Coopération militaire : le Dixmude fait une escale dans la ville côtière

Mercredi 25 Novembre 2020 - 17:40

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

En provenance de Port-Gentil au Gabon, le Dixmude, porte-hélicoptères amphibie (PHA) de la Marine nationale française, a fait une escale de 72 heures, du 22 au 24 novembre, au port autonome de Pointe-Noire.

Outre les besoins de ravitaillement du Dixmude,  l'escale a permis de conduire des interactions avec la  Marine congolaise. Pendant deux jours, l’équipage du Dixmude s’est entraîné avec les plongeurs et les fusiliés congolais pour leur transmettre le savoir-faire, en termes d’intervention face à des navires pirates.  Ils ont mené une mission d’expertise sur  des bâtiments de la Marine congolaise. Après la revue des troupes, Nicolas Rossignol, capitaine de vaisseau et commandant du Dixmude, a indiqué que ce bâtiment est déployé dans le cadre d’une opération de présence quasi permanente de la France dans le golfe de Guinée aux côtés des partenaires africains. « L’objectif de cette mission est d’avoir une présence qui permet à la fois de lutter efficacement contre la piraterie et de venir à la rencontre de nos marines partenaires dans la zone pour les aider à améliorer leur capacité de coordination et d’intervention face à la piraterie », a dit Nicolas Rossignol.

Pour Jean Bruno Ngouono, capitaine de vaisseau et commandant du 31e groupement naval de la Marine nationale, cette activité a une importance capitale pour les marins congolais. « L'activité va nous permettre de mener des activités de coopération, notamment l’entraînement et la formation du personnel. Pendant cette escale, nous allons résoudre certains problèmes d’ordre logistique, d’approvisionnement et le repos des équipages », a-t-il dit. Pour tout dire, l’escale du Dixmude témoigne des relations de qualité qu’entretiennent la France et la République du Congo en matière de coopération militaire. Organisée en étroite collaboration avec les autorités congolaises, cette escale s’est effectuée dans le cadre de la mission internationale Corymbe, pour laquelle la France déploie depuis 1990 des bâtiments de sa Marine nationale dans le golfe de Guinée. L’objectif de cette mission est de lutter contre les actes de piraterie qui sévissent dans cette aire maritime, tout en menant des actions de coopération avec les pays riverains du golfe de Guinée. Notons que cette activité s’est déroulée en présence de François Barateau, ambassadeur de France au Congo.

 

Hugues Prosper Mabonzo

Légendes et crédits photo : 

Le Dixmude crédit photo "DR"

Notification: 

Non