Opinion

  • Le fait du jour

Une merveille!

Lundi 25 Janvier 2021 - 9:55

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


On peut dire cela de l’immeuble flambant neuf sorti de terre non loin du Palais du peuple, qui abritera désormais le Parlement congolais. Son façonnage et le grand espace qu’il occupe sont de nature à valoriser la Place de la République, mais cette merveille postule que son environnement immédiat soit rénové pour ne pas que les autres édifices alentour et leurs occupants l’empêchent de fermer l’œil de la nuit.

En raison de la crise économique, le chantier du ministère de l’Intérieur tout en face n’a pas repris. Une fois redémarré et achevé, il ajoutera à la beauté des lieux, sans toutefois que la demande formulée plus haut, de voir le quartier être complètement assaini ne perde sa pertinence. Peut-être que les mois à venir, en priant que 2021 soit l’année de la reprise des secteurs vitaux de la vie nationale, un tel vœu sera rempli.

Dans quelques jours, le nouveau palais du Parlement sera remis officiellement à l’Assemblée nationale et au Sénat par le président de la République. Les deux chambres commencent la nouvelle année sous de bons auspices pourrait-on dire. Il va de soi que les conditions de travail dans ce nouvel immeuble seront meilleures que dans l’emblématique Palais des Congrès, toujours aussi imposant et témoin privilégié de la vie de la République. Son rival, évidemment ne lui arrachera pas le défilé anniversaire de l’indépendance le 15 août.

Un petit enseignement de l’histoire tout de même : il y a de cela trente-ans, dans l’euphorie de la Conférence nationale souveraine, les Congolais se mirent à tout débaptiser. Ils en vinrent à considérer que le nom Palais des congrès, donné à l’immeuble qui les accueillait pendant qu’ils appelaient de leurs vœux la démocratie pluraliste symbolisait le passé monopartite du pays. Ils le nommèrent Palais du Parlement. Presque pour rien.

Les choses sont ensuite revenues à la normale, ce bâtiment érigé en 1984 a depuis repris son appellation d’origine. Comme quoi, construire un pays ne consiste pas toujours à tout régler par la rancœur et la précipitation.

Gankama N'Siah

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Le fait du jour : les derniers articles
▶ 21/2/2021 | Persévérer
▶ 13/2/2021 | L'Amérique de Biden
▶ 6/2/2021 | Cité des lumières
▶ 2/3/2021 | 500 moins 391
▶ 24/2/2021 | Une merveille!
▶ 17/2/2021 | 20 janvier
▶ 3/2/2021 | Dernière bravade
▶ 27/1/2021 | Veille électorale