Afrique-Monde


Afrique-Monde
Jeudi 11 Avril 2024 - 14:15

Alors que les décomptes actuels des Nations unies et ceux de l’Union africaine (UA) évaluent le continent africain à cinquante-cinq pays, comment comprendre l’existence supplémentaire de "l'État de la  diaspora africaine" ? Celle-ci mérite des explications quant à sa situation géographique et politique. Le Dr Louis-Georges Tin, son "Premier ministre", répond aux questions de notre rédaction.

Louis-Georges TinLes Dépêches de Brazzaville (L.D.B.) : Que représente l'État de la diaspora africaine et où se situe-t-il ?

Dr. Louis-Georges Tin (L-G.T.) : Par définition, la diaspora africaine se situe en dehors du continent, un peu partout dans le monde. Elle compte 350 millions de personnes environ. Vous avez déjà 100 millions d’Afro-descendants au Brésil, par exemple, plus de 40 millions aux États-Unis, etc. Elle est composée de migrants qui ont quitté l’Afrique il y a ... Lire la suite


Afrique-Monde
Mercredi 10 Avril 2024 - 17:45

Le Congolais Marcel Ondelé a été nommé au poste de secrétaire général de la Commission bancaire de l’Afrique centrale (Cobac) en remplacement du Centrafricain Maurice Christian Ouanzin, à l’issue de la 16e Conférence des chefs d'État et de gouvernement de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cémac), tenue le 9 avril par visioconférence.

Secrétaire général adjoint de la Cobac jusqu’à sa nouvelle promotion, Marcel Ondelé sera secondé par la Gabonaise Patricia Danielle Manon qui l’a remplacé à ce poste. Financier de carrière, le nouveau secrétaire général de la Cobac a occupé par le passé les fonctions de vice-président de la Banque de développement des Etats de l'Afrique centrale et celle de secrétaire général de la Commission de surveillance du marché financier de l’Afrique centrale.

La 16e Conférence des chefs ... Lire la suite


Afrique-Monde
Mercredi 10 Avril 2024 - 12:30

Le nouveau gouvernement sénégalais a tenu, le 9 avril, son premier Conseil des ministres, une semaine après l’investiture du président de la République, Bassirou Diomaye Faye.

Les vingt-cinq ministres et cinq secrétaires d’État du nouveau gouvernement dirigé par Ousmane Sonko se sont réunis pour une première fois au Palais de la République. « C’est un premier Conseil des ministres de prise de contact pour donner les grandes orientations aux ministres qui n’ont pas tous encore été installés », a expliqué Moustapha Sarré, nouveau porte-parole du gouvernement qui est aussi ministre de la Formation professionnelle. 

Selon le communiqué du Conseil des ministres, le président Bassirou Diomaye Faye a demandé au Premier ministre, Ousmane Sonko, de « veiller à la mise en place effective et rapide des cabinets ministériels » et de « proposer une ... Lire la suite


Afrique-Monde
Mercredi 10 Avril 2024 - 8:45

Au terme d'une tournée  africaine qui l’aura amené au Kenya, au Rwanda et en Côte d’Ivoire, le chef de la diplomatie française, Stéphane Séjournéa évoqué les relations entre la France et le Rwanda, la réforme du franc CFA, la présence militaire française en Afrique, et s’est engagé à œuvrer pour la « stabilité ».

Dans un entretien accordé à France 24 et RFI, à Abidjan, en Côte d’Ivoire, Stéphane Séjourné a expliqué les grands axes de la diplomatie française en Afrique. Parmi lesquels, le franc CFA.  A en croire le chef de la diplomatie, l’avenir de cette monnaie dépend « de la souveraineté des États africains […]. Ce n'est pas à la France d'avoir un avis sur la question ». « Si les pays africains se mettent d'accord pour changer le nom, organiser différemment leur organisation monétaire, c'est de la souveraineté des États », ... Lire la suite


Afrique-Monde
Mardi 9 Avril 2024 - 18:10

Lors d’une conférence animée par le Pr Wang Hongyi, chercheur à l’Institut Chine Afrique de l’Académie chinoise  des sciences sociales, les journalistes francophones africains ont approfondi leurs connaissances sur l’initiative “La Ceinture et la route” (LCR) ainsi que les perspectives de sa construction de haute qualité.

 

Conçue pour permettre à la Chine de renforcer ses liens commerciaux avec les États partenaires, sécuriser son approvisionnement en énergie et investir dans l’infrastructure à travers le monde, l’ICR depuis plus de dix ans trouve un écho favorable dans de nombreux pays et  des organisations internationales. Selon le Pr Wang Hongyi, la construction conjointe de “ La Ceinture et la route “ englobe différents pays et territoires; différentes étapes de développement; différentes traditions historiques, cultures, ... Lire la suite


Afrique-Monde
Mardi 9 Avril 2024 - 17:19

La troisième conférence sur le dialogue entre les civilisations chinoise et africaine s’est ouverte, le 9 avril, à Pékin sur le thème "Héritage, partage, développement : vers une communauté sino-africaine de haut niveau avec un avenir partagé". 

 

 

Organisée par l’Institut Chine-Afrique, cette  conférence est une plateforme d’échange, de partage et d’apprentissage mutuel sur les civilisations chinoise et africaine en vue de lutter contre la pauvreté des peuples des deux continents et de promouvoir la construction d’une communauté sino-africaine unie. 

Regroupant des autorités chinoises, des experts, des représentants diplomatiques africains et internationaux, des journalistes et universitaires d’Afrique et de la chine, la conférence s’articule sur deux sous-thèmes : approfondir la compréhension mutuelle entre les civilisations chinoise et ... Lire la suite


Afrique-Monde
Mardi 9 Avril 2024 - 18:13

Le centre Explosion prophétique et des miracles, en collaboration avec la Fondation pour Christ, a organisé, du 4 au 6 mars, à Brazzaville trois journées de prière axées sur l’unité dans les églises.

Les trois journées de prière ont connu la participation de plusieurs pasteurs des églises de réveil venus d’ailleurs, à l’instar de la République démocratique du Congo. Elles ont été animées par Bruno Jean- Richard Itoua, président de la Fondation pour Christ en République du Congo, le prophète Nathanaël Kabeya et l’apôtre Jonathan Mongalie.

S’inspirant du thème tiré dans Jean, chapitre 10, verset 27, qui stipule : « Mes brebis entendent ma voix, je les connais, et elles me suivent », Bruno Jean- Richard Itoua, ministre de son état, et qui a accepté de s’afficher en public pour la première fois, a rappelé aux participants venus nombreux à cette ... Lire la suite


Afrique-Monde
Lundi 8 Avril 2024 - 17:15

Une cérémonie en hommage aux victimes du génocide perpétré contre les Tutsis en 1994, au Rwanda, a été organisée le 7 avril, au mémorial Pierre-Savorgnan-de-Brazza, à Brazzaville. Des membres du gouvernement, des diplomates, des membres de la communauté rwandaise et des anonymes se sont joints à l'ambassadeur du Rwanda au Congo, Théoneste Mutsindashyaka, le "Kwibuka", pour fustiger la propagation des discours de la haine et de l'idéologie génocidaire.

 

Le génocide des Tutsis au Rwanda en 1994, pendant lequel près d'un million d'hommes, femmes et enfants ont été massacrés en l'espace de 100 jours, représente l'un des drames du XXe siècle. L’histoire tragique de ce pays devrait servir de leçon pour toute l’humanité, notamment la jeunesse congolaise pour qu'aucun génocide ne puisse avoir lieu ni au Rwanda ni dans un autre pays dans le monde, a insisté ... Lire la suite


Afrique-Monde
Lundi 8 Avril 2024 - 15:30

En séjour de travail aux Emirats arabes unis, le chef de l’Etat, Denis Sassou N’Guesso, a échangé, le 5 avril, avec la ministre d’Etat émiratie, Reem Al Hashimy, chargée de la Coopération internationale.

Au cours des échanges avec le chef de l’Etat congolais, la ministre d’Etat émiratie, en sa qualité de présidente de Dubaï Expo city, a présenté les opportunités de financement dont dispose son pays pour le développement des « villes nouvelles », et partagé l’expérience « réussie » des Émirats arabes unis dans ses nouveaux concepts. Elle a proposé également au président congolais d’envoyer une équipe technique dans les prochaines semaines, en vue d’évaluer les possibilités qu’offre le Congo afin de financer directement des projets.

Ensuite, Reem Al Hashimy a annoncé à Denis Sassou N’Guesso que les Emirats arabes unis « ... Lire la suite


Afrique-Monde
Lundi 8 Avril 2024 - 15:30

Malgré son inéligibilité en raison de sa condamnation par la justice ivoirienne pour l’affaire du braquage de la Banque centrale des États de l'Afrique de l'Ouest en 2011, l’ex-président ivoirien, Laurent Gbagbo, a réitéré son engagement de poser sa candidature pour l’élection présidentielle qui aura lieu en octobre 2025. 

L’ex-président ivoirien a fait son annonce le week-end dernier, lors de l’assemblée du Parti des peuples africains de Côte d’Ivoire (PPA-CI) qu’il préside. Ceci, à l’occasion de la fête de la renaissance du parti, tenue le 6 avril. « Les militants du parti m’ont demandé de poser ma candidature depuis mon retour et j’ai pris le temps de réfléchir avant de prendre cette décision », a déclaré Laurent Gbagbo.

Notons que cette mobilisation autour du président du PPA-CI intervient dans un contexte politique où ... Lire la suite

Pages