Mantsina sur scène : « Verso-recto » et « Antonia Ngoni » attendus à Brazzaville

Vendredi 4 Décembre 2020 - 14:15

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Deux représentations théâtrales « Verso-recto » et « Antonia Ngoni » de Sylvie Dyclo Pomos et Kani Kabwe Ogney seront jouées dans le cadre de la 17ème rencontre internationale de théâtre de Brazzaville, Mantsina sur scène.

L’évènement qui se tient au mois de décembre de chaque année met à l'honneur des œuvres d’auteurs essentiellement contemporains, d'Afrique, mais aussi d'Europe. La 17ème rencontre internationale de théâtre de Brazzaville affiche de nouvelles créations et talents d’artistes.

Se déroulant dans un contexte marqué par la pandémie de covid-19,  les spectacles « Verso-recto » et « Antonia Ngoni » seront diffusés les 28 et 29 décembre 2020 en soirée sur les chaînes de radios et télévisions nationales

La pièce de théâtre « Verso-recto » est un texte écrit et mis en scène par Sylvie Dyclo Pomos, directrice du festival Mantsina sur scène. Elle sera jouée par la compagnie théâtrale Gars aux pieds  nus.  C'est un récit mystérieux d’un homme et d’une femme  qui hantent le cimetière situé en face d'une boîte de nuit et un commissariat de police.

Fauchés par la violence, ils sont morts et, loin d’avoir trouvé la paix, réclament vengeance pour que cessent les crimes que les humains continuent à perpétrer. « Les vivants ont maîtrisé l’art de tuer, les maccabés ont compris l’art de vivre », extrait de la pièce dont l’humour macabre dénonce la folie des hommes.

Quant à « Antonia Ngoni » de Kani Kabwe Ogney, mis en scène par Felhyl Kimbirima, le spectacle sera exécuté par la compagnie Plateau Kimpa théâtre. Cette pièce aborde la question de la culture bantoue.  C'est une ode à l’espérance et à la résistance contre la violence politique. Les artistes des deux Congo et de France interviennent aussi dans cette pièce.

Mantsina sur scène est un festival pluridisciplinaire consacré au théâtre et aux arts vivants. Organisé par l’association Noé Culture en partenariat avec l’institut français du Congo, il a été créé en 2003. Ce festival est l’un des rendez-vous incontournables de l’art contemporain à Brazzaville.

Rosalie Bindika

Légendes et crédits photo : 

Photo : affiche de deux spectacles Mantsina sur scène/DR

Notification: 

Non