Politique


Politique
Samedi 16 Novembre 2013 - 15:44

La délégation kanangaise conduite par le député provincial Médard Mandjuandjua, accompagné, pour la circonstance, par le chef coutumier de Tshikapa et député provincial, Madila Kalamba Kabuadi, le président du parti RAMDC, Joseph Munzenze, et un acteur de la société civile, Jean Bosco Kikunga, a évoqué les raisons de ne pas aller à l'encontre d'une telle perspective.

À son arrivée à Kinshasa, elle a déposé un mémorandum auprès des autorités nationales pour réitérer une fois encore le danger que comporte le maintien de la cité de Luebo comme chef-lieu. Dans ce mémo, les signataires ont appelé les deux chambres du Parlement, à travers leurs présidents respectifs, à s’impliquer personnellement dans le processus d’installation de la province du Kasaï, avec Tshikapa comme chef-lieu. Il s’agit d’un ultime plaidoyer, car la loi votée à l’Assemblée ... Lire la suite


Politique
Samedi 16 Novembre 2013 - 15:30

Le projet de loi y afférent et adopté au Sénat le vendredi 15 novembre vise l’augmentation de la production de l’électricité ainsi que l’amélioration de la qualité des services à fournir à la population.

C’en est fini avec le monopole dont la Société nationale d’électricité (Snel) se targuait jusque-là dans l’exploitation de l'électricité. C’est le moins qu’on puisse dire après l’adoption le vendredi 15 novembre, du projet de loi portant libéralisation du secteur. Après son examen approfondi à la commission Infrastructures et Aménagement du territoire de la chambre haute, ledit projet de loi a été présenté avec ses amendements en vue de son adoption article par article. Ce quia été fait. C’est à l’unanimité donc que le projet de loi a été voté.   

L’enjeu principal de ce texte est qu’il institue la libéralisation du secteur ... Lire la suite


Politique
Samedi 16 Novembre 2013 - 16:05

Le Parti congolais du travail (PCT) et le Rassemblement pour le Mali (RPM) ont procédé le 16 novembre à Brazzaville à la signature officielle d’un protocole d’accord et de coopération en vue de raffermir leur partenariat

Au terme de cet accord, les deux partis se sont engagés à renforcer leurs relations qui jusque-là étaient non formalisées du fait de la non-existence d’un support. « Aujourd’hui, pour donner davantage d’allant au partenariat entre le PCT et le RPM, nous avons résolu d’asseoir nos relations sur un protocole d’accord à travers lequel les deux partis s’engagent à renforcer leur collaboration », a déclaré le secrétaire général du PCT, Pierre Ngolo. « Les deux partis s’engagent derrière leurs leaders, le président Ibrahim Boubacar Kéita du RPM, et le président Denis Sassou N’Guesso du PCT, à consolider les relations entre les ... Lire la suite


Politique
Samedi 16 Novembre 2013 - 14:11

Le président du Front des partis de l’opposition congolaise (FPOC), Rigobert Ngouolali, a déploré le 16 novembre, au cours d’une conférence de presse organisée à son domicile, l’immobilisme inquiétant qui caractérise depuis près d’une année ce cartel de partis et d'associations politiques

Cette attitude est manifestée, a-t-il dit, par le refus des présidents constituant le collège de prendre part aux différentes rencontres du front, et également par l’appartenance des partis du Front à d’autres organisations politiques parallèles.

Ayant constaté le danger, le président du FPOC avait convoqué le 12 novembre 2012 une rencontre du collège des présidents au siège de l’Union panafricaine pour la démocratie sociale. Au cours de cette réunion, Rigobert Ngouolali a fait comprendre à ses partenaires que leur instrument de lutte politique était au bord ... Lire la suite


Politique
Samedi 16 Novembre 2013 - 15:15

Un appel pressant leur a été lancé depuis Goma par le chef d'Etat-major des forces armées de la Monusco, les exhortant à déposer rapidement les armes au risque d’y être contraints par la force.

Décidément, l’étau se resserre de plus en plus sur les groupes armés encore actifs dans l’Est de la RDC. Après la débâcle du M23, tous sont pour ainsi dire sur le qui-vive, redoutant une éventuelle offensive généralisée de la part des FARDC et de la Monusco qui tiennent à en finir avec eux. Aujourd’hui, le credo est le même au niveau de la communauté internationale : mettre fin à l’instabilité chronique de cette partie de la RDC en y restaurant la paix. Pour y arriver, il faut absolument éradiquer le phénomène « groupes armés » enraciné dans l’Est du pays et devenu source d’insécurité sur fond d’affrontements armés récurrents. La Monusco qui ... Lire la suite


Politique
Samedi 16 Novembre 2013 - 13:16

Les partis de l’opposition ayant pris part à la concertation de Dolisie se sont réunis le 15 novembre à Brazzaville pour faire le bilan à mi-parcours du recensement administratif spécial en cours dans notre pays

Selon les responsables de ces formations politiques, cette opération est presque terminée à l’intérieur du pays, sauf à Brazzaville et à Pointe-Noire. Ils se sont winterrogés sur les raisons exactes qui freinent sa réalisation au niveau de ces deux grandes villes du Congo. « Nous savons qu’au niveau de ces deux villes, il avait été décidé de proroger cette opération afin de permettre aux citoyens identifiés au premier passage de se faire recenser », a expliqué le premier secrétaire de l’Union panafricaine pour la démocratie sociale (Upads), Pascal Tsaty-Mabiala, que nous avons abordé à l’issue de la rencontre.

Par ailleurs, ont affirmé ces ... Lire la suite


Politique
Samedi 16 Novembre 2013 - 11:55

L’élu, qui a soumis une proposition de loi actuellement en discussion à l’Assemblée nationale, a éclairé les députés sur le bien-fondé des libertés de réunion et de manifester pour le pays, indiquant que ces deux latitudes ne sont pas moins dangereuses pour l’ordre public.

Le député national, Delly Sesanga Hipungu, a soumis, le 15 septembre à l’Assemblée nationale, la proposition de loi fixant les règles relatives à la liberté des réunions et les mesures d’application de la liberté de manifestation en RDC. Cet exercice a également été l’occasion pour cet élu, de réaffirmer son crédo pour la démocratie et d’éclairer ses collègues sur le bien-fondé de ces deux facilités pour le pays. « Jamais, de toutes les lois que j’ai eu le privilège d’initier devant notre chambre depuis sept ans, aucune n’a emporté ma conviction de démocrate ... Lire la suite


Politique
Jeudi 14 Novembre 2013 - 18:15

Nonobstant ce qui s’est passé et en reconnaissance des efforts déployés notamment par l’ensemble de la communauté internationale, le gouvernement de la RDC réaffirme sa volonté de mener à bon terme les pourparlers de Kampala.

Qu’est-ce qui s’est réellement passé à Kampala le 11 novembre ? Pourquoi l’acte final devant sanctionner les pourparlers entamés entre le gouvernement et le M23 n’a pas été signé ? Des questions qui continuent de tarauder bien des esprits et auxquelles Lambert Mende a tenu à apporter des réponses. Dans un point de presse tenu ce jeudi 14 novembre, le porte-parole a tenté de restituer les faits en faisant ressortir les responsabilités des uns et des autres dans ce rendez-vous manqué. À l’entendre, la facilitation ougandaise porterait seule la responsabilité de ce qui est arrivé pour n’avoir pas joué franc jeu. En quittant ... Lire la suite


Politique
Jeudi 14 Novembre 2013 - 17:09

Le secrétaire permanent du M23, qu’appuient quelques hauts cadres du Mouvement, a pris l’option de soutenir la position émise par le Gouvernement consistant à signer une simple déclaration en lieu et place d’un Accord de paix.

Peut-être qu’une issue est en train de se dessiner pour un aboutissement heureux des pourparlers de Kampala après le rendez-vous manqué du 11 novembre. Le gouvernement et le M23 n’ont pu signer un accord de paix alors que toutes les conditions semblaient être réunies pour ce faire. Quelques jours après, des langues commencent à se délier dans les rangs du M23. Des sons discordants sont de plus en plus entendus parmi les responsables du M23 qui n'affichent plus l'unicité d’esprit. Alors que Bertrand Bisimwa et plusieurs cadres du M23 s’en tiennent à la signature d’un accord avec le gouvernement, le Secrétaire permanent de cet ex ... Lire la suite


Politique
Jeudi 14 Novembre 2013 - 16:31

Le processus d’évolution de la société cubaine ainsi que le récent renouvellement de l’Assemblée nationale de Cuba, ont été au centre des entretiens que l’ambassadrice de Cuba au Congo a eus le 14 novembre à Brazzaville, avec le premier secrétaire de la chambre basse du Parlement

« Je viens de m’entretenir avec le premier secrétaire de l’Assemblée nationale. Nous avons profité de l’échange pour amener quelques informations à propos du processus de l’évolution de la société de Cuba, du processus de sélection vécu au mois de février par lequel notre assemblée nationale a été  renouvelée. Il était donc important de venir transmettre ces informations à nos frères du Congo » a déclaré Alba Beatriz Soto Pimentel.

Valère Gabriel Eteka Yemet et son hôte ont également exprimé leur volonté de raffermir les relations entre les groupes ... Lire la suite

Pages