Concertation politique : la COPAR salue les résolutions de Madingou

Jeudi 3 Décembre 2020 - 18:15

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La Convention des partis républicains (COPAR) a salué le 3 décembre à Brazzaville, au cours d'une conférence de presse, les conclusions de la concertation politique tenue du 25 au 26 novembre à Madingou dans le département de la Bouenza.

Comme cela a été le cas à l’issue des concertations politiques précédentes, la réunion de Madingou a débouché sur plusieurs résolutions parmi lesquelles figure le maintien du scrutin présidentiel en mars 2021.

Pour ce groupement politique, cette résolution a été de grande importance, d’autant plus qu’elle permet le respect de l’ordre constitutionnel, mais aussi et surtout d’épargner le pays des remous sociaux pré ou post électoraux.

« A Madingou, la COPAR a soutenu le maintien du scrutin à la date prévue. Nous n’avions pas voulu acter le report de l’élection, parce que cela devrait créer un vide juridique qui aurait débouché sur une transition politique. Et cela pouvait replonger le pays dans une guerre civile. Les Congolais ne vont plus mourir à cause d’une simple élection », a indiqué le coordonnateur de la COPAR, Chris Antoine Walembaud.

La COPAR a loué aussi la décision relative à la révision extraordinaire des listes électorales, contre le recensement administratif spécial tel que préconisé par certains participants.

« Nous avons soutenu aussi la révision extraordinaire des listes électorales. Parce que le temps court ne nous permet plus d’attendre les résultats du recensement administratif spécial ou du recensement général, dont les résultats seront disponibles dans neuf mois, selon les experts. La COPAR milite pour l’ordre constitutionnel car on ne peut pas être républicain et acter la violation de la loi fondamentale », a fait savoir pour sa part, Bonaventure Boudzika, membre de cette plate-forme politique.

Au-delà de tout, la COPAR s’est réjouie de sa participation à cette concertation politique, et d’avoir fait des propositions qui ont été prises en compte dans les résolutions finales.   

Notons que la COPAR regroupe six partis politiques, parmi lesquels le Parti républicain libéral (PRL), le Congrès pour la démocratie et la République (CDR) et le Congrès des démocrates africains (CODEMA).

Firmin Oyé

Légendes et crédits photo : 

Les membres de la COPAR/Photo Adiac

Notification: 

Non