Politique


Politique
Vendredi 22 Novembre 2013 - 13:51

Présentant à l'approbation du Sénat, le 21 novembre, le budget de l’État exercice 2014, évalué à plus de 4 132 milliards, le ministre de l’Économie et des Finances, Gilbert Ondongo, a déclaré que le Congo avait fait le choix d’une politique budgétaire stable

Cette politique, a rappelé le ministre d’État aux sénateurs, s’inscrit dans un cadre garantissant la solidité budgétaire et la résilience aux chocs extérieurs. « C’est ce choix qui justifie la règle d’ancrage budgétaire que nous avons adoptée », a-t-il souligné.

À la question de savoir pour quelles raisons une partie seulement des recettes pétrolières étaient dépensées alors qu’elles sont relativement importantes, Gilbert Ondongo a avancé plusieurs arguments.

Tout d’abord, il convient d’assurer la viabilité des finances publiques à moyen et long terme et de maintenir, en cas ... Lire la suite


Politique
Jeudi 21 Novembre 2013 - 19:00

À la veille des festivités marquant les 15 ans du Mouvement de libération du Congo (MLC) annoncées pour ce samedi 23 novembre 2013 sur l’esplanade du boulevard Triomphal, ce cadre du parti lève toute ambigüité par rapport au débat interne sur la participation ou non de son parti au gouvernement de cohésion nationale.  

Député national du Mouvement de libération du Congo (MLC), Alexis Lenga est de ceux qui appuient la non-participation de son parti au sein du gouvernement de cohésion nationale issu des concertations nationales. Il n’a pas froid aux yeux pour partager ses convictions qu’il veut enracinées dans des principes démocratiques intangibles. Il trouve inconcevable, en effet, qu’un parti dit de l’opposition de la trempe du MLC puisse figurer dans une coalition gouvernementale qui, par essence, est l’ensemble des forces politiques partageant une même ... Lire la suite


Politique
Jeudi 21 Novembre 2013 - 16:15

Cette chambre des sages a marqué le début effectif de ses activités, le 21 novembre à Brazzaville, en présence des membres du secrétariat permanent du Parti congolais du travail (PCT)

Dans le but de faire du PCT une force de réflexion, d’analyses et de propositions, capable d’appuyer avec cohésion l’action du gouvernement, ce comité a été institué, lors du dernier congrès dudit parti, pour accomplir cette mission. « Le devoir premier des militants du PCT est de défendre et de conserver le pouvoir. Pour réussir dans cette difficile entreprise, le parti doit être efficacement organisé, animé par des ressources humaines de qualité et bénéficier de la vision populaire. C’est dans l’esprit de ces recommandations du congrès que notre formation politique a apporté une innovation dans l’histoire politique congolaise en instituant un comité des membres ... Lire la suite


Politique
Jeudi 21 Novembre 2013 - 14:01

À la faveur de la séance des questions orales au gouvernement avec débats tenue le 20 novembre à Brazzaville, le ministre des Affaires foncières et du domaine public, Pierre Mabiala, a réaffirmé que le massif de Hinda, situé dans le département du Kouilou, avait déjà été occupé par l’État

Répondant à la préoccupation du député Mabio Mavoungou Zinga sur l’occupation anarchique de ce massif qui, selon lui, s’est faite avec la complicité des pouvoirs publics, le ministre des Affaires foncières et du Domaine public a fait savoir aux parlementaires qu’il n’en était rien.

C’est plutôt, a-t-il indiqué, avec la complicité de certains fonctionnaires véreux parce qu’avant la conférence nationale, le massif de Hinda était occupé par l’État congolais qui y avait fait planter un champ d’eucalyptus, qui existe d'ailleurs toujours.

L’État, a ... Lire la suite


Politique
Mercredi 20 Novembre 2013 - 18:50

Avec la débâcle du M23, les groupes armés jusque-là actifs dans cette partie du pays, ne trouvent plus la raison d’être de leurs activités militaires et sollicitent leur réintégration dans les FARDC.

La débâcle du M23 au front aura radicalement changé la donne militaire à l’Est du pays. Alors que les FARDC requinquées à la suite de leur victoire sur cette force rebelle étaient en passe de retourner leurs canons sur les autres groupes armés encore actifs dans la région aux fins de leur neutralisation, l’on assiste curieusement à des scènes de reddition en cascade. Il a fallu que la Monusco via la Brigade spéciale d’intervention hausse le ton pour que les seigneurs de guerre qui écument cette partie du territoire national reviennent à la raison. Actuellement, ils sont près d’une cinquantaine, essentiellement des miliciens Maï Maï, à avoir fait acte de ... Lire la suite


Politique
Mercredi 20 Novembre 2013 - 16:00

Pendant deux mois, ils ont suivi une formation dispensée par les experts du Programme des Nations Unies pour le développement (Pnud)

Les apprenants ont reçu, le 20 novembre au siège de la Cour, leurs attestations de participation, en présence du représentant résident par intérim du Pnud au Congo, Eloi Kouadio IV. Nombreux d’entre les apprenants ont apprécié positivement cette initiative qui leur a permis d’approfondir leurs connaissances en informatique et Internet, et de découvrir l’environnement des logiciels bureautiques et les applications pertinentes sur Word, Excel, Windows et le progiciel Internet.

Dans son mot de clôture à l'issue de la formation, le président de la Cour Constitutionnelle, Auguste Iloki, a salué la perspicacité des formateurs du Pnud. « En vous faisant part de la profonde gratitude des cadres et agents de la Cour constitutionnelle, ... Lire la suite


Politique
Mardi 19 Novembre 2013 - 18:49

Située à Kintélé, à 27 km au nord de Brazzaville, cette université aura une vocation scientifique, technique, technologique, professionnelle et culturelle. Ses ressources financières proviendront de l’État, de recettes propres, de dons et de legs

Sur quatre affaires inscrites à l’ordre du jour, trois ont été adoptées, le 19 novembre à Brazzaville, dont le projet de loi portant création de l’université Denis-Sassou-N’Guesso. « L’université Marien-Ngouabi, seul établissement public de formation supérieure, a présenté ses limites. Le contexte actuel caractérisé par la mondialisation des échanges s’y prête pour que le Congo et singulièrement le gouvernement, décide de la création d’une deuxième université. La concrétisation de la politique du chef de l’exécutif vise la déconcentration de l’enseignement supérieur, l’implantation ... Lire la suite


Politique
Mardi 19 Novembre 2013 - 16:42

L’ambassadeur plénipotentiaire de la République d’Afrique du Sud au Congo, qui est arrivé au terme de son mandat, a fait le 19 novembre à Brazzaville, ses adieux au président du Sénat André Obami-Itou, lors de l’audience que ce dernier lui a accordée

L’ambassadeur d’Afrique du Sud a remercié son hôte du soutien que ce dernier lui a apporté durant tout son mandat au Congo. « J’étais ici pour effectuer une visite de courtoisie auprès du président du Sénat et le remercier pour le soutien qu’il m’a apporté durant mon mandat ici en tant qu’ambassadeur de la République d’Afrique du Sud en République du Congo. Comme vous le savez, le travail d’un ambassadeur ne peut pas se faire sans le soutien des autorités », a-t-il déclaré. « Le président du Sénat a été l’un des piliers qui m’a soutenu durant tout mon mandat en République du ... Lire la suite


Politique
Mardi 19 Novembre 2013 - 17:45

Il est présenté en équilibre, en recettes et en dépenses à 7.611,8 milliards de FC, équivalant à 34,9% du PIB.

Le gouvernement vient de finaliser le projet de loi des finances de l’exercice 2014 à soumettre bientôt au Parlement pour approbation. Le texte a été entériné par le Conseil des ministres du lundi 18 novembre tenu à la Cité de l’Union africaine sous la présidence du chef de l’État et en présence du Premier ministre et des membres du gouvernement. Présenté par le Vice-Premier ministre et  le ministre du Budget Daniel Mukoko Samba, le projet de budget 2014 est présenté en équilibre, en recettes et en dépenses à 7.611,8 milliards de FC, équivalant à 34,9% du PIB. L’on note une nette progression par rapport au budget de l’exercice 2013 arrêté à 7.259,1 milliards de FC. Il se dégage un taux d’accroissement de 4,9%.

En fait, le budget ... Lire la suite


Politique
Mardi 19 Novembre 2013 - 19:00

La crise actuelle profiterait à certains cadres de la Majorité présidentielle (MP) originaires du Bandundu et à des militants ambitieux en mal de confiance.   

Le leadership de la province du Bandundu et la guerre de succession au Parti lumumbiste unifié (Palu) justifieraient bien le remous constaté depuis le début du mois de novembre au siège du parti cher à Antoine Gizenga.  Certains cadres de la Majorité présidentielle (MP) originaires de la province et gênés par la position privilégiée du Palu au sein de cette plate-forme politique y trouveraient l’occasion de lui faire une mauvaise publicité fortement marquée d’une connotation tribale. Simple coïncidence ou actes prémédités, ces incidents se produisent à la veille de la mise en place du gouvernement de cohésion nationale.

Des cadres du Palu ayant requis l’anonymat ont récemment réagi aux critiques ... Lire la suite

Pages