Opinion

  • Le fait du jour

Affaire des jeunes aussi

Samedi 6 Mars 2021 - 16:43

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


La mobilisation électorale actuelle ne concerne pas que les candidats et leurs états-majors politiques.

Elle concerne au plus haut point aussi les jeunes qui constituent la couche la plus nombreuse de la population congolaise. Celle qui se met souvent aux avant-postes lors de tous les rassemblements où leur énergie est sollicitée.

En quête de débouchés, les jeunes ont souvent estimé que leurs doléances ne sont pas suffisamment prises en compte par les pouvoirs publics si bien qu'ils leur arrive de se mettre en opposition sans réellement se convaincre de ce qu'ils sont les seuls à avoir raison.

A l'occasion des meetings politiques qui se tiennent à travers le pays dans le cadre du scrutin prochain on les voit prendre d'assaut les lieux de retrouvailles. Ils peuvent aussi marcher sur des kilomètres pour apporter de la chaleur et aider les candidats à croire en leurs projets.

En même temps et presque tout le temps ils sont souvent impatients. Ils ne prêtent pas beaucoup d'attention aux discours qu'enchaînent ceux auprès de qui ils espèrent des résolutions à leurs revendications.

Or s'ils pensent qu'ils sont des laissés-pour-compte, ils devraient se donner le temps de questionner l'histoire du pays. Les jeunes sont utilisés dans différentes sphères de la société.

Si on leur demande de se former et toujours se former c'est pour qu'ils se préparent à prendre la relève. On l'a toujours dit et répété, la jeunesse c'est l'avenir mais une jeunesse consciente du rôle qui l'attend.

Oui, une jeunesse formée finira par prendre la place qui lui revient.

Gankama N'Siah

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Le fait du jour : les derniers articles
▶ 10/4/2021 | La guerre de l'eau?
▶ 27/3/2021 | Mercenaire
▶ 12/4/2021 | Le Congo profond
▶ 5/4/2021 | Affaire des jeunes aussi
▶ 23/3/2021 | Persévérer
▶ 15/3/2021 | L'Amérique de Biden
▶ 8/3/2021 | Cité des lumières
▶ 2/3/2021 | 500 moins 391