Opinion

  • Éditorial

Face cachée

Mercredi 12 Juin 2024 - 19:27

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Le sport est fédérateur, mais son intégrité peut être compromise par certains dirigeants manquant de fair-play qui cherchent par tous les moyens  à en tirer des gains considérables, témoignait un spécialiste. Après les accusations de harcèlement sexuel chez les filles joueuses, le football congolais est sur la sellette avec un scandale de corruption.

L’enregistrement audio qui circule depuis plusieurs jours au niveau de la toile en dit long. Les preuves sont accablantes et nous font voir la face cachée des dirigeants qui gèrent nos clubs. Le phénomène des matches arrangés est plus fréquent qu’on ne le croit.  Le plus souvent, cette forme de corruption est indétectable.

Mais entendre un ancien arbitre international sans gêne proposer sur instruction d’un responsable une somme conséquente à un jeune dans le métier pour  fausser le résultat d’un match, tout en lui garantissant une protection, est une pratique qui tire logiquement le football congolais vers le bas.  Les tentatives de corruption, quand elles sont découvertes, entraînent, en effet, des conséquences et  des sanctions:  la réputation d’une équipe, d’un dirigeant et d’une fédération sportive est ternie.

A  la Fédération congolaise de football de réfléchir aux mesures à prendre  pour  dissuader les comportements inappropriés dans le football. Pour l’instant, la seule décision  prise a été la dissolution de la commission nationale des arbitres et la mise à disposition de ses membres auprès de la commission d’éthique. Mais pour lutter efficacement contre ces pratiques, une simple dissolution n’est pas suffisante. Il est essentiel  de sanctionner les coupables. Sans cela, non seulement la réputation de la fédération est entamée, mais c’est bien plus grave, la fiabilité des résultats des rencontres est remise en cause.

 

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 20/7/2024 | Brazza vit
▶ 18/7/2024 | Aveu
▶ 17/7/2024 | Pour l’honneur !
▶ 15/7/2024 | Un pas
▶ 13/7/2024 | Double braconnage
▶ 11/7/2024 | Atout indéniable
▶ 10/7/2024 | Donner plus
▶ 8/7/2024 | Survie
▶ 6/7/2024 | Vers 2026