Opinion

  • Réflexion

Qui peut dire ?

Samedi 22 Juin 2024 - 18:47

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Oui, qui peut dire aujourd’hui ce qui va se passer en France et en Europe dans les semaines, les mois, les années à venir ? Personne bien sûr étant donné la complexité de la situation créée au sein de l’Union par le très récent scrutin parlementaire et l’ampleur sans précédent de la crise politique générée en France par la dissolution brutale de son Assemblée nationale.

L’incertitude politique de l’Europe, qui désoriente les cinq continents tout particulièrement en Afrique, est d’autant plus forte, d’autant plus grave qu’elle se produit alors que de graves menaces pèsent de nouveau sur la communauté mondiale en raison du litige créé en Europe centrale par la guerre de la Russie contre l’Ukraine, de la tension croissante au Proche et au Moyen-Orient entre Israël  et l’Iran, de la compétition à laquelle se livrent la Chine et les puissances occidentales dans le Pacifique, de la relance du duel militaire sur toute l’étendue du globe, du développement pour le moins anarchique et incontrôlable des nouvelles technologies au premier rang desquelles figure l’intelligence dite « artificielle ».

Les temps à venir diront si, au final, la communauté mondiale s’avère capable de prévenir les terribles risques qu’elle court à nouveau mais le siècle précédent nous a appris que la seule façon d’éviter le pire est d’oser regarder la vérité en face sans se faire la moindre illusion sur les dangers que nous courons. Exactement ce que n’ont pas su ou osé faire nos prédécesseurs avec comme conséquences dramatiques les deux terribles guerres mondiales qui ont ravagé successivement la planète Terre de 1914 à 1918 puis de 1939 à 1944.

Dans le contexte présent qui est plus qu’inquiétant, deux puissantes communautés humaines doivent se mobiliser afin d’exercer une forte pression sur les Grands de ce temps :

° La première est celle des religions – chrétiennes, protestantes, musulmanes, polythéistes – dont l’influence sur les cinq continents n’est en rien diminuée par le matérialisme.

° La seconde est celle de ce qui fut appelé le « Tiers monde » dont l’influence ne cesse de croître en raison notamment de l’importance et de la jeunesse des populations en Afrique, en Asie, en Amérique latine.

Voyons donc si la voix de la raison sera entendue dans le temps à venir.

Jean-Paul Pigasse

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Réflexion : les derniers articles
▶ 20/7/2024 | Que va-t-il se passer ?
▶ 8/7/2024 | Ingouvernable ?
▶ 29/6/2024 | Temps incertain …
▶ 22/7/2024 | Qui peut dire ?
▶ 15/7/2024 | Mais où va la France ?
▶ 10/7/2024 | En quête d’autonomie …
▶ 24/6/2024 | Ne jamais oublier …
▶ 19/6/2024 | Plus le temps passe …