Mode : C’est Bisseyou qui défile et le Congo qui gagne !

Vendredi 23 Octobre 2020 - 13:08

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Bisseyou, la marque de mode ponténégrine, a défilé en France au Stadium de Toulouse. Une styliste congolaise, des mannequins congolais sur le podium, un rap congolais dans la sono, le 242 a su hisser ses couleurs et faire entendre sa voix à l’international !

 

Placée sous le thème Eleganza- Etravangaza, la troisième édition de Toulouse Fashion- Week s’est déroulée les 16 et 17 octobre dans les salons panoramiques du Stadium, à Toulouse. En partenariat avec la Fashion-Week de Milan, la Fashion-Week de Pologne, la Pride de Toulouse et la Pride de Montréal, cette troisième édition aura été marquée par la présence de quatre-vingt-dix mannequins de tous horizons et vingt stylistes venus de France, de Pologne, d’Angleterre, d’Ouganda, d’autres pays encore et de la République du Congo.

En effet, le 242 vert jaune rouge aura été dignement représenté par la marque ponténégrine Bisseyou que dirige Christelle Boukoulou, qui aura présenté à cette occasion onze tenues de sa collection automne/hiver «  Mvwatu Code ». L’Unité, le travail et le progrès étant une devise à laquelle Bisseyou est attachée, la styliste aura mis un point d’honneur à faire défiler, entre autres, mannequins, deux mannequins congolaises en la personne de Grace Merveille Malanda et de Rose Rohvalie Brian. Ce fut là d’émouvantes retrouvailles avec Grace et Rose qui, toutes deux originaires de Pointe-Noire, ont longtemps vécu dans cette ville.

Pour enfoncer le clou du spectacle, les mannequins ont défilé sur le titre «  « Ya pamba té » interprété par Mixton et Teddy Benzo, deux rappeurs congolais, un clin d’œil pour dire « Ce n’est pas pour rien »  que la marque Bisseyou était présente au Stadium de Toulouse. Et, effectivement, ce n’était pas pour rien que Christelle Boukoulou gravit à grandes enjambées les marches qui la conduisent vers les sommets de la mode internationale. « Je suis moi même surprise, que mon teaser vidéo sur mon défilé publié sur mes réseaux sociaux ait pu atteindre 10 000 vues en l’espace de 24 heures. Là encore, j’ai souhaité rendre hommage au Congo en utilisant « Sapo Gang » de Sam Samourai pour l’illustration musicale de ce teaser. Cette chanson illustre parfaitement l’importance de la sape au Congo-Brazzaville. Toutes les vues, réactions et partages sur les réseaux sociaux prouvent que la mode a une formidable résonance dans le pays dans lequel je vis », s’enthousiasme la jeune styliste qui n’en est pas à son coup d’essai. On se souvient de ses participations lors de défilés à Lille et Rennes en  France ou encore en Belgique.

 

Philippe Edouard

Légendes et crédits photo : 

Défilé en France au Stadium de Toulouse

Notification: 

Non