Opinion

  • Éditorial

« Alima »

Mercredi 21 Février 2024 - 17:34

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


La signature d’un protocole d’accord entre le gouvernement et la société Playse pour l’installation à Oyo, dans le  département de la Cuvette, de l’Académie « Alima », est une  alternative crédible en faveur de la promotion des jeunes talents locaux. La création des centres de formation de football se présente aujourd’hui comme une solution pour bâtir à long terme une sélection nationale compétitive dont le Congo a besoin.

Emprunter cette voie relève d’une prise de conscience collective de valoriser la méthode qui s’était avérée très efficace lorsque les moins de 20 ans congolais avaient remporté, en 2007 à Brazzaville, la 15e  édition  de la Coupe d’Afrique des nations en 2007 avant de retomber dans leurs travers. Le contrat qui s’étend sur plusieurs années est gagnant-gagnant, puisqu’il s’agit de former par an quarante jeunes footballeurs recrutés sur l’ensemble du territoire national.

Développer et renforcer les compétences des jeunes  de 12 à 14 ans doivent aller de pair avec la poursuite de leur cursus scolaire. C’est surtout sur ce dernier point que le Congo doit encore faire ses preuves sur sa capacité à bien gérer le suivi des joueurs formés. L’appui financier de l’Etat et du partenaire donnera aux jeunes détectés  plus de cordes à leur arc pour qu’ils puissent réussir. 

Mais les gestionnaires du sport ne doivent pas tourner leur regard seulement vers cette structure de formation  en cours d’implantation. Résoudre  les problèmes du football congolais, c’est aussi étendre la vision sur la création d’autres centres de formation dans les grandes villes du pays pour créer l’émulation et permettre aux sélections nationales d’en tirer profit.

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 13/4/2024 | C'était chaud !
▶ 12/4/2024 | On se surveille !
▶ 11/4/2024 | Défis sanitaires
▶ 10/4/2024 | Savoir gérer
▶ 9/4/2024 | Calculs
▶ 8/4/2024 | Feu de tout bois
▶ 7/4/2024 | Voisinage
▶ 4/4/2024 | En attente
▶ 4/4/2024 | Délocalisation
▶ 2/4/2024 | Encore une concertation !