Festival international de la bande dessinée du Congo : la cinquième édition s’ouvre ce 1er décembre à Brazzaville

Lundi 30 Novembre 2020 - 14:46

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

La cinquième édition du festival international de la bande dessinée du Congo aura lieu du 1er au 5 décembre à l’Institut français du Congo (I.F.C.) en online et live. L’annonce de la tenue de ce festival a été faite par sa fondatrice Elyon’s et la directrice déléguée de l’I.F.C. Marie Audigier, le 26 novembre, au cours d’une conférence de presse.

Le Bilili BD festival a le grand privilège cette année de présenter plus de quarante-un profils aussi variés que talentueux, dans les domaines de la bande dessinée, du dessin animé 2D et 3D, du jeu vidéo, du cosplay, de l’édition numérique, physique, et de la littérature jeunesse ! Aux côtés de la talentueuse scénariste Estelle Dumas, de sa bande dessinée biographique « des bombes et des hommes », jury du concours BD en tant scénariste, l’un des profils de choix de cette édition est Charlie Adlard.

Dessinateur de bande dessinée britanique né le 4 août 1966, il est connu en Angleterre pour ses travaux publiés dans la revue 2000 AD (Judge Dredd, Savage, etc.). Aux Etats-Unis, on lui doit une participation à la série X-files, Astronauts in Trouble pour ce qui est des parutions indépendantes. Pour les majors, on le retrouve sur des titres tels que Batman, Green Arrow ou encore Green Lantern. Sa notoriété croit lorsqu’il succède à Tony Moore au dessin de The Walking Dead, une histoire de zombies écrite par Robert Kirkman.

Un programme à savourer

L'ouverture officielle du festival et vernissage exposition BD (partenariat FBD Montréal) aura lieu le 1er décembre à l'IFC.

Le 2 décembre se tiendra la conférence-débat sur le thème : Femmes et scénario (avec Estelle Dumas, Léah Touitou, Elyon’s), suivie des rencontres digitales. Salon des éditeurs : Artefacts, Bibook, Youscribe (pré-inscriptions obligatoires).

Le 3 décembre se déroulera la conférence-débat sur le thème : Jeu vidéo dans un monde connecté : Danger d’isolement ? avec Teddy Kossoko, Michel Nkuindja, Olivier Madiba. Il y aura des rencontres digitales  puis le salon des éditeurs : Ba Sango, Zebra Comics, Izneo (pré-inscriptions obligatoires)

Le 4 décembre, une conférence-débat est prévue sur le thème : Animation : recrutement et fonctionnement connecté avec 25 frames, Cledley production, Nnoki Soriza. Se tiendront également les rencontres digitales puis le salon des éditeurs : Nofi, Adinkra, Dupuis.

Enfin le 5 décembre la compétition inédite en ligne Battle BD se déroulera dans la salle Savorgnan-de- Brazza de l'IFC. De même les finales des concours et remises de prix (BD, Cosplay), des lots à gagner et même des lots surprises pour le public ! Tout est mis en œuvre pour vous faire passer de bons moments pendant le Bilili BD festival.

Signalons par ailleurs que tous les jours, sur la page Facebook Bilili BD festival, toutes les 30 minutes, est prévu un nouveau rendez-vous digital avec les invités internationaux, Masterclass, rencontres, cosplay, salon des éditeurs, animation etc…

Pour Elyon’s, le Bilili BD festival ne saurait exister, ni croître, sans le soutien inconditionnel de l’Institut français du Congo, rejoint dans cet élan, par la Cité internationale de la BD et de l’image d’Angoulême.

Qui  est Elyon’s ?

La fondatrice du festival international de la bande dessinée du Congo est née en 1982 à Bafoussam, Cameroun. Licenciée en lettres modernes et graduée en arts graphiques, Elyon’s débute sa carrière comme chargée de missions culturelles au Centre culturel français (actuel Institut français), puis exerce le métier de graphiste et enfin concepeur-rédacteur au sein du groupe MW-DDB°. Stand Uppeuse dans le Valery Ndongo Comedy Club et fondatrice du premier festival dédié à la bande dessinée en République du Congo, elle anime des ateliers de BD dans les écoles, fondations, et travaille à la promotion de la BD, dans son pays et ailleurs.

Bruno Okokana

Légendes et crédits photo : 

Photo : lors de la conférence de presse (crédit photo/ ADIAC)

Notification: 

Non