Économie


Économie
Lundi 24 Mars 2014 - 17:53

La société marocaine Cimaf SA (Ciments de l’Afrique), filiale d'Addoha, groupe immobilier marocain, va construire une cimenterie d’une capacité de 500.000 tonnes à Makola, dans la sous-préfecture de Hinda, à 27 km de Pointe-Noire, où le président de la République, Denis Sassou N’Guesso, a posé le 23 mars, en compagnie du président de Cimaf, Anas Sifrioui, la première pierre pour la mise en œuvre de ce projet

 La cimenterie de Makola, la troisième dont disposera le Congo après la Sonocc (Société des ciments du Congo) dans la Bouenza et Forspak international Congo, inaugurée le 23 mars à Dolisie, sera construite sur un site d’une superficie de 2 hectares. La durée des travaux est estimée à 18 mois.

Ses activités seront axées sur l’exploitation du calcaire, l’utilisation de clinker et du gypse, le transport, le broyage et l’ensachage pour la ... Lire la suite


Économie
Lundi 24 Mars 2014 - 16:15

Le ministre des Transports, de l’Aviation civile et de la Marine marchande, effectue depuis ce lundi 23 mars, une visite de travail à Varsovie, en Pologne. Cette invitation vient de la société Wiss, spécialisée dans la fabrication de véhicules et équipements de protection civile et aéroportuaires.

Cette visite du ministre congolais fait suite à celle effectuée en septembre 2013 par la société polonaise à Brazzaville. En effet, pendant leur séjour en République du Congo, le directeur général de Wiss avait conféré avec plusieurs responsables, notamment ceux de l’Agence nationale de l’aviation civile (Anac), et les cadres de la direction chargée de la protection civile (sapeurs-pompiers). Leurs entretiens ont débouché sur la possibilité de fournir au Congo, des véhicules et équipements de protection civile et aéroportuaires. La formation des cadres et ... Lire la suite


Économie
Lundi 24 Mars 2014 - 15:55

Prélude à la 11e session ordinaire du comité des ministres de la Commission internationale du Bassin Congo Obangui Sangha (Cicos), prévue le 27 mars, le comité de direction de cette organisation s’est réuni le 24 mars à Brazzaville

L’objet de cette rencontre prévue sur deux jours, est d’examiner les projets développés par l’organe exécutif durant dix-huit mois, au sein des pays membres de cette organisation ; puis de donner des orientations susceptibles de répondre aux préoccupations majeures des populations.

« De l’examen des affaires à caractère général en passant par celles à caractère technique financier, vous donnerez à chacune d’elle, l’importance qui lui revient pour que vos conclusions contribuent à la résolution efficace des défis que traverse notre sous-région, notamment dans la gestion intégrée des ressources en eau », a ... Lire la suite


Économie
Lundi 24 Mars 2014 - 15:50

Évoluant depuis six ans au Congo dans la recherche et l’exploitation des polymétaux, dans la zone de Bokosongo et de Fouaty dans le département de la Bouenza, la société Soremi a présenté, vendredi dernier, au ministre des Mines et de la Géologie, Pierre Oba, son programme d’étape et son futur plan de développement

 

 Au cours de cette rencontre, Igor Goldenberg, président-directeur général de la société Soremi, a également présenté le nouveau partenaire de celle-ci, à savoir la société China National Group Gerald, avec qui il exécutera ce projet. Son intégration se fera pendant six mois.

La société China National Group Gerald est l’une des plus grandes sociétés chinoises. Elle exploite le cuivre et l’aluminium et dispose de dix milliards de dollars de crédit bancaire. « Ce partenariat ne peut être que bon au regard des capacités ... Lire la suite


Économie
Mardi 25 Mars 2014 - 18:36

Le président de la République, Denis Sassou N'Guesso a inauguré, le samedi 22 mars, la Cimenterie FORSPAK international Congo, située dans la sous préfecture de Louvakou, à quelques kilomètres de Dolisie, dans le département du Niari

Deuxième cimenterie du Congo après la Sonocc (la Société des ciments du Congo) à Loutété, dans la Bouenza, la cimenterie FORSPAK dont les travaux avaient démarré en mars 2012 a été entièrement financée sur fonds propres de la société Forspak Chine, pour un coût global de 34 milliards FCFA. Porteuse d'espoir pour le développement économique du département du Niari en général, et de la ville de Dolisie en particulier, FORSPAK contribuera, on l’espère, à réduire le taux d'importation du ciment et à pallier le déficit observé au Congo où le besoin en la matière est estimé à 2 millions de tonnes par an. La cimenterie ... Lire la suite


Économie
Samedi 22 Mars 2014 - 13:08

Cette formation fait suite à une série de séminaires ateliers, débutée il y a quelques mois, qui se poursuit à l’endroit de l’ensemble du personnel de la direction départementale de la concurrence et de la répression des fraudes commerciales

Sur l’intérêt de la  formation, Hervé Maurice Tseket, inspecteur sanitaire a expliqué que le commerce et la santé sont deux domaines étroitement liés. À cet effet  l’inspection des denrées alimentaires s’impose d’abord dans un but de santé publique parce que les denrées alimentaires, quelle que soit leur nature, peuvent subir, à n’importe quel stade de leur traitement, des dommages pouvant être préjudiciables pour la santé. Grâce aux inspections des aliments, les contrôleurs peuvent éviter aux consommateurs plusieurs maladies causées par les aliments de mauvaise qualité.

« Les produits de ... Lire la suite


Économie
Samedi 22 Mars 2014 - 19:12

L’Afrique doit ses performances économiques à l’augmentation des investissements, au marché des matières premières favorable et à l’amélioration du cadre macroéconomique.

Dans son dernier rapport, le World economic forum (WEF), une fondation suisse spécialisée dans les questions économiques, a indiqué formellement que le continent africain ne doit pas cette conjoncture meilleure à sa compétitivité. En clair, la croissance africaine de ces dernières années n’est pas le fruit de la compétitivité. Sur ce plan, a noté le WEF, le continent africain reste à la traîne. Dans son classement qui paraît chaque année, il a révélé que quatorze économies africaines bien cotées dans la région occupent malgré tout les vingt dernières positions dans le monde. Or, a martelé le WEF, les changements d’envergure ne pourront être apportés dans le continent ... Lire la suite


Économie
Vendredi 21 Mars 2014 - 17:09

Pour occuper des postes à responsabilités, notamment au sein du ministère du Commerce et des Approvisionnements, les femmes doivent chercher à renforcer leurs compétences intellectuelles et professionnelles

L’appel a été lancé le 21 mars, à Brazzaville, par le point focal chargé des questions de genre au sein du ministère du Commerce, Honorine Foumio, lors d’un séminaire de sensibilisation et d’information sur le thème : « Compétence confirmée, égalité acquise », organisé par la tutelle à l’intention du personnel féminin.

Il s’avère que sur les quatre directions générales que compte ce ministère, une seule poste est occupée par une femme, soit 25%. Deux autres sont directrices sur les seize directions centrales ; enfin, une femme a été nommée directrice sur les vingt-quatre administrations départementales.

Cette inégalité s’explique, ... Lire la suite


Économie
Vendredi 21 Mars 2014 - 15:36

Du 20 au 21 mars a été organisé à Pointe-Noire un séminaire de formation à l’intention des agents de la direction générale de la Marine marchande et du port autonome de Pointe-Noire sur le thème : « Sécurité et inspection des conteneurs maritimes en zone portuaire »

Martin Parfait Aimé Coussoud-Mavoungou, ministre délégué chargé de la Marine marchande, a mis en œuvre ce séminaire pour mettre en application la Convention internationale de 1972 sur la sécurité des conteneurs, clarifier les aspects juridiques et la responsabilité de chaque intervenant.

Pendant deux jours, Wilfrid Kinanga, expert en la matière, a présenté aux cinquante participants « l’historique et la définition des conteneurs maritimes », « les détails de la structure des différents types de conteneurs », « les détails standards de sécurité fixés par la convention ... Lire la suite


Économie
Samedi 22 Mars 2014 - 16:19

La plus haute instance de l'institution monétaire a approuvé, le 20 mars, le don de 73,1 millions de dollars en faveur de la RDC au titre d’un projet d’assistance technique portant sur le développement du projet hydroélectrique Inga III basse chute et quelques sites de taille moyenne.

Le don mis ensemble avec le financement de 33,4 millions de dollars de la Banque africaine de développement, approuvé l’année dernière, permet de mettre à la disposition de la RDC des compétences de niveau mondial pour l’aider à exploiter son potentiel hydroélectrique. Si le projet arrive à son terme, le barrage constituera le troisième plus grand du monde derrière ceux de la Chine et de la Russie. Du côté des officiels congolais, l’on se félicite de cette décision de la Banque mondiale qui marque, selon le Premier ministre Matata Ponyo, la détermination de cette ... Lire la suite

Pages