Olympisme : la Solidarité olympique finance à nouveau le COC

Jeudi 3 Décembre 2020 - 19:20

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Après le gel des fonds d'assistance olympique depuis 2017, le Comité international olympique (CIO) par la Solidarité olympique a repris son financement au Comité olympique congolais (COC).

La Commission de la Solidarité olympique a levé la mesure de gel des fonds imposé au COC depuis 2017 à la suite des soupçons de mauvaise gouvernance consécutive à des conflits internes. La  Solidarité olympique le fait savoir dans sa note datée du 30 novembre et adressée au COC : « Par la présente, nous vous confirmons que, suite à la réunion de la Commission de la Solidarité olympique, qui s’est tenue le 9 novembre 2020 (en mode virtuel), il a été décidé de lever le gel des fonds de la Solidarité olympique, qui avait été prononcé à l’encontre de votre CNO. Nous avons donc le plaisir de vous informer que nous sommes en mesure de reprendre nos programmes et nos financements ». 

Cette structure du CIO pose cependant des conditions : « Toutefois, cette reprise est conditionnée à un soutien étroit et régulier de la part du bureau Pwc local, qui a déjà procédé au contrôle des fonds dans votre CNO. Nos collègues de l’unité Finances de la Solidarité olympique sont chargés de ce dossier et reviendront vers vous directement afin de prendre rapidement les mesures nécessaires à ce sujet ». Du côté du COC dirigé par Amos Mbayo Kitenge, on fait savoir que sans l’appui financier de la Solidarité olympique, il était difficile de tenir certaines activités en faveur du sport, des formateurs et des athlètes.

Quid sur la Solidarité olympique ?

L’on retient que la Solidarité olympique a pour mission d’organiser l’assistance aux comités nationaux olympiques (CNO), qui en manifestent de manière particulière le besoin à travers des programmes pluridimensionnels axés sur le développement des athlètes, la formation des entraîneurs et des dirigeants sportifs et la promotion des valeurs olympiques. Et la Commission de la Solidarité olympique définit les principales stratégies de la Solidarité olympique et gère ses activités, en approuvant notamment les programmes et les budgets y afférents et en supervisant leur mise en œuvre.

La Solidarité olympique jouit d’une autonomie financière, technique et administrative, et rend compte à la Commission exécutive et au président du CIO, en les tenant régulièrement informés des principales décisions prises, comme l’approbation des programmes et budgets pour les plans de la Solidarité olympique. La Commission de la Solidarité olympique s’appuie sur le bureau international de la Solidarité olympique à Lausanne pour appliquer, suivre et coordonner les décisions prises, a-t-on précisé.

Martin Enyimo

Légendes et crédits photo : 

Bureau exécutif du Comite olympique congolais

Notification: 

Non