Art-Culture-Média


Art-Culture-Média
Vendredi 18 Septembre 2020 - 13:22

Organisées par la plateforme Actions pour l’environnement et la solidarité internationale (AESI,) les « balades écolos sur le fleuve Congo » sont un rendez-vous touristique dont le lancement est prévu pour le 4 octobre. Les inscriptions pour cette première édition sont en cours.

Avec l’initiative, « balades écolo sur le fleuve Congo », les Brazzavillois pourront désormais découvrir et visiter régulièrement en pirogue motorisée ou à pied le magnifique archipel Mbamou, sur le fleuve Congo. Prévue le premier dimanche du mois, chaque balade, à l’image de chaque premier samedi du mois consacré depuis deux ans à la salubrité, sera l’occasion de sensibiliser au nettoyage du fleuve et de ses berges ainsi que de découvrir la vie sur cette île.

L'île Mbamou est en fait un morceau de brousse fluvial à la population venant de diverses régions du Congo. Site ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Vendredi 18 Septembre 2020 - 13:23

L’acteur français d’origine congolo-guadeloupéenne a été nominé par l’Académie des Sotigui Awards dans la catégorie « Meilleur espoir africain série Tv » grâce à sa figuration dans la série Cacao, réalisée par l’Ivoirien Alex Ogou.

De père Congolais et d’une mère Guadeloupéenne, l’acteur, producteur et réalisateur né et basé en France s’est révélé au grand public dans les séries « Barbershop » et « Cut ». Il aura fallu attendre son apparition dans la série « Cacao », diffusée pour la toute première fois en juin dernier sur Canal+, pour qu’Olivier Kissita se fasse pleinement connaitre en Afrique, précisément au Congo et dans d’autres pays comme la Côte d’Ivoire. Son interprétation dans cette saga ivoirienne en tant qu’Anthony Desva a confirmé son talent et accru sa visibilité. « Je suis juste heureux et reconnaissant ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Vendredi 18 Septembre 2020 - 13:58

Auteur-compositeur et chanteur centrafricain, Malao Hennecy a marqué l’écosystème musical africain avec son titre explosif « Associé », extrait de l’album « Les Diablotins à Paris  vol 1 ».

Enregistrée au studio Caroline à Paris, en France, sous la référence DB 1760,  cette chanson triomphera de l’année 1981. C’est un morceau qui, sur fond de rumba Soukous, raconte le chagrin d’amour qu’éprouve un homme trahi par sa dulcinée : « oh ! Mon associée, tu m’as déçu oh mama, en amour il ne faut jamais tricher. Est-ce que tu sais seulement ce que tu m’as fait ? Tu as brisé l’amour que j’avais pour toi ». L’artiste compare l’amour à la fragilité de l’œuf. Car, dit-il, si ça tombe, ça se casse tu perds tout et c’est très malheureux. Malgré cette déception, l’auteur dit pouvoir pardonner sa belle à condition qu’elle ne ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Vendredi 18 Septembre 2020 - 13:26

Alex Reign’s sort son premier single. Un flow limpide, un refrain « catchy », une artiste à l’étrange personnalité très contrastée, voilà donc du son et du lourd à mettre dans vos écouteurs !

Elle s’appelle Alexandra Saboukoulou mais inutile de retenir son nom. Retenez plutôt son pseudonyme d’artiste : Alex’s Reign. Ou, si vous préférez : « Le règne d’Alex » car il se pourrait que cette New Comer vous impose instantanément son flow de sorte à régner en maitresse dans l’univers  féminin du rap congolais. « Le taf est lourd vas y ferme ta g….e ». Le ton est donné dès les premières mesures d’intro à son premier single. Ames sensibles s’abstenir et, si vous vous préférez la poésie au genre « explicit lyrics », sans doute vaut-il mieux passer votre chemin.  En octobre 2019 et janvier 2020, Alex’s Reign avait déjà donné un ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Vendredi 18 Septembre 2020 - 13:19

Artiste comédien, humoriste et formateur, Fortuné Batéza lance le court-métrage intitulé les « Conséquences psychologiques de la guerre » dans le cadre de la célébration de la Journée internationale de la paix, le 21 septembre 2020. Il relève dans cette interview accordée aux Dépêches du Bassin du Congo le rôle que doivent jouer les artistes dans sa consolidation. 

 Les Dépêches du Bassin du Congo (L.D.B.C) : Dans le cadre de la Journée internationale de la paix, vous allez lancer le court métrage sur les conséquences psychologiques de la guerre. Peut-on savoir exactement de quoi s’agit-il ?

Fortuné Batéza (F.B) : Pour le 21 septembre, Journée mondiale de la paix, je réalise un film court-métrage sur les conséquences psychologiques de la guerre. Parce que, celui qui est contre la guerre prône la paix. J’ai à cœur ce film pour monter aux gens ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Vendredi 18 Septembre 2020 - 13:29

Long-métrage d’environ 1h 26 min, le film du Congolais Ori Huchi Kozia, réalisé par Amour Sauveur en 2017, est une fiction dans laquelle son auteur interroge le sens des choses, le rapport de l’Homme au monde, à l’art et à soi-même.

Histoire de panique, d’urgence et de folie, « Hybride » est une aventure captivante qui fait voyager le téléspectateur dans différents univers de l’acteur principal, incarné par Sorel Boulingui. Celui-ci se balade de vie en vie dans le même temps mais pas dans le même espace. Au fur et à mesure de ses aventures comme celle où il découvre qu’il n’est pas le père biologique de ses deux enfants bien aimés ou celle où il est le père d’un fils dont la mère veut se débarrasser, sa véritable identité est mise à rude épreuve, tantôt se confondant et tantôt se raccordant…

Cette fiction a le mérite de rendre ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Mercredi 16 Septembre 2020 - 19:00

Ancien membre du groupe Bisso na Bisso, le Congolais Ghislain Loussingui reconverti depuis en poète vient de sortir « Poésie confinée » , son troisième ouvrage disponible sur le site : www.ghislainloussingui.fr. Il  s’est confié aux Dépêches de Brazzaville parlant de son oeuvre et de son regard sur le monde.

Ecrit en période de confinement en France,  ce recueil de poèmes de Ghislain Loussingui exprime ses émotions, ses ressentis pendant cette période particulière due à la covid-19.  C'est une poésie qui évoque les choses simples comme les relations familiales, la fragilité et le mot de l’Afrique dans ce tournant mondial.

Alors que la plupart des gens ont vu leur muse s’éteindre pendant la délicate période de confinement, Ghislain Loussingui  a, par contre, été fécond et il s’en explique : «c’est vrai que j’ai envie de réaliser beaucoup de ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Mercredi 16 Septembre 2020 - 17:47

Sorti sous le label Belle Rage music, le single Ya pamba té de Teddy Benzo chanté en featuring avec Mixton a été présenté au bar plan B en présence des férus du rap, du hip hop et de la musique urbaine.

Cet opus mis sur le marché peu de temps seulement après Milimu, annonce la sortie en novembre prochain de l’album tant attendu de Teddy Benzo « Mwana mboka soldier ».

 La chanson Ya pamba té appelle à plus de respect et de considération des artistes musiciens. « Que les gens respectent notre travail. L’artiste musicien preste pour vivre de son art. Il doit être rémunéré décemment et non être payé en monnaie de singe comme on le constate malheureusement lors des différentes manifestations », a lancé Teddy Benzo qui s’est réjoui de la collaboration de Mixton dans le single.

Pour lui, Ya pamba té est une réponse aux nombreuses interrogations ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Mercredi 16 Septembre 2020 - 16:02

L’événement célébré par le Mémorial Pierre Savorgnan de Brazza en collaboration avec l’Université Marien Ngouabi (UMNG), permet aux enseignants de cet alma-mater congolais d’animer une dizaine de conférences scientifiques dans ce haut lieu historique du Congo. 

Cette série de conférences scientifiques commencée le 10 septembre avec la signature du Traité Brazza-Makoko, qui s’étale sur plusieurs semaines, est le ton que le Mémorial Pierre Savorgnan de Brazza et l’UMNG ont voulu donner à la commémoration d’un acte chargé d’histoire. Car sans le traité Brazza-Makoko, la ville capitale ne serait certainement pas devenue une agglomération témoin de l’histoire, une cité verdoyante avec une population multiculturelle, le refuge d’une France occupée, une ville plus que centenaire, a déclaré la directrice générale du Mémorial Pierre ... Lire la suite


Art-Culture-Média
Mercredi 16 Septembre 2020 - 16:01

Edité pour la première fois en 2011 aux Editions Baudelaire, le roman « Une folle dans la cour du roi » a été republié cette année aux Editions Les Impliqués. L’ouvrage de 176 pages parle de la vie socio-politique africaine et de ses rebondissements sous différents angles.  

Ayessa, Congolais et Aminata, Malienne, tous deux étudiants à l’université d’Abidjan, font connaissance grâce à un jeu de découvertes, consistant à correspondre avec un inconnu de sexe opposé. Un amour, romantique et dramatique en même temps, naît entre eux. Mongo, fruit de cette union, à cause de l’assassinat de son père et de la folie dans laquelle ce drame plonge sa mère, est recueilli et amené aux États-Unis par des agents d’un organisme international, où un couple homosexuel l’adopte...

Vingt-deux ans plus tard, en recherchant ses origines, il se découvre de la lignée ... Lire la suite

Pages