Opinion

  • Éditorial

Mobilisation

Lundi 13 Septembre 2021 - 19:50

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Même s’il est vrai que la plupart d’entre nous paient lourdement aujourd’hui les effets de la double crise sanitaire et économique qui frappe depuis des mois notre pays comme beaucoup d’autres de par le vaste monde, il l’est tout autant que chacune, chacun doit garder espoir et donc ne pas baisser les bras ; autrement dit continuer de travailler individuellement et collectivement afin d’accélérer la reprise qui se dessine à l’horizon proche. Ayant vécu dans le passé des périodes tout aussi difficiles, voire même beaucoup plus, nous savons en effet parfaitement que la solution des problèmes, aussi graves soient-ils, ne peut venir que de la mobilisation nationale.

Tout doit donc être mis en œuvre dans le moment présent pour que celle-ci soit bien réelle. Autrement dit que chacun, à la place qu’il occupe dans la société congolaise, s’active pour cultiver, produire, vendre, échanger, former, éduquer, rendre service non pas dans le seul but de gagner de l’argent, ce qui n’a rien d’illogique ni d’anormal, mais en agissant de telle façon que notre pays reprenne ou plutôt poursuive sa marche en avant comme l’a inscrit le chef de l’Etat en tête des priorités de son nouveau quinquennat. Tel est, du moins nous semble-t-il, le devoir civique qui s’impose à la collectivité dans son ensemble sur toute l’étendue du territoire national : un devoir que les élus, nationaux ou locaux, feraient bien d’inscrire en bonne place dans leur propre programme s’ils veulent être élus ou réélus au terme des scrutins qui marqueront l’année 2022.

Dans le contexte très particulier où nous vivons présentement, ce qu’il convient de dire et de faire comprendre à la société civile dans son ensemble est bien le fait que le Congo, notre Congo, a entre les mains tous les atouts nécessaires pour se redresser, combattre les maux qui le rongent ou du moins font perdre confiance à nombre de ses citoyens et citoyennes. Doté d’une population jeune, de ressources naturelles considérables, d’écoles et d’hôpitaux modernes, de grandes infrastructures de communication, de services publics efficaces, de forces de sécurité parfaitement organisées, il a toutes les chances de résoudre les problèmes auxquels il se trouve confronté si sa population reprend confiance en l’avenir.

Jamais, sans doute, redonner espoir à la société civile par des gestes forts et crédibles n’a été aussi essentiel.

 

 

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 17/9/2021 | Au féminin
▶ 16/9/2021 | COP 26?
▶ 15/9/2021 | Qatar 2022
▶ 14/9/2021 | Egoïsme
▶ 13/9/2021 | Mobilisation
▶ 14/9/2021 | Punition collective
▶ 9/9/2021 | Constat
▶ 14/9/2021 | Enlisement
▶ 7/9/2021 | Protection
▶ 7/9/2021 | Fonds bleu