Politique


Politique
Mardi 23 Mars 2021 - 15:30

C’est un regard d’analyste que Tony Bolamba, l’initiateur du Mouvement pour le Congo (Moco), porte sur la situation sociopolitique de son pays dans un entretien accordé au Courrier de Kinshasa. Aucun sujet d’actualité n’échappe à l’ex gouverneur de l’Equateur qui livre le fond de sa pensée sur la conduite des affaires de l’Etat tout en assumant ses opinions et ses convictions. 

Le Courrier de Kinshasa : La République démocratique du Congo vient, à la suite de plusieurs Etats du monde, de surseoir l’administration du vaccin AstraZeneca. Pensez-vous que cette décision soit salutaire pour préserver la santé de la population congolaise ?

Tony Bolamba. Tout gouvernement a le droit de protéger la santé de ses concitoyens.

L.C.K. Et quel est votre avis sur l’approche utilisée par les pouvoirs publics dans la lutte contre le coronavirus ?

T.B. J'ai ... Lire la suite


Politique
Lundi 22 Mars 2021 - 19:47

Les opinions achoppent principalement sur la nécessité de désigner urgemment les animateurs de la Céni.

La session parlementaire ouverte le 15 mars place au cœur du débat la question liée à l’investiture du gouvernement et s'interroge sur la réforme électorale dont l’axe central porte sur la révision du cadre légal régissant les élections en République Démocratique du Congo avec, par ricochet, la mise en place d’un nouveau leadership à la tête de la Commission électorale nationale indépendante (Céni). Un dernier sujet sur lequel achoppent les opinions des acteurs tant politiques que sociaux.

Au parlement et dans plusieurs quartiers généraux des partis politiques, l’on estime que l’examen du rapport de la Centrale électorale, des projets de loi électorale et du projet de loi portant organisation et fonctionnement de la Céni est prioritaire parce que ... Lire la suite


Politique
Lundi 22 Mars 2021 - 17:52

Les électeurs de Pointe-Noire et du Kouilou ont accompli leur devoir civique le 21 mars dans le calme. Un scrutin qui s’est déroulé dans la plupart des bureaux de vote des deux départements sans incidents en dépit du peu d’affluence constaté dans les différents centres de vote.

Après une campagne électorale intense et sans heurts, les électeurs se sont rendus aux urnes ce 21 mars pour élire futur le président de la République pour les cinq ans à venir.

A Pointe-Noire comme dans le Kouilou, si la plupart des bureaux de vote ont été ouverts dès les premières heures de la matinée, les électeurs par contre se sont fait attendre. Le matériel électoral en place ainsi que le personnel de na Cnei (Commission nationale électoral indépendante), les électeurs inscrits sur les listes électorales munies de leurs cartes d’électeurs et de leur pièce d’identité ont ... Lire la suite


Politique
Lundi 22 Mars 2021 - 7:30

Guy-Brice Parfait Kolelas, 60 ans, évacué de Brazzaville dans l'après-midi de dimanche 21 mars par avion médicalisé vers Paris après avoir été testé positif au Covid-19, est décédé indiquent de sources proches

Guy-Brice Parfait Kolelas en campagne en 2016

Dès vendredi 19 mars, l’état de santé du candidat de l’Union des démocrates humanistes (UDH-Yuki) au scrutin du dimanche 21 mars avait été jugé préoccupant et nécessitait une hospitalisation d’urgence, le privant de ce fait de ne pas assister au dernier meeting de campagne.

L’information de sa mort a été confirmée par son directeur de campagne Christian Cyr Rodrigue Mayanda, décès survenu dans la nuit de dimanche à lundi 22 mars.


Politique
Dimanche 21 Mars 2021 - 6:41

Guy-Brice Parfait Kolelas, 60ans, l'un des sept candidats à l'élection présidentielle au Congo-Brazzaville, a été testé positif au Covid-19, information confirmée par son directeur de campagne Cyr Mayanda.

Guy-Brice Parfait Kolelas

Dans un message vidéo diffusé à la veille du scrutin du dimanche 21 mars, le candidat de l’Union des démocrates humanistes (UDH-Yuki) affirme "se battre contre la mort".

En substance : "Mes chers compatriotes, je me bats contre la mort, mais cependant, je vous demande de vous lever. Allez voter pour le changement. Je ne me serais pas battu pour rien", s’est-il exprimé, alité, affaibli, ayant demandé à retirer, le temps d'adresser ce message, son masque d'assistance respiratoire.

"Levez-vous comme un seul homme. Faites-moi plaisir. Je me bats sur mon lit de mort. Vous aussi, battez-vous, pour votre changement. Il en va de l'avenir de vos enfants", ajoute-t-il, ... Lire la suite


Politique
Lundi 22 Mars 2021 - 19:19

Le chef d’état-major général des Forces armées congolaises, le général de division Guy Blanchard Okoï, a dans une circulaire datée du 16 mars, prescrit à tout agent de la force publique de s’abstenir de se présenter à un bureau de vote le 21 mars.

Le document indique qu’en dépit des précautions prises lors de l’enrôlement des agents de la force publique sur les listes électorales spéciales, il est possible que des électeurs de la force publique aient reçu des cartes d’électeurs du vote général.

« De ce qui précède, je prescris ce qui suit à tout agent de la force publique en activité éventuellement détenteur d’une carte d’électeur du vote général à s’abstenir de se présenter à un bureau de vote le 21 mars, à transmettre au chef hiérarchique, la carte d’électeur du vote général reçu par erreur en vue de son renvoi à ... Lire la suite


Politique
Mercredi 24 Mars 2021 - 16:42

C’est un regard d’analyste que Tony Bolamba porte sur la situation sociopolitique de son pays dans l’entretien qu’il a récemment accordé au Courrier de Kinshasa. Aucun sujet d’actualité n’a échappé à l’ex-gouverneur de l’Equateur qui, dans un franc-parler manifeste, a livré le fond de sa pensée sur la conduite des affaires de l’Etat tout en assumant ses opinions et convictions. De la pandémie du coronavirus aux tergiversations qui entourent la publication du gouvernement en passant par l’insécurité à l’Est, les réformes électorales, la mandature africaine de Félix Tshisekedi, etc., tout était passé au crible dans cette entrevue qui reflète la personnalité de l’initiateur du Mouvement pour le Congo (Moco). 

Courrier de Kinshasa : La République démocratique du Congo vient, à la suite de plusieurs Etats du monde, de surseoir ... Lire la suite


Politique
Samedi 20 Mars 2021 - 13:42

L’ambassadeur de la Délégation de l’Union européenne a approché le Premier ministre congolais en vue de s’enquérir des attentes du gouvernement congolais par rapport à son institution.

 

Une délégation de l’Union européenne (UE), conduite par l'ambassadeur Jean-Marc Châtaigner, a été reçue en audience en début du week-end, à Fleuve Congo Hôtel de Kinshasa, par le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge.

Le diplomate européen s’est présenté aux portes de la primature non seulement pour soumettre au chef de l’exécutif congolais les priorités de l’Union européenne et de sa coopération en République démocratique (RDC), mais aussi pour écouter les priorités du gouvernement et ses attentes par rapport à celle-ci. « C'était l'occasion pour moi de lui présenter le programme et les priorités de la coopération européenne et l'UE en ... Lire la suite


Politique
Samedi 20 Mars 2021 - 12:38

En mission de travail en République du Congo dans le cadre de l’élection présidentielle du 21 mars, le conseiller spécial de la secrétaire générale de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) et le chef de la mission d’observation de l’Union africaine, Dileita Mohamed, ont respectivement échangé le 19 mars avec le président de la Commission nationale électorale indépendante (CNEI), Henri Bouka. 

A défaut de déployer une mission d’information sur le terrain, l’OIF a envoyé une mission politique de contact au Congo dans le cadre du scrutin du dimanche 21 mars. « Nous avons été dépêchés par la secrétaire générale de la Francophonie pour être à côté du peuple congolais pour cet exercice démocratique. Le temps était tellement court pour déployer une mission d’information et de contact,  je suis là comme mission politique de ... Lire la suite


Politique
Samedi 20 Mars 2021 - 9:00

Accusant une fatigue due à la grippe et au paludisme, le candidat de l’Union de démocrates humanistes (UDH-Yuki), Guy Brice Parfait Kolélas, n’a pu tenir son dernier meeting à Brazzaville, comme initialement prévu.

Après deux semaines d’une campagne électorale marathon aussi bien à Brazzaville qu'à l'intérieur du pays, le candidat de l'opposition Guy Brice Parfait Kolélas n’a pu effectuer le déplacement du stade Marchand dans le deuxième arrondissement de Brazzaville, Bacongo où s'est tenu son dernier meeting de campagne électorale pour la présidentielle.

De 14 à 17h, les militants l’ont attendu en vain. C’est autour de 17 h30 qu’il a dépêché son épouse pour présenter à la foule ses excuses, annonçant du haut du podium, que le candidat de l’UDH-Yuki à l’élection présidentielle du 21 mars prochain ne se sentait pas bien.

« Notre ... Lire la suite

Pages