Opinion

  • Éditorial

Inévitable

Jeudi 4 Juillet 2024 - 19:45

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Bien que le Congo n’en soit encore qu’aux balbutiements en ce qui concerne l’utilisation de l’intelligence artificielle (IA), l’intérêt croissant du gouvernement pour cette révolution technologie va inévitablement le conduire à composer avec l’impact considérable attendu dans tous les domaines et tous les secteurs d’activité, y compris celui de la communication qui est le nôtre.

Dans le monde du travail, l’IA va automatiser des tâches répétitives et manuelles, ce qui entraînera inévitablement la disparition de certains emplois et des réductions des effectifs dans les entreprises. Au-delà du travail, elle surpassera probablement l’homme dans bien des domaines et bouleversera aussi la santé, la géopolitique mondiale ou encore la culture avec des implications sociétales que l’on ne mesure pas encore.

Autant dire que l’IA est à l’origine de risques beaucoup plus importants pour les pays en développement. D’où la nécessité de multiplier des formations spécifiques aux différents secteurs professionnels, des apprentissages ainsi que des programmes de perfectionnement et de reconversion.

Cette option qui pourrait jouer un rôle accru dans la préparation aux emplois de l’ère de l’IA est aujourd’hui bien comprise du gouvernement congolais et se matérialise à travers le projet Caria Tech village dédié à former les jeunes aux technologies émergentes et innovantes en la matière. L’objectif étant de mettre en place un écosystème susceptible de favoriser l’éclosion des start up et l’émergence d’une génération apte à en appréhender tous les contours.

Le Caria, en tant qu’institut supérieur, va dispenser des formations de haut niveau. Il permettra aussi, dans un monde où l’économie numérique est devenue le moteur d’une révolution technologique phénoménale, de conduire la jeunesse congolaise non seulement à mesurer la portée de l’IA mais surtout la comprendre et la maîtriser. Un véritable challenge à relever par l’Etat qui doit absolument miser sur ses forces vives s’il veut asseoir son indépendance dans ce domaine.

Les Dépêches de Brazzaville

Edition: 

Édition Quotidienne (DB)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 18/7/2024 | Aveu
▶ 17/7/2024 | Pour l’honneur !
▶ 15/7/2024 | Un pas
▶ 13/7/2024 | Double braconnage
▶ 11/7/2024 | Atout indéniable
▶ 10/7/2024 | Donner plus
▶ 8/7/2024 | Survie
▶ 6/7/2024 | Vers 2026
▶ 5/7/2024 | Inévitable