Opinion

  • Le fait du jour

20 janvier

Lundi 18 Janvier 2021 - 13:59

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Cela a duré bien longtemps mais le bout du tunnel pour le président élu des Etats-Unis, Joe Biden, est à vue d'œil. Dès ce lundi 18 janvier seulement 48 heures le séparent de la consécration. Il faut avouer que le chemin menant à la Maison Blanche peut être semé d’embuches, surtout si celui qui vous précède à la place n’est pas d’humeur à vous la laisser paisiblement.

En l'absence du sortant Donald Trump, qui n'assistera pas à son investiture et l'a annoncé ouvertement, le 46ème président des États-Unis d'Amérique sera entouré des plus anciens à la fonction. Tous ont refusé de croire, quels qu’en soient les défis, qu'une élection présidentielle peut mettre à mal le puissant édifice démocratique que par le sacrifice et la patience, Américains et Américaines de toutes les générations et de toutes les couleurs ont bâti de leurs mains et consolidé depuis plus de deux siècles.

Bill Clinton, George Bush et Barack Obama qui présidèrent aux destinées de la première puissance mondiale les décennies passées, avec eux le vice-président sortant, Mike Pence, seront sur la place publique vénérée du Capitole après-demain. Pour célébrer l'alternance en cours et saluer une transition attendue par la majorité de leurs concitoyens qui, le 3 novembre dernier, l'avaient entérinée en accordant leurs suffrages à leur nouveau président.

Peut-être que la présence des personnalités citées plus haut aux côtes du président et de la vice-président élus, aidera-t-elle à surmonter les épreuves du 6 décembre qui virent se produire l'impensable avec l'irruption des partisans de Donald Trump dans la prestigieuse enceinte de la démocratie américaine. Là même où la première puissance mondiale s'adresse au reste du monde par l'exemple.

A Joe Biden de montrer qu'il peut faire oublier à ses compatriotes, aux alliés de l'Amérique, à ses admirateurs et, pourquoi pas, à ses adversaires le souvenir complexe des quatre dernières années.

 

Gankama N'Siah

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Le fait du jour : les derniers articles
▶ 21/2/2021 | Persévérer
▶ 13/2/2021 | L'Amérique de Biden
▶ 6/2/2021 | Cité des lumières
▶ 31/1/2021 | 500 moins 391
▶ 24/2/2021 | Une merveille!
▶ 17/2/2021 | 20 janvier
▶ 3/2/2021 | Dernière bravade
▶ 27/1/2021 | Veille électorale
▶ 18/1/2021 | Centrafrique: des progrès?