Opinion

  • Éditorial

Par route !

Vendredi 31 Mars 2023 - 14:35

Abonnez-vous

  • Augmenter
  • Normal

Current Size: 100%

Version imprimableEnvoyer par courriel


Si le voyage par avion est trop coûteux et contraignant, l’une des solutions consiste à prendre la route. En plus de maîtriser le circuit routier et ses innombrables opportunités, la route de l’artiste en Afrique centrale vise à sortir les professionnels de la claustration liée à l’absence d’un véritable créneau de mobilité artistique.

Le projet initié au Congo, à Pointe-Noire notamment par deux jeunes virtuoses congolais de la culture, et déjà mis en œuvre, s’est donné le défi de divulguer aux artistes de la sous-région des informations précises destinées à trouver des pistes de voyage et de production sans obstacle.

Il est évident que l’initiative est saluée à la fois par les acteurs eux-mêmes que par les institutions spécialisées qui soutiennent la culture mais sont préoccupés par l’isolement des artistes qui peinent à circuler aisément, à organiser des tournées et à franchir les rideaux de multiples festivals du fait de la cherté des billets d’avion. Bien qu’entérinée, la libre circulation des ressortissants dans la sous-région reste freinée par différents facteurs, dont le transport. Les artistes en paient un lourd tribut.

Le projet envisage de ce fait de réaliser d’ici à fin 2023 une cartographie des acteurs culturels et des marchés. Et ce, en comptant sur les institutions d’intégration sous-régionale avec les Etats, qui fournissent des efforts dans la construction des routes, ce qui permettra à terme de connecter tous les pays d’Afrique centrale.

Les Dépêches du Bassin du Congo

Edition: 

Édition du Samedi (SA)

Notification: 

Non

Éditorial : les derniers articles
▶ 13/6/2024 | Schémas directeurs
▶ 12/6/2024 | Face cachée
▶ 11/6/2024 | A la porte...
▶ 10/6/2024 | Le travail paie
▶ 10/6/2024 | La liste
▶ 6/6/2024 | Bruit
▶ 6/6/2024 | Déception
▶ 3/6/2024 | Lueur d’espoir
▶ 1/6/2024 | Appel au casque
▶ 29/5/2024 | Examen