Kinshasa


Kinshasa
Jeudi 26 Septembre 2013 - 17:42

Le nouveau rapport Banque mondiale/IFC « Women, business and law 2014 : removing restrictions to enhance gender equality » (les femmes, l’entreprise et le droit : lever les obstacles au renforcement de l’égalité hommes-femmes), publié le 24 septembre, a révélé que les femmes travaillent moins dans le secteur formel où les restrictions à l’emploi sont les plus importantes.

Troisième de la série, le rapport a examiné les réglementations défavorables aux femmes entrepreneures et salariées dans cent quarante-trois pays à travers le monde. Tout en déplorant la présence de lois encore défavorables à l’endroit des femmes, le document a noté la diminution des barrières juridiques et réglementaires durant les cinquante dernières années dans plusieurs régions du monde, y compris en Afrique subsaharienne. Certains pays d’Afrique de l’ouest dont la Côte ... Lire la suite


Kinshasa
Jeudi 26 Septembre 2013 - 19:00

Pour leur dernier mandat qui va du 1er octobre 2013 au 30 septembre 2014, les deux missions ont bénéficié respectivement de 6,3 millions d’euros et 8,5 millions d’euros.

Le conseil de l’Union européenne a prolongé, le 23 septembre, à Bruxelles le mandat de ses deux missions en RDC. Il s’agit de la mission de l’Union européenne de soutien à la réforme du secteur de sécurité en RDC dans le domaine de police et son interface justice (Eupol) qui reçoit 6,3 millions d’euros et la mission du conseil d’assistance de l’Union européenne en matière de réforme du secteur de la sécurité dans le domaine de la défenses (Eusec) qui est gratifié de 8,5 millions d’euros.

Une fois que ce mandat expire (du 1er octobre 2013 au 30 septembre 2014), souligne un communiqué de presse, ces deux missions passeront le relais. Entre-temps, leur présence en RDC s’inscrit ... Lire la suite


Kinshasa
Jeudi 26 Septembre 2013 - 16:45

L’organisation lance un appel au calme en direction de ses membres

L’Union nationale des infirmiers et infirmières du Congo (Unic) s’est désolidarisée du mouvement de grève décrétée par certaines autres organisations syndicales des infirmiers.

Dans une déclaration faite à la presse, le secrétaire général de l’Unic, Joseph Kibangula, a, en effet, exprimé sa désapprobation du préavis de grève adressé au ministre de la Santé publique par un groupe de syndicats des infirmiers. Il a noté que ces derniers sont pourtant signataires, comme l’Unic, d’un protocole d’accord avec le gouvernement, en mai dernier. « Nous disons que l’Unic n’est pas concernée par cet appel à la grève tout simplement parce que nous avons constaté qu’il y a violation des principes démocratiques d’association et de respect des autres. Nous sommes tous co-signataires du ... Lire la suite


Kinshasa
Jeudi 26 Septembre 2013 - 18:12

Pendant que certains opposants militent en faveur d’un nouveau gouvernement censé booster le développement du pays, d’autres par contre s’opposent à une telle démarche estimant qu’elle va à coup sûr rompre le consensus national déjà fragile.  

Alors que les concertations nationales ont atteint la vitesse de croisière avec l’harmonisation en plénière des vues dégagées au cours des différents ateliers, il nous revient qu’au groupe thématique « gouvernance, démocratie et réformes institutionnelles », on est encore bien loin d’atteindre le bout du tunnel. Des divergences continuent à se faire jour au sein de ce groupe au moment où se rédige le rapport-synthèse des travaux. Le nœud du problème tourne autour de la gestion consensuelle de l’État qu’une certaine opinion paraît en faire son cheval de bataille. Pour cette frange d’opposants ... Lire la suite


Kinshasa
Jeudi 26 Septembre 2013 - 17:15

Le mouvement mondial pour la transparence budgétaire, la redevabilité et la participation (Budget Transparency Accountability and Participation, BTAP) lance un appel en faveur du droit universel d’accès à l’information budgétaire à tous les citoyens

À l’occasion de la Journée internationale du droit de savoir, BATP exige des différents gouvernements et parlements du monde ainsi que des institutions internationales d’observer un certain nombre de principes afin de garantir le droit fondamental universel d’accès à l’information à tous les citoyens. Convaincu de ce droit, le mouvement mondial BTAP s’appuie sur l’article 19 de la Déclaration universelle des droits l’homme qui stipule : « Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de ... Lire la suite


Kinshasa
Jeudi 26 Septembre 2013 - 18:30

La plate-forme politique Coalition des patriotes pour la République (CPR) refuse de s’associer aux décisions pouvant compromettre la cohésion nationale

La déclaration politique de la CPR du 24 septembre vient relancer le débat sur la question de la crédibilité des concertations nationales en cours en RDC. Elle jette un pavé sur la conduite des travaux par le présidium Léon Kengo wa Dondo-Aubin Minaku et remet en cause leur neutralité. Le constat malheureux de la plate-forme sur l’organisation et la conduite des concertations a eu comme effet direct son refus  de s’associer aux décisions qui en découleront. 

« La CPR qui, par esprit républicain et patriotique, avait manifesté sa disponibilité d’apporter à ce forum,  sa contribution dans l’intérêt supérieur de la Nation et du peuple, prévient et déclare solennellement qu’elle ne s’associera pas ... Lire la suite


Kinshasa
Jeudi 26 Septembre 2013 - 18:30

L’ONG relève leur implication dans la perception des fonds non retracés

L’Association africaine de défense des droits de l’homme (Asadho) s’est dite vivement préoccupée par l’indifférence des autorités politiques et judiciaires  au sujet de vingt six millions de dollars américains (USD) qui n’ont pas été retracés par l’Inspection générale des finances(IGF) auprès de la Direction générale des recettes administratives et domaniales (Dgrad). 

L’ONG s’inquiète aussi du fait qu’aucune mesure administrative (suspension) n’ait été prise contre les responsables de cette régie financière face à « cette situation qui doit interpeller la conscience de toutes les autorités engagées dans la lutte contre la mauvaise gouvernance ».

L’Asadho a, en effet, noté que dans le cadre de la certification des déclarations faites par la Dgrad pour ... Lire la suite

Pages