Politique


Politique
Samedi 1 Août 2020 - 13:37

Reputation Poll International, l'une des principales sociétés mondiales de gestion de la réputation, a publié la liste 2020 des cent Africains les plus réputés. En termes de gouvernance, la liste comprend deux présidents africains, dont Félix Tshisekedi, un vice-président et des décideurs.

 

 

La liste de Reputation Poll International comprend quarante-sept femmes et cinquante-trois hommes de divers secteurs : Leadership, divertissement, plaidoyer, éducation et affaires. Les critères de sélection sont l'intégrité, la visibilité et l'impact.

Parmi les personnalités très importantes figurant sur la liste, il y a le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed, Le Dr Paul Enenche du Nigéria, le Pr sud-africain Wiseman L. Nkuhlu, chancelier de l’université de Pretoria et président de Rothschild (SA); l’économiste guinéen Cellou Dalein Diallo et la Camerounaise Vera ... Lire la suite


Politique
Samedi 1 Août 2020 - 16:30

Première femme a occupé le poste d'administrateur maire dans cet arrondissement, Liliane Lauréate Mberi-Bigny a été installée dans ses fonctions le 30 juillet en présence de plusieurs autorités du département de Pointe-Noire.

Ouverte par le rituel traditionnel u’mbembo, la cérémonie d’intronisation de Liliane Lauréate Mberi-Bigny a été placée sous le patronage du préfet de la ville océane, Alexandre Honoré Paka.  Lauréate Mberi-Bigny a été installée dans ses fonctions d’administrateur maire de Mvou-Mvou, en remplacement de Guy Edmond Loemba, maire de Mvou-Mvou sortant et nouveau sous-préfet de Hinda dans le département du Kouilou.

Après avoir été investie, Liliane Lauréate Mberi Bigny a décliné ses actions principales, notamment  assurer la paix, la concorde et l’unité au sein de l’arrondissement 2 pour le mieux vivre ensemble ; veiller à ... Lire la suite


Politique
Samedi 1 Août 2020 - 17:32

A la faveur d’une conférence organisée  le 30 juillet à Brazzaville, Paulin Makaya,  a fait l'état des lieux de la situation globale du Congo, tout en  réitérant sa proposition aux pouvoirs publics  d'organiser un dialogue national inclusive avant l'élection présidentielle de 2021.

Le  président du parti Unis pour le Cong (UPC), émargeant à l'opposition, a déclaré : « Le dialogue s’impose et signifie compromis et non compromission. Il symbolise la  justice et le consensus national.  Il faut assainir la gouvernance électorale.  Mais  est-ce qu’à sept mois de l’élection présidentielle, on pourrait organiser un scrutin libre, apaisé, transparente et démocratique ? D’où je  réitére la  proposition de  convoquer un dialogue national  ».

Le Congo, a-t-il poursuivi,  aura bientôt  60 ans d'âge le 15 août prochain, date de son ... Lire la suite


Politique
Jeudi 30 Juillet 2020 - 18:02

Les échéances prévues pour l’organisation des scrutins ont été largement dépassées sans aucune justification valable.

Les échéances pour les élections locales sont largement dépassées alors que l’équipe dirigeante de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) est en fin mandat. Dans ce contexte, la crise sur la restructuration de la Céni devrait avoir une incidence sur la suite du processus électoral entamé en 2013. Le silence des animateurs actuels de la centrale électoral, supposés expédier les affaires courantes, et des décideurs donne libre cours aux commentaires dans les arènes politiques sur le sort des animateurs des entités locales.

Selon le calendrier de la Céni, les élections des conseillers communaux et des secteurs, des conseillers urbains, des bourgmestres et des chefs de secteur ainsi que des maires et maires adjoints devaient ... Lire la suite


Politique
Jeudi 30 Juillet 2020 - 16:30

Le président de la Jeunesse unie pour la République (JUR), Aurélien Brillant Miamissa, a annoncé le 29 juillet à Brazzaville, sa candidature à l’élection présidentielle de 2021.

« La JUR se porte candidat à la présidentielle de 2021 mais sur des bases objectives avec des conditions que nous poserons le moment venu de façon précise », a-t-il souligné avant d’évoquer la question de la commission électorale qui, selon lui, n'est pas "représentative".

« Cette commission électorale qui existe est défaillante... », a-t-il dit, ajoutant que celle-ci n'est composée que des représentants de la majorité présidentielle.

« Nous n’accepterons pas une fois de plus cette démarche des politiques qui accompagnent le système en place. Nous allons opposer une réelle résistance jusqu’à ce qu’on obtienne une commission électorale consensuelle sur des bases ... Lire la suite


Politique
Jeudi 30 Juillet 2020 - 15:15

Après la disparition de Jean Tite Ntessani et François Bakana, respectivement députés siégeant de la première et de la deuxième circonscription électorale de Mindouli, cette sous-préfecture du département du Pool n’a plus d’élus à la chambre basse du Parlement.

 

La quatorzième législature qui a débuté en 2017 s’achèvera en 2022. Une législature qui pourrait laisser un goût amer auprès des populations de Mindouli, l’un des districts les plus peuplés du département du Pool avec environ 53.000 habitants. En effet, la sous-préfecture a perdu ses deux représentants à l’hémicycle en l’espace de quelques mois.

En ce qui concerne la deuxième circonscription électorale, après le décès du député titulaire, Emmanuel Bété-Siba, en octobre 2014, c’est le suppléant François Bakana qui siégeait à l’Assemblée nationale. Ce dernier qui avait ... Lire la suite


Politique
Mercredi 29 Juillet 2020 - 16:30

Le secrétaire général de la Conférence épiscopale du Congo (Cénco), l’abbé Donatien Nshole, affirme que l’affaire Malonda appartient au passé.

Après avoir rencontré, le 28 juillet, à Kinshasa le président par intérim de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) à Kinshasa, le secrétaire général de la Cénco, l’abbé Donatien Nshole, a affirmé que l’affaire Malonda appartient au passé. Le prélat a indiqué, en clair, que les discussions avec l’ancien premier vice-président de l’Assemblée nationale ont notamment tourné autour des réformes électorales. « Je suis dans mon rôle (...) pour savoir ce qu’il pense de ce qui nous tient à cœur dont les réformes autour de la Céni et de la loi électorale, c’est quelque chose que nous estimons important parce qu’on ne peut pas y arriver si nous ne parlons pas avec les politiques ... Lire la suite


Politique
Mercredi 29 Juillet 2020 - 16:45

Le Premier ministre, Clément Mouamba, a annoncé le 23 juillet dernier devant les membres du Sénat, l'engagement du gouvernement de réduire le nombre de bateaux de pêche industrielle à une cinquantaine.

« Il y a un grand nombre de navires de pêche au Congo. C’est une préoccupation constante du gouvernement depuis pratiquement quatre ans. Nous avons également fait ce constat. Nous étions à 106 navires. A ce jour, nous comptons 78, c’est beaucoup et l’objectif c’est d’arriver à une cinquantaine à l’horizon 2021 », a-t-il déclaré.

Selon le chef du gouvernement, il est également question d’éliminer les navires en bois qui ont vieilli et d’autres qui ne sont plus adaptés dans le contexte de la pêche industrielle, notamment les bateaux en acier.

Clément Mouamba répondait aux préoccupations du sénateur Justin Goma Gabou qui déplorait la présence ... Lire la suite


Politique
Mercredi 29 Juillet 2020 - 16:15

Le Parlement congolais a rendu, le 29 juillet, un dernier hommage au député siégeant de la première circonscription électorale de Mindouli, dans le département du Pool, Jean Tite Ntessani, décédé le 17 juillet à Brazzaville à l’âge de 71 ans.

Né le 19 février 1949 à Kindzaba, dans le district de Mindouli, l’illustre disparu siégeait à l’Assemblée nationale depuis septembre 2012 pour le compte du Parti congolais du travail (PCT). Membre de la commission défense et sécurité à la chambre basse du Parlement, il a milité entre 2004 et 2012, au sein du Club 2002 Parti pour l’unité et la République.

Sur le plan professionnel, Jean Tite Ntessani fut un ingénieur en informatique réputé, d’après des témoignages. En effet, après avoir terminé le cours normal des Instituteurs adjoint de Chaminade en 1965, il a intégré la Fonction publique avant de servir ... Lire la suite


Politique
Mercredi 29 Juillet 2020 - 13:45

Compte tenu de l’augmentation constante des cas positifs au Covid-19, la chambre basse du parlement a prorogé à nouveau, le 28 juillet, à la demande du gouvernement, l’état d’urgence sanitaire pour un délai de vingt jours à compter du 30 juillet.

C’est le sixième état d’urgence sanitaire prorogé depuis le confinement total. Il couvre, cette fois-ci, la période allant du 30 juillet au 18 août prochain. Cette prorogation est l’une des stratégies adoptées par le gouvernement pour mieux renforcer la lutte contre la pandémie de Covid-19 qui continue de sévir dans le pays.

Approuvé à l’unanimité par les députés, le texte de loi y relatif vient en appui du décret publié lors du confinement total, règlementant l’organisation et le fonctionnement de l’état d’urgence sanitaire.

Ce décret précise que l’état d’urgence sanitaire est décrété par ... Lire la suite

Pages