elle se développe à un rythme accéléré.

La coordination nationale de riposte à la pandémie a déploré que la prévention globalement bien assimilée au moment de la décision de confiner, se soit peu à peu relâchée. Ce relâchement général se traduit par l’inobservation des gestes ... Lire la suite


Politique
Mardi 28 Juillet 2020 - 17:02

En réaction au compte-rendu de la 41e réunion du Conseil des ministres tenue le week-end dernier, la plate-forme regrette que le gouvernement parle d’une situation relativement calme alors qu’il y a des Congolais qui sont continuellement massacrés dans certaines provinces du pays.

La Société civile des avocats de la population congolaise (Socap) fustige l’affirmation faite par le gouvernement, à l’issue de la 41e réunion du Conseil des ministres, sur la situation sécuritaire en République démocratique du Congo (RDC). C’était dans une déclaration faite le 28 juillet par le coordonnateur national de cette plate-forme, Jean-Bosco Lalo Kpasha, au siège social de la Socap, à Matonge, dans la commune de Kalamu.

Tout en saluant les différents engagements pris par le gouvernement lors de cette réunion, la Socap a relevé que la situation sécuritaire sur ... Lire la suite


Politique
Mardi 28 Juillet 2020 - 15:15

Divisé depuis un moment autour de l'élection de Luc Adamo Matéta au poste de coordonnateur général des partis du centre, le bureau politique du parti ‘’Les Modernistes du Congo-Ecologie les verts’’ (MCLV) a publié, le 27 juillet, une déclaration dans laquelle il invite tout le monde au dépassement afin de demeurer unis.

Le bureau politique du parti ‘’Les Modernistes du Congo-Ecologie les verts’’ a affirmé que le centre, deuxième force politique, selon lui, n’est pas un espace de désordre et de querelles intestines. « Il nous a été donné de relever que depuis un certain temps, un climat délétère prévaut au sein des partis du centre au sujet de la coordination générale. Le MCLV s’inscrit en faux contre une démarche d’un centre nébuleux, divisé et épars. Le centre n’est plus à fragiliser par des discordances inutiles », a indiqué le ... Lire la suite


Politique
Lundi 27 Juillet 2020 - 19:15

D’après son avocat principal, Me Kabengele, la santé de son client qui développe actuellement une insuffisance respiratoire, ne s’accommode pas avec les conditions de son incarcération.

L’information largement relayée ces derniers temps dans les réseaux sociaux faisant état de l’évacuation du leader de l’Union pour la nation congolaise (UNC) vers une formation médicale de la place a été démentie par son principal avocat. Me Jean Marie Kabengela, qui s’est exprimé là-dessus le week-end dernier devant la presse, a rejeté ce qui avait tout l’air d’une vile rumeur. « Contrairement à ce qui se raconte, Vital Kamerhe n’est pas à ce jour transféré dans un hôpital. Il est toujours à Makala », a-t-il indiqué tout en reconnaissant la mauvaise passe que traverse son client dont la santé ne cesse de se détériorer.

A ce sujet, ce membre du collectif de ... Lire la suite


Politique
Lundi 27 Juillet 2020 - 18:16

L’échéance de la communauté de développement d’Afrique australe (Sadc) court jusqu’au 1er août 2020.

La récente descente sur le terrain des experts de la Sadc s’est avérée concluante pour la République démocratique du Congo dont le conflit frontalier avec la Zambie n’a cessé de faire couler beaucoup d’encre. Les réactions de satisfaction enregistrées notamment dans les provinces de l’ex-Katanga sont éloquentes quant aux attentes des politiques et des communautés directement concernées par l’occupation des localités de Kibanga et Kalubamba. 

La réaction de la Sadc est consécutive au rapport de sa délégation envoyée dans la province du Tanganyika en date du 22 juillet après avoir été saisie par la RDC du litige frontalier qui l’opposait à la Zambie. Après examen du contentieux frontalier, la Sadc a décidé que les localités de Kibanga et de ... Lire la suite


Politique
Lundi 27 Juillet 2020 - 14:30

L’Alliance pour la République et la démocratie (ARD) a tenu le 25 juillet à Brazzaville  sa quatorzième session ordinaire sous la présidence de Mathias Dzon.

Le président de l'ARD a sollicité au chef de l'Etat de convoquer une concertation politique nationale devant rassembler toutes les forces politiques et sociales en vue  de fixer la date de l’élection présidentielle. Dans le communiqué final ayant sanctionné les travaux, les participants à cette réunion  ont relevé la nécessité d’élaborer un chronogramme rigoureux, détaillé et réaliste des opérations pré-électorales, électorales et post-électorales  pour créer des conditions permissives d’une élection présidentielle apaisée, libre, transparente, équitable et crédible.

Ils ont, par la même occasion, dénoncé des manœuvres politiciennes et électoralistes visant à modifier, ... Lire la suite


Politique
Samedi 25 Juillet 2020 - 17:42

C’est ce qui ressort de la quarantième réunion du Conseil des ministres hebdomadaire présidée, le vendredi 22 juillet, à Kinshasa par vidéoconférence par le Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Le chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, a présidé le vendredi 24 juillet, par vidéoconférence à partir de son cabinet de travail à la Cité de l’Union africaine,  la 41e réunion du Conseil des ministres.  Intervenant soixante-douze heures après la levée de l’état d’urgence, cette réunion a permis d’évaluer le niveau de la pandémie à la lumière de l’intervention du ministre de la Santé, Dr Eteni Longondo, qui s’est fait compléter par le coordonnateur du Secrétariat technique de la riposte à la covid-19.  Si l’heure est à la normalisation progressive des activités quotidiennes sur l’étendue du territoire ... Lire la suite


Politique
Samedi 25 Juillet 2020 - 15:48

Selon le juge président de la Cour d’appel, ce renvoi intervient pour régulariser la saisine.

Attendu le vendredi 14 juillet, le procès en appel de l'ex-directeur de cabinet du chef de l’État, Vital Kamerhe, et de l’homme d’affaires libanais, Samih Jammal, directeur général de Samibo et de Husmal, n’a hélas pu avoir lieu. Il a tout simplement été renvoyé au 7 août au grand désenchantement de nombreux compatriotes qui tenaient à suivre les péripéties de cette nouvelle saga judiciaire, bien que la retransmission en direct à la télévision nationale n’a pas été garantie. La raison avancée par la Cour d’appel porte essentiellement sur le besoin de régulariser la saisine. En attendant, cette haute juridiction a déjà sa composition : le juge Kosi préside la séance, le magistrat Munduku assumera la charge du ministère public tandis que Me Coco Kayudi ... Lire la suite

Pages