Disparition : le comédien Victor Louya Mpené Malela s'en est allé

Jeudi 13 Août 2020 - 16:59

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel

Comédien, metteur en scène, dramaturge, conteur, Victor Louya Mpené Malela a tiré sa révérence le 12 août à Brazzaville à l’âge de 75 ans des suites d’une longue maladie.

Victor Louya Mpené  Malela et le Rocado Zulu Théâtre de Sony Labou Tansi, c'est une histoire d’amour qui commence dans les années 70-80 quand fut créée cette troupe, véritable creuset du théâtre congolais.  Avec le Rocado,  Il fera partie de presque tous les voyages à l’étranger, notamment lors du festival des francophonies de Limoges en France en jouant la pièce de théâtre  « La tragédie du Roi Christophe » d’Aimé Césaire mise scène par Sony Labou Tansi.

Hormis son talent incontesté sur les tréteaux,  Louya Mpené Malela a aussi brillé avec sa plume qui lui a permis d’écrire de nombreuses pièces comme Mea Culpa, qui a connu la promotion de « Première chance sur les ondes » au Concours théâtral interafricain de 1984. Il a été aussi un nouvelliste et s'est distingué dans ce genre avec Dzakoumba, 5e prix en 1986 au concours de la meilleure nouvelle de langue française et Yelenguengué, l’ile sans mer le 2e, qui lui a valu une bourse d’études d’un an au Conservatoire d’art dramatique de Paris.  Sa troisième nouvelle, La volonté du seigneur, fait partie de l’anthologie en allemand des nouvellistes congolais publiés à Berlin 1981.

Au Congo, les férus du théâtre l’ont admiré lors des représentations théâtrales au Cfrad et au Centre culturel français sans oublier sa participation à l’expédition du Bateau BBKB sur les fleuves Congo et Oubangui.

Né le 30 avril 1945 à Yanga Nzala, dans le Pool, Victor Louya Mpené Malela a été instituteur et directeur d’école de 1968 à 1974, puis surveillant général au collège de Mindouli de 1966 à 1968 où il a fait la rencontre de Sony Labou Tansi. Il a occupé les mêmes fonctions au collège de Kinsoundi à Brazzaville de 1974 à 1979. Affecté au ministère de la Culture et des Arts en 1987, il devient chef de service du théâtre et ballet de 1991 à 1997. De 1989 à 1990, il est inscrit au Conservatoire supérieur d’arts dramatique de Paris. Altruiste et passionné du théâtre, le vieux Louya, comme l’aimait appeler les jeunes a formé de nombreux comédiens et conteurs qui excellent aujourd’hui dans ces arts au Congo et en France.

Hervé Brice Mampouya

Légendes et crédits photo : 

Le regretté Victor Louya Mpené Malela Crédit photo"DR"

Notification: 

Non